13 à 18 mois: développement intellectuel

13 à 18 mois: développement intellectuel
Le développement intellectuel de l’enfant de 13 à 18 mois. Suivez pas à pas toutes les étapes du développement de votre l’enfant.

Développement intellectuel

Le développement intellectuel ou cognitif désigne l’acquisition de connaissances, la capacité à penser de façon créative, à être attentif, à comprendre et résoudre des problèmes, à mémoriser des informations et à exercer son jugement.

Le langage

À cet âge :

  • il pointe une chose de son index pour vous la montrer;
  • il comprend beaucoup plus de mots qu’il n’en dit. Par exemple, lorsqu’on lui demande « où est ta bouche? », il peut la montrer du doigt même s’il ne sait pas encore dire « bouche »;
Rappelez-vous que les enfants ne se développent pas tous au même rythme dans tous les domaines. L’information sur ce site web est conçue pour être générale. Si le développement de votre enfant vous préoccupe, le mieux est de consulter son médecin.
  • il comprend des consignes et des questions simples comme « donne-moi ton chapeau » ou « où est papa? » sans que l’adulte fasse de gestes;
  • il sait dire des mots pour communiquer ses besoins et ses désirs ou pour exprimer une idée. Il dit, par exemple, « parti! » pour « papa est parti » ou « lait » pour « je veux du lait ».

Les capacités de raisonnement

À cet âge :

  • il montre qu’il distingue certaines couleurs et certaines formes. Par exemple, il insère des cercles et des carrés aux bons endroits sur une planche trouée;
  • il tend le doigt vers ce qu’on lui demande de trouver, quand on lui dit, par exemple, « montre-moi... » ou bien « où est... »;
  • il devient de plus en plus curieux, mais il est partagé entre l’envie de demeurer auprès des gens qui le sécurisent comme ses parents et son désir de découvrir le monde par lui-même;
  • il réalise qu’il est une personne distincte et prend de l’autonomie, ce qui lui permet de devenir plus responsable et d’avoir une meilleure estime de lui;
  • il explore d’une nouvelle façon le monde qui l’entoure. Par exemple, il joue dans le sable, fait des mélanges, remplit des contenants, les empile et les renverse, empile des boîtes ou des cubes, les fait tomber, puis les empile de nouveau;
  • il mémorise de mieux en mieux la façon dont les choses fonctionnent. Par exemple, il se sert d’un jouet en forme de tournevis de la même façon qu’un adulte, il essaie d’insérer une clé dans la serrure d’une porte, il montre qu’il reconnaît certains sons, comme le son de l’eau qui coule dans le bain.

 

Le langage

Au cours des prochains mois, il commencera à :

  • nommer ce qu’il voit dans un livre d’images;
  • dire son nom lorsqu’il parle de lui;
  • combiner des mots, par exemple : « Maman partie! »

Les capacités de raisonnement

Au cours des prochains mois, il commencera à :

  • regrouper des objets similaires comme des bas et des souliers;
  • observer et imiter les autres;
  • prendre de plus en plus conscience de ce que les adultes s’attendent de lui;
  • jouer à faire semblant comme faire manger une poupée, la mettre au lit ou lui donner son bain;
  • utiliser de la pâte à modeler et de la peinture.

Comment l’aider à progresser?

Votre enfant a une personnalité unique et il se développe à son propre rythme. Mais vous pouvez contribuer à favoriser ce développement en mettant en pratique l’approche parentale Réconforter, jouer et enseigner. Cette approche a été conçue pour s’intégrer facilement à votre routine quotidienne. Adapté à l’âge actuel de votre enfant, le tableau ci-dessous vous donne des exemples de petits gestes bénéfiques à son développement intellectuel.

Réconforter
Lorsque vous lui lisez des livres plastifiés et que vous regardez les images avec lui,
 
votre enfant est content de passer du temps seul avec vous, à écouter des histoires simples et à regarder ou à montrer des images.
Lorsque vous profitez de son bain pour nommer les parties de son corps,
 
votre enfant apprend à pointer les différentes parties de son corps en entendant leur nom.
Jouer
Lorsque vous l’incitez à montrer les différentes parties de son corps au moment de l’habiller, en lui disant, par exemple : « Les bas vont dans les pieds; où sont tes pieds? »,
 
votre enfant s’exerce à associer les parties de son corps à leur nom, et il acquiert une image positive de lui-même et de son corps.
Lorsque vous l’observez pour connaître les objets avec lesquels il aime jouer,
 
votre enfant entreprend des jeux ou des choses qui lui plaisent.
Enseigner
Lorsque vous nommez les objets que vous avez vus dans un livre avec lui et qui se trouvent dans votre maison,
 
votre enfant associe les objets réels à ceux qu’il a vus en deux dimensions sur papier.
Lorsque vous lui offrez un jouet à roues muni d’une corde et que vous l’encouragez à tirer sur celle-ci et à observer ce qui arrive ensuite,
 
votre enfant apprend qu’une action entraîne une réaction (notion de cause à effet).

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Stéphanie Duval, professeure en éducation préscolaire à l’Université du Québec à Chicoutimi, et Marie-Ève Bergeron-Gaudin, orthophoniste
Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Janvier 2016

 

Photo : iStock.com/AlexanderNovikov

À lire aussi