13 à 18 mois: développement affectif

13 à 18 mois: développement affectif
Le développement affectif de l’enfant de 13 à 18 mois. Suivez pas à pas toutes les étapes du développement de votre enfant.

Le développement affectif permet à l’enfant de comprendre, d’exprimer et de gérer les émotions qu’il ressent à mesure qu’il grandit. Dans ses relations avec son entourage, l’enfant développe aussi sa capacité à reconnaître et à interpréter les émotions des autres, ce qui l’aide à tisser des liens avec les gens qui l’entourent.



Développement affectif de 1 an à 1 ½ an

À cet âge :

  • votre bébé développe sa confiance en lui, explore et tente de nouvelles expériences lorsqu’un adulte de confiance (ex. : parent, grand-parent, éducatrice) l’accompagne et le rassure;
  • il manifeste de plus en plus ses préférences en pointant certains éléments ou en cherchant votre regard, par des sons ou des mots;
  • il apprend à communiquer son malaise et à aller chercher du réconfort auprès d’un proche pour s’apaiser;
Rappelez-vous que les enfants ne se développent pas tous à la même vitesse dans tous les domaines. L’information sur ce site Web est conçue pour être générale. Si le développement de votre enfant vous préoccupe, consultez un médecin.
  • il exprime son affection par des câlins et des bisous à ses parents, aux personnes de son entourage et même à ses peluches et poupées;
  • votre tout-petit peut manifester de la détresse quand il doit se séparer de vous, par exemple le matin à la garderie ou à l’arrivée d’une gardienne;
  • il se montre habituellement méfiant ou timide vis-à-vis des adultes qu’il ne connaît pas, mais il peut accepter de jouer avec une personne moins familière quand quelqu’un de son entourage est présent;
  • il aime avoir toute l’attention des gens de son entourage et apprend qu’avec son rire, ses sourires et son regard, il peut les charmer;
  • il peut se montrer impatient et réagir s’il n’obtient pas rapidement ce qu’il veut;
  • votre enfant exprime ses intentions. Par exemple, il refuse de manger certains aliments, il résiste à s’habiller en enlevant son chapeau ou il se débat pour ne pas s’asseoir dans son banc d’auto ou sa poussette;
  • il se fie à vos réactions (ex. : expression faciale, ton de voix) pour réagir dans certaines situations. Par exemple, quand une nouvelle personne s’approche de lui, il vous regarde et se sent rassuré si vous êtes détendu et souriant.

Au cours des prochains mois, votre enfant commencera à :

  • se montrer possessif avec ses jouets et les personnes de son entourage;
  • défier certaines règles et avoir des gestes agressifs comme mordre ou frapper quand il est contrarié;
  • se reconnaître dans un miroir ou sur une photo;
  • montrer de l’empathie envers les personnes de son entourage.

Comment l’aider à progresser?

Chaque enfant est différent et se développe à son propre rythme. Mais vous pouvez contribuer à favoriser le développement de votre bébé en mettant en pratique l’approche parentale Réconforter, jouer et enseigner. Cette approche a été conçue pour s’intégrer facilement à votre routine quotidienne. Adapté à l’âge de votre enfant, le tableau ci-dessous vous donne des exemples de petits gestes bénéfiques à son développement affectif.

Réconforter
Lorsque vous agissez comme un miroir pour lui et que vous commentez calmement ses réactions en disant par exemple : « Tu n’arrives pas à attraper la balle et ça te fâche? Viens, on va recommencer »,
 
votre tout-petit sait qu’il peut compter sur vous pour l’accompagner dans les moments de joie comme dans les moments difficiles.
Lorsque vous lui donnez l’occasion de réussir quelque chose, par exemple en le laissant enlever lui-même ses souliers,
 
votre enfant se sent de plus en plus compétent et capable d’accomplir des choses comme les grands.
Lorsque vous l’aidez à s’apaiser après une grande émotion en le réconfortant et en lui proposant une distraction pour l’aider à penser à autre chose,
 
votre tout-petit est rapidement réconforté et il apprend comment s’apaiser après une émotion forte.
Jouer
Lorsque vous faites un jeu qu’il aime, que vous faites une pause et attendez son signal pour recommencer,
 
votre tout-petit apprend que vous êtes à l’écoute de ses demandes et de ses préférences.
Lorsque vous lui permettez d’explorer en lui donnant accès à des endroits sécuritaires, comme l’armoire des contenants en plastique,
 
votre bébé explore son environnement à sa guise. Grâce à votre présence sécurisante, il apprend à découvrir par lui-même et apprécie cette nouvelle autonomie.
Lorsque vous remarquez qu’il s’occupe bien avec un jouet et que vous le laissez jouer seul quelque temps,
 
votre enfant apprend à s’amuser ou à s’occuper seul pendant un bref moment.
Enseigner
Lorsque vous parlez au quotidien des émotions observées chez vous, chez lui ou chez les autres en disant par exemple : « Je suis contente », « Tu es en colère » ou « Le garçon est triste »,
 
votre enfant se familiarise petit à petit avec les mots, les gestes et les situations liés aux émotions.
Lorsque vous l’informez d’un changement dans sa routine et lui expliquez ce qui l’attend,
 
votre tout-petit est mieux préparé à s’adapter aux changements et il se sent rassuré.
Lorsque vous reconnaissez son émotion au moment de lui imposer une limite, en disant par exemple : « Tu as du plaisir avec cet objet et tu es fâché que je te l’enlève. Je comprends, mais je dois le reprendre parce que tu pourrais te faire mal »,
 
votre enfant se sent compris et il apprend à mieux tolérer les limites que vous lui imposez malgré la frustration qu’il ressent.

 

Naître et grandir

Révision scientifique : Chloé Gaumont, M. Sc., psychoéducatrice
Recherche et rédaction :Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Décembre 2020

 

Photo : 123rf.com/Antonio Diaz

 

Ressources et références

Note : Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • DORÉ, Nicole et Danielle LE HÉNAFF. Mieux vivre avec notre enfant de la grossesse à deux ans : guide pratique pour les mères et les pères, section « Étapes du développement ». Québec, Institut national de santé publique du Québec. www.inspq.qc.ca
  • ENCYCLOPÉDIE SUR LE DÉVELOPPEMENT DES JEUNES ENFANTS. Développement affectif chez l’enfant, décembre 2011. enfant-encyclopedie.com
  • FERLAND, Francine. Le développement de l’enfant au quotidien : de 0 à 6 ans. 2e éd., Éditions du CHU Sainte-Justine, 2018, 264 p.
  • PASSEPORT SANTÉ. Bébé à 12 mois : où en est-il 1 an après sa naissance? 2017. www.passeportsante.net
  • SHAFFER, David et autres. Developmental psychology: Infancy and childhood. 2019, 613 p.
  • SOCIÉTÉ CANADIENNE DE PÉDIATRIE. Soins de nos enfants. Le développement de votre enfant : à quoi vous attendre. soinsdenosenfants.cps.ca
  • SUNDERLAND, Margot. La science au service des parents : comprendre et élever son enfant grâce aux récentes découvertes scientifiques. Éditions Hurtubise, 2007, 288 p.
  • UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL. Portail enfance et famille : les étapes de développement de l’enfant de la naissance à l’adolescence. portailenfance.ca
  • ZEANAH, Charles H. et autres. Handbook of infant mental health. 4e éd., Guilford Press, 2018, 678 p.

 

À lire aussi