Comment choisir une chaise haute?

Comment choisir une chaise haute?
Vous cherchez une bonne chaise haute? Voici des conseils pour la trouver.


La chaise haute fait partie de l’équipement de base de tous les nouveaux parents. Mais son choix n’est pas facile, car de nombreux modèles jouent du coude dans les magasins et boutiques d’articles pour enfants. De plus, les prix sont très variés : d’un petit 60$ jusqu’à un astronomique 750$! Voici quelques conseils pour guider votre choix.

Bon à savoir avant de magasiner une chaise haute

Qu’est-ce qui différencie les différents modèles de chaises hautes et leur prix? Essentiellement, le nombre de réglages possibles (comme celui de la hauteur du siège), la présence ou non d’éléments pratiques (comme un dossier inclinable ou un couvre-plateau), et leur polyvalence, c’est-à-dire la possibilité d’en changer la configuration (pour en faire un siège portatif, par exemple).

Mais sont-elles toutes aussi agréables à utiliser les unes que les autres? Des gestes que vous aurez à faire souvent, comme plier et déplier la chaise, y installer bébé, incliner le dossier, enlever le plateau, etc., s’exécutent-ils sans problème?

Vous penchez pour un modèle « 3 en 1 », « 4 en 1 » ou même « 7 en 1 » ? Avant de choisir un de ces types de chaises, posez-vous cette question : avez-vous vraiment besoin d’un modèle qui se transforme en chaise basse et en table ou en balançoire? Et attention : malgré leur nom, certaines chaises ne peuvent pas changer de configuration. Ne vous faites pas prendre!

Par ailleurs, toutes les chaises doivent répondre à la norme F404 de l’organisme de normalisation ASTM International, situé aux États-Unis. Cette norme, mise à jour régulièrement, porte notamment sur la stabilité des chaises, la solidité du harnais et le risque pour bébé de se coincer les doigts.

Comment trouver le modèle qui vous convient?

Chaises hautes standards, multifonctions, évolutives, pliables, à dossier inclinable, à hauteur réglable… Comment choisir parmi toutes les options offertes sur le marché? Voici des pistes pour trouver le siège parfait pour vous et votre tout-petit.

Standards

Les chaises hautes de ce type ne sont pas transformables en sièges portatifs ou en chaises d’appoint comme les modèles multifonctions ou évolutifs. Mais elles conviennent parfaitement à une utilisation quotidienne à la maison. Plusieurs sont pliables et comportent des caractéristiques pratiques comme la possibilité d’en régler la hauteur, d’en incliner le dossier ou de leur ajouter un couvre-plateau.

Multifonctions

Les chaises multifonctions sont un peu plus polyvalentes que les modèles standards. La plupart se transforment en sièges portatifs que vous pouvez installer, à l’aide de sangles, sur une chaise pour adulte : pratique pour asseoir votre enfant à table quand il est plus vieux, ou si vous voulez avoir un siège facile à transporter en visite ou en camping.

De plus, plusieurs modèles se transforment en chaises d’appoint pour un enfant plus âgé (à partir de 3 ans environ) ou encore en chaise basse adaptée à la hauteur d’une table d’enfant.

Une chose à retenir : un modèle multifonctions avec siège portatif vous sera utile seulement si la mobilité est un critère important pour vous et si, bien sûr, vous ne possédez pas déjà un tel siège.

Évolutives

Les modèles de cette catégorie s’adaptent à la croissance de votre enfant. Vous pouvez en changer la configuration pour que votre tout-petit puisse s’asseoir à la table des « grands ». En quoi sont-ils différents des modèles multifonctions? La chaise évolutive se transforme en une chaise de table : vous pouvez généralement régler la hauteur de l’assise et du repose-pieds pour donner à votre tout-petit une position optimale à table. Une fois bien installé, il aura moins tendance à bouger ou à se mettre à genoux que sur une chaise pour adulte.

En général, les chaises évolutives peuvent soutenir un poids plus élevé que les modèles des autres catégories.

 

Quand bébé peut-il s’asseoir dans une chaise haute?
La plupart des fabricants recommandent un âge minimal de 6 mois. À cet âge, l’enfant est capable de se tenir assis seul, et les muscles de son cou sont suffisamment forts pour bien soutenir sa tête. Si vous voulez utiliser la chaise haute avant, son dossier doit pouvoir s’incliner dans un angle d’au moins 135 degrés environ. La tête du nourrisson sera ainsi bien appuyée contre le dossier. Dans tous les cas, consultez le manuel d’instruction pour régler la chaise de façon optimale.

Deux aspects à vérifier

  • La facilité d’entretien
    Bien sûr, en raison de sa fonction, une chaise haute demande beaucoup d’entretien. En règle générale, les matériaux lisses, comme le similicuir, la mousse, le plastique et le bois, se nettoient plus facilement que le polyester. Ce dernier comporte souvent de nombreux plis et demande plus de minutie lors du nettoyage. En magasin, soyez attentif aux modèles dont les appuie-bras, le plateau, l’assise ou les coussins comportent des fentes ou de petites ouvertures : la nourriture peut s’y accumuler et est ensuite difficile à déloger. Attention finalement aux chaises dotées de sangles de couleur claire. Celles-ci se salissent facilement et peuvent rester tachées. Par ailleurs, vous devrez retirer les sangles de temps à autre pour les nettoyer en profondeur.
  • Les dimensions
    Si l’espace dont vous disposez est restreint, choisissez un modèle peu volumineux. En général, les chaises hautes évolutives sont moins encombrantes que les autres. Mieux : choisissez une chaise pliable. Une fois que vous l’aurez refermée (et aurez bloqué ses roues), vous pourrez l’appuyer contre un mur et donner un coup de balai rapide tout autour.

D’autres éléments pratiques à considérer

  • Dossier inclinable
    La majorité des chaises hautes standards et multifonctions ont un dossier qui s’incline, de deux à cinq façons différentes selon les modèles : vous pouvez ainsi choisir la meilleure position pour votre enfant. Le dossier de certaines chaises hautes s’incline suffisamment (jusqu’à environ 135 degrés) pour qu’elles servent de transat à un bébé. Un enfant pourra aussi y amorcer confortablement sa sieste après le repas. Une fois qu’il sera bien endormi, vous pourrez le prendre délicatement et le déposer dans son lit. La plupart des chaises évolutives n’ont pas de dossier inclinable.
  • Couvre-plateau
    Un couvre-plateau peut grandement vous simplifier la vie. Après le repas, vous n’avez qu’à le détacher pour le nettoyer dans l’évier ou le déposer dans le haut du lave-vaisselle. Le plateau resté en place peut alors servir de surface de jeu.
  • Hauteur réglable
    Vous apprécierez une chaise à hauteur variable. Vous pourrez ainsi la régler pour qu’elle soit au même niveau que votre table de cuisine. Plus tard, vous pourrez retirer le plateau afin que votre enfant puisse manger à la table avec tous les membres de la famille. Sur la majorité des modèles, le réglage s’effectue à l’aide de poignées situées sur les côtés de la base, que vous élevez ou abaissez par cran. Certaines chaises s’abaissent très bas ; elles sont pratiques au salon, par exemple, si vous souhaitez en adapter la hauteur à celle d’un sofa. La chaise haute devient alors une chaise de compagnie, et son plateau, une surface de jeu.
  • Repose-pieds réglable
    Votre enfant sera mieux assis si vous pouvez ajuster la position du repose-pieds à sa grandeur : il pourra alors s’y appuyer les pieds plutôt que de les laisser pendre dans le vide.

 

Acheter une chaise usagée
Avant de vous procurer un modèle d’occasion, vérifiez s’il a fait l’objet d’un rappel sur le site du gouvernement du Canada ou tapez directement le nom du produit dans un moteur de recherche accompagné du mot « rappel », ou « recall » en anglais. Ayez en main la marque et le nom du produit, son numéro de modèle ainsi que sa date de fabrication. Demandez au vendeur de vous fournir ces renseignements, qui sont généralement inscrits sur une étiquette collée sur le produit. S’il ne peut pas répondre à vos questions, passez votre tour. Pour trouver un rappel, consultez le site du gouvernement du Canada : http://www.canadiensensante.gc.ca

 

À retenir

  • Il existe trois principaux types de chaises hautes : les standards, les multifonctions qui se transforment en siège d’appoint et les évolutives qui peuvent devenir des chaises de table.
  • Il est recommandé de vérifier les dimensions de la chaise haute qui vous intéresse et la facilité de son entretien avant de fixer votre choix.
  • La présence d’éléments pratiques, comme un siège inclinable, un couvre-plateau et un repose-pieds réglable peut aussi guider votre choix.

 

Protégez-vous

Recherche et rédaction : Charles Désy, Protégez-Vous
Adaptation web : Équipe Naître et grandir
Août 2019

 

Photos : GettyImages/CAP53

 

Partager

À lire aussi