7 à 9 mois: développement intellectuel

7 à 9 mois: développement intellectuel
Le développement intellectuel du bébé de 7 à 9 mois. Suivez pas à pas toutes les étapes du développement de votre bébé.

Développement intellectuel

Le développement intellectuel ou cognitif désigne l’acquisition de connaissances, la capacité à penser de façon créative, à être attentif, à comprendre et résoudre des problèmes, à mémoriser des informations et à exercer son jugement.

Le langage

À cet âge :

  • il babille en répétant la même syllabe plusieurs fois, par exemple « da-da-da » ou « ga-ga-ga »;
  • il reconnaît certains mots dans des situations familières. Par exemple, il s’agite lorsqu’il entend « lait » et regarde sa mère lorsqu’on lui demande « où est maman? »;
Rappelez-vous que les enfants ne se développent pas tous au même rythme dans tous les domaines. L’information sur ce site web est conçue pour être générale. Si le développement de votre enfant vous préoccupe, le mieux est de consulter son médecin.
  • il se retourne lorsqu’il entend son prénom;
  • il fait des gestes comme pointer et tendre les bras;
  • il commence à secouer la main lorsqu’on lui dit « au revoir ».

Les capacités de raisonnement

À cet âge :

  • il arrive à utiliser ses deux mains en même temps et il peut ainsi reconnaître la taille des objets en saisissant un petit objet avec les doigts et un gros objet avec ses deux mains;
  • il distingue les objets proches des objets éloignés et l’espace qui les sépare;
  • il arrive à reconnaître les visages familiers dans différents angles de vue;
  • il montre qu’il sait à quoi servent les objets qu’il examine. Par exemple, il secoue de plus belle un jouet bruyant, appuie intentionnellement sur les boutons d’un jouet ou presse un jouet de caoutchouc pour qu’il fasse du bruit;
  • il cherche un objet qu’on vient de lui enlever, mais seulement à l’endroit où il l’a vu la première fois. Par exemple, il cherche son hochet sur le comptoir, bien que le hochet se trouve par terre;
  • il apprend ce que signifie « dedans » et « dehors » en laissant tomber plusieurs grosses billes dans un bol, puis en renversant le contenu du bol et en répétant ce geste plusieurs fois.

 

Le langage

Au cours des prochaines semaines, il commencera à :

  • imiter les sons de certains objets et animaux, par exemple le train « tchou-tchou » et le chien « wouf-wouf »;
  • écouter attentivement les mots familiers et en reconnaître quelques-uns dans des phrases;
  • savoir ce que « non » veut dire.

Comment l’aider à progresser?

Votre bébé a une personnalité unique et il se développe à son propre rythme. Mais vous pouvez contribuer à favoriser ce développement en mettant en pratique l’approche parentale Réconforter, jouer et enseigner. Cette approche a été conçue pour s’intégrer facilement à votre routine quotidienne. Adapté à l’âge actuel de votre bébé, le tableau ci-dessous vous donne des exemples de petits gestes bénéfiques à son développement intellectuel.

Réconforter
Lorsque vous imitez ses gestes, par exemple en applaudissant avec lui,
 
votre bébé sent que ses gestes sont importants et il essaie autre chose pour vous inciter à l’imiter.
Lorsque vous l’aidez à se calmer lorsqu’il est perturbé,
 
votre bébé commence à attendre son tour, parvient de mieux en mieux à s’apaiser et à se calmer par lui-même.
Jouer
Lorsque vous jouez avec lui à répéter des gestes simples, comme applaudir, secouer un jouet ou donner un bisou,
 
votre bébé apprend à observer un geste et à le répéter, et il apprend qu’il peut amener un adulte à suivre son exemple.
Lorsque vous prononcez son nom dans des chansons qu’il connaît, par exemple en chantant « Julien, tu dors » au lieu de « Meunier, tu dors »,
 
votre bébé tente de chanter en vous imitant et s’exerce à prononcer son nom.
Enseigner
Lorsque vous lui tendez divers objets pour jouer dans le bain, par exemple des contenants de tailles variées,
 
votre bébé profite de l’effet apaisant de l’eau pour expérimenter les volumes, les quantités et d’autres concepts mathématiques.
Lorsque vous répondez à son babillage en faisant des sons semblables,
 
votre bébé sait que vous vous intéressez à ce qu’il dit et cela l’incite à babiller de plus belle.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Stéphanie Duval, professeure en éducation préscolaire à l’Université du Québec à Chicoutimi, et Marie-Ève Bergeron-Gaudin, orthophoniste
Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Janvier 2016

 

Photo : iStock.com/YsaL

À lire aussi