Ce qui provoque les comportements agressifs chez les tout-petits

Ce qui provoque les comportements agressifs chez les tout-petits
Au fur et à mesure que l’enfant grandit, il manifeste de moins en moins d’agressivité physique, principalement parce que les parties du cerveau qui freinent l’agressivité sont mieux développées

Le manque de contrôle

« On observe deux formes d’agressivité chez les jeunes enfants. La première est dite réactive. C’est une agressivité qui se manifeste quand l’enfant manque de contrôle », précise Isabelle Vinet. Devant un interdit ou une limite, l’enfant réagit par des gestes agressifs (ex. : taper, mordre, donner des coups, se rouler au sol en criant, lancer des objets). Dans ces situations, il est important d’intervenir pour permettre à votre enfant de mieux gérer ses émotions et d’augmenter sa tolérance à la frustration.
 

Saviez-vous que...

  • Dès l’âge de 2 mois, les nourrissons font des colères. La plupart des bébés mordent, frappent ou tirent les cheveux dès qu’ils en sont capables.
  • Avant l’âge de 3 ans, la plupart des garçons et des filles recourent à l’agressivité dans leurs interactions sociales. Ces comportements sont surtout fréquents entre 2 ans et 3 ans.
  • Les enfants ont des comportements agressifs lorsqu’ils vivent des émotions intenses (ex. : la colère) ou simplement afin d’obtenir ce qu’ils veulent.
  • Les petites filles cessent d’utiliser des comportements agressifs plus rapidement que les garçons.
  • Les petites filles utilisent plus tôt et plus souvent l’agressivité indirecte (ex. : dire du mal d’une amie).
  • La petite enfance est une période cruciale pour apprendre à contrôler les comportements agressifs.
  • Avec le développement du langage et des habiletés sociales, la plupart des enfants ne recourent plus à des comportements agressifs au moment d’entrer à l’école.
 

Le manque de moyens pour s’exprimer

Au fur et à mesure que l’enfant grandit, il manifeste de moins en moins d’agressivité physique, principalement parce que les parties du cerveau qui freinent l’agressivité sont mieux développées.

La deuxième forme d’agressivité est dite proactive. Comme l’enfant manque de moyens pour exprimer ce qu’il veut, il adopte des comportements agressifs dans un but précis : avoir un jouet qu’il désire, obtenir l’attention d’un adulte, pouvoir faire une activité qu’il souhaite, etc. Vous gagnerez à l’outiller afin qu’il adopte des comportements adéquats et qu’il formule ses demandes de façon acceptable : en parlant calmement ou en attendant son tour, par exemple.

 Pour Pascale, maman d’Arno, 2 ans, ce sont les limites qu’elle impose à son fils qui font ressortir ses comportements agressifs. « Arno tape et mord, surtout avec moi. Je suis consciente que j’ai plus de mal que mon conjoint à être ferme et constante dans mes interventions et cela n’aide pas. Arno tolère mal la frustration et c’est encore plus difficile lorsqu’il est fatigué », remarque la jeune maman.

Naitre et grandir.com


Source :
magazine Naître et grandir, novembre 2012
Recherche et rédaction : Solène Bourque

Crédit photo : Virginie Dohet

Partager