Introduction

Introduction
Chanter une comptine à votre bébé, comparer les hauteurs de tours de cubes, partager une pomme entre deux enfants… Ces activités simples préparent déjà votre enfant à l’apprentissage des mathématiques

Chanter une comptine à votre bébé, comparer les hauteurs de tours de cubes, partager une pomme entre deux enfants… Ces activités simples préparent déjà votre enfant à l’apprentissage des mathématiques.

Le mot « maths » vous fait peur? Éveiller votre tout-petit aux mathématiques est pourtant plus simple qu’il paraît. En lui parlant souvent de chiffres, de nombres et de mesures, vous pourriez même influencer sa réussite future en la matière.

Bien avant leur entrée à l’école, les enfants développent en effet une curiosité naturelle et précoce pour les mathématiques. Analyser, réfléchir, puis résoudre un problème se rapportant aux objets : cette intelligence, que certains appellent « logicomathématique », est en fait utilisée tous les jours, sans même que l’on s’en rende compte.

La famille et le milieu de garde jouent un rôle majeur dans l’éveil aux mathématiques.

« C’est l’aptitude à calculer, à ordonner et à catégoriser les choses; à établir des liens logiques entre des objets et à résoudre les problèmes complexes. C’est elle qui permet très tôt à l’enfant de compter ou de recompter ses billes, de classer des images ou des objets qu’il affectionne, ou encore de toujours chercher le pourquoi et le comment des choses », explique Sonia Fournier, auteure du livre Les 8 intelligences de votre enfant

Utiliser les maths… dès 6 mois!
Dès 6 mois, les nourrissons sont capables de comprendre la différence entre de petits ensembles d’éléments de quantités différentes (ex. : entre des ensembles de 2 et des ensembles de 3 éléments) et peuvent même faire la distinction entre de plus grands nombres, à condition que le rapport entre les 2 ensembles soit assez grand (ex. : entre 16 et 32, mais pas entre 8 et 12). Ces habiletés constituent le fondement de leur futur apprentissage des mathématiques.
Source : www.enfant-encyclopedie.com/SophianFRxp.pdf

Comment l’accompagner : 3 attitudes gagnantes

  • Encourager le jeu et la libre découverte
    Pour l’enfant, l’apprentissage passe par le jeu. En laissant votre enfant vous mener vers ce qui l’intéresse, vous conserverez une spontanéité qui l’encouragera à jouer avec les nombres et à en parler. Souvenez-vous aussi que votre enfant apprend au moyen de ses sens. Vous gagnerez donc à vous servir d’objets qu’il peut voir et toucher!
  • Semer des maths un peu partout
    La répétition est la clé de la compréhension. Ainsi, profitez des activités qui se répètent au cours des routines quotidiennes (ex. : le bain, le repas, la lecture) pour éveiller votre enfant aux nombres et aux formes qui l’entourent. Vous pouvez, par exemple, lui donner la possibilité de jouer avec des gobelets de différentes grosseurs dans le bain, ou compter ses orteils lorsque vous changez sa couche. Vous pouvez aussi lui expliquer le fonctionnement et l’utilité des objets qui l’entourent, le lien qui existe entre eux. Amenez-le à se poser des questions, à trouver des solutions, à expliquer comment il fait telle ou telle chose (ex. : Qu’enfile-t-il en premier quand il s’habille ? Doit-il d’abord mettre ses souliers ou ses bas ?).
  • Respecter son développement
    Les aptitudes des enfants se développent progressivement et chaque enfant se développe à son propre rythme. Afin de ne pas décourager votre tout-petit, vous aurez avantage à attendre qu’il soit prêt avant de lui présenter des concepts plus complexes.

Naitre et grandir.com


Source :
magazine Naître et grandir, octobre 2012
Recherche et rédaction : Marie Charbonniaud

Partager