Veux-tu jouer avec moi?

Veux-tu jouer avec moi?
Les premiers amis de votre enfant sont importants. Avec eux, il ne fait pas que jouer, il apprend à vivre avec les autres.

Les premiers amis de votre enfant sont importants. Avec eux, il ne fait pas que jouer, il apprend à vivre avec les autres.

Marianne, 4 ans, a connu son amie Victoria dans son milieu de garde. « Les filles jouaient beaucoup ensemble à la garderie, raconte sa maman Véronique. Mais on peut dire que Victoria est vraiment devenue son amie l’été dernier, quand elle a invité Marianne chez elle. »

Les enfants commencent à développer des amitiés autour de 3 ans ou 4 ans. « C’est vers cet âge qu’ils peuvent avoir du plaisir à entrer en interaction avec d’autres enfants et à créer des relations avec d’autres personnes que leurs parents et leur famille, indique la psychologue Marie-Ève Brabant. Avoir un bon lien d’attachement aide d’ailleurs votre enfant à se faire des amis. Quand un tout-petit se sent aimé et en confiance, il est davantage ouvert aux autres. »

Le saviez-vous?
Vers 18 mois, l’enfant apprécie la présence des autres enfants, mais il joue à côté d’eux et non pas avec eux. C’est ce qu’on appelle le jeu parallèle.

À cet âge, votre tout-petit développe son identité, il a donc tendance à se lier avec des enfants qui lui ressemblent et qui ont des intérêts pareils aux siens. « C’est pour cela que les garçons ont plus souvent des amis garçons et les filles des amies filles », précise la psychologue. Véronique remarque d’ailleurs que Marianne et Victoria ont des personnalités semblables. « Ce sont deux filles calmes avec une certaine fantaisie qui aiment se déguiser et inventer des histoires. »

Apprendre avec ses amis

Pour se faire des amis, votre enfant doit pouvoir contrôler ses émotions. « En jouant avec ses amis, il continue de développer les habiletés sociales nécessaires pour bien vivre avec les autres, dit Marie-Ève Brabant. Avoir des amis l’encourage à partager, à collaborer, à attendre son tour et à résoudre de petits conflits. »

Véronique constate que sa fille grandit aux côtés de son amie. « Nous avons invité à notre tour Victoria à la maison, dit-elle. Et j’étais contente de voir Marianne l’accueillir. Elle lui a fait visiter la maison. Alors qu’avec sa grande sœur de 10 ans, Marianne ne veut pas toujours partager, elle a ouvert son coffre à jouets à son amie et lui a prêté tous ses déguisements. Je l’ai trouvée fine et généreuse! »

Un tout-petit peut-il être amoureux?
Si votre garçon vous dit qu’il aime Léa, ce n’est pas de l’amour comme on l’entend. « Il n’y a pas non plus de connotation sexuelle, dit Marie-Ève Brabant, psychologue. C’est de l’amitié. Il veut dire qu’il s’entend bien avec elle. Cela peut faire qu’ils sont souvent ensemble, qu’ils se tiennent par la main et se font des câlins. Mais il ne faut pas accorder trop d’importance à cette relation et dire par exemple : “Ah! C’est ton amoureuse!” Ça pourrait lui mettre de la pression et influencer ses comportements. » Les amours d’enfance se produisent davantage à partir de la préadolescence vers 9 ans ou 10 ans.

 

Naitre et grandir.com

Source : magazine Naître et grandir, janvier-février 2018
Recherche et rédaction : Julie Leduc
Révision scientifique : Solène Bourque, psychoéducatrice

 

Photo : Maxim Morin

Partager