En avant, marche!

En avant, marche!
Avant que votre tout-petit fasse ses premiers pas, vous l’avez longtemps pris dans vos bras. C’est toute une joie de le voir un jour marcher sans aide!

Avant que votre tout-petit fasse ses premiers pas, vous l’avez longtemps pris dans vos bras. C’est toute une joie de le voir un jour marcher sans aide!

Médérik, 22 mois, a fait ses premiers pas vers 1 an, se souvient Yanick, son papa.
« Il a commencé à marcher en se tenant sur le mur et puis, un jour, il s’est élancé sans aide. J’étais content de le voir aller et j’étais fier de lui, raconte-t-il. C’était drôle parce que Médérik faisait 2 ou 3 pas, puis il s’arrêtait pour danser un peu en pliant les genoux avant de repartir. On dit qu’il a dansé avant de marcher! »

Comme Médérik, la moitié des enfants marchent autour de l’âge de 1 an, mais les premiers pas peuvent se faire entre 10 mois et 18 mois. Habituellement, avant de marcher, l’enfant rampe, puis marche à quatre pattes. « Ces deux étapes permettent au bébé de développer son équilibre et d’apprendre à bouger pour se déplacer, dit Sonya Côté, ergothérapeute. Cela développe aussi de la force dans son cou, ses jambes, son ventre et son dos pour être bien solide en position debout. » Si votre bébé saute une de ces étapes, vous pouvez le laisser marcher debout comme il le souhaite. Mais il est conseillé de lui proposer aussi des jeux qui l’amènent à ramper et à se promener à quatre pattes.

Avec ou sans souliers?
Quand votre enfant apprend à marcher, il n’est pas nécessaire de lui faire porter des souliers à l’intérieur de la maison. Marcher pieds nus permet aux muscles de ses pieds de travailler. Cela développe aussi sa stabilité, son équilibre, sa coordination et sa force musculaire.

Comment l’aider?

« Toutes les étapes du développement moteur du bébé le préparent à marcher, indique Sonya Côté. La position sur le ventre, par exemple, travaille les muscles du cou et prépare le bébé à marcher parce qu’il devra se tenir la tête pour ramper, marcher à quatre pattes et ensuite marcher debout. »

Le saviez-vous?
Certains bébés vont si vite à quatre pattes qu’ils mettent plus de temps à marcher. Tout simplement parce qu’ils ne ressentent pas le besoin de trouver une autre façon de se déplacer.

Pour préparer votre bébé, elle conseille de lui donner souvent l’occasion de jouer librement au sol. « Cela lui permet de travailler contre la gravité, de gagner de la force et d’explorer des mouvements », précise l’ergothérapeute.

Le petit dernier de Yanick, Dérek, 6 mois, n’a pas commencé à ramper, mais son papa sait que ça viendra. « C’est un bébé costaud. On le dépose par terre et il ne bouge pas, il est comme une roche, blague le papa. Sérieusement, il se tourne bien du dos au ventre et si on place un jouet près de lui, il peut étirer le bras pour aller le chercher. On le fait souvent jouer au sol. Il aime encore être dans nos bras, mais je sais qu’il va finir par ramper. »

 

Naitre et grandir.com

Source : magazine Naître et grandir, janvier-février 2018
Recherche et rédaction : Julie Leduc
Révision scientifique : Solène Bourque, psychoéducatrice

 

Photo : Maxim Morin

Partager