Introduction

Introduction
Plus que jamais, les papas prennent leur place auprès de leur enfant. Nous avons eu envie de leur rendre hommage et d’en savoir plus sur la façon dont ils vivent leur paternité.

Plus que jamais, les papas prennent leur place auprès de leur enfant. Nous avons eu envie de leur rendre hommage et d’en savoir plus sur la façon dont ils vivent leur paternité. Et qui mieux que Martin Larocque, papa bien connu des parents, pouvait sonder leur coeur? Pour nous, il a rencontré trois papas de trois générations qui, malgré leur différence d’âge, ont bien des points communs. À l’occasion de ce dossier, nous vous présentons aussi les résultats de notre sondage exclusif sur les pères d’aujourd’hui.

Ça fait bien rire les gens quand je dis qu’à 15 ans, mon plan de vie était déjà décidé. Je voulais être papa! Évidemment, je n’avais aucune idée de ce qu’était vraiment la paternité. Qu’est-ce que ça pouvait demander, exiger, voler, imposer à une vie d’homme. La notion de donner du temps est quelque chose d’assez flou dans la tête d’un ado de 15 ans qui ne cherche qu’à dire au monde entier qu’il a tout compris de la vie!

La première chose dont les gens nous parlent lorsqu’on décide d’avoir des enfants est de tout ce temps que nous n’aurons plus. De tous ces projets qu’il va falloir mettre de côté. Des rêves qu’on ne pourra pas réaliser. Mais le pire des commentaires est celui qui laisse entrevoir que ce n’est pas parce qu’on est papa qu’on a nécessairement confiance et qu’on saura quoi faire au bon moment. Ça y est! Le doute est jeté dans la tête du futur papa qui se demande : « Ai-je assez confiance en moi, même si je n’ai aucune idée de “comment ça marche” être papa? »

Plus de 24 heures dans une journée svp!
Pour 34 % des papas, le manque de temps est ce qu’ils trouvent le plus difficile à gérer depuis qu’ils ont un enfant.

Naitre et grandir.com


Source :
magazine Naître et grandir, juin 2014
Recherche et rédaction : Martin Larocque

Crédit photo : Maxim Morin

Partager