Bien entendre pour bien parler

Bien entendre pour bien parler
Votre tout-petit apprend beaucoup par imitation. Pour pouvoir parler, il doit donc entendre.

Votre tout-petit apprend beaucoup par imitation. Pour pouvoir parler, il doit donc entendre. Il est important de détecter rapidement les troubles de l’audition pour être en mesure de limiter leur effet négatif sur le langage.

Cela est toutefois plus difficile qu’il paraît. Valérie, maman de deux enfants, raconte : « Laurie-Ève est notre aînée. Elle était plutôt solitaire et nous pensions que c’était son tempérament. C’est finalement son éducatrice qui nous a mis la puce à l’oreille. Elle avait remarqué que notre fille ne répondait pas aux consignes qui n’étaient pas accompagnées de gestes et elle ne semblait pas comprendre si elle ne voyait pas notre visage. »

N’hésitez pas à consulter un médecin ou votre CLSC dès que vous avez un doute sur la bonne audition de votre enfant.

Pour Cynthia, dont la fille Élise est née avec une malformation congénitale, d’autres signes l’ont mise sur la piste : « Elle parlait très fort. Aujourd’hui, elle nous dit elle-même qu’elle ne comprend pas s’il y a beaucoup de bruit dans son environnement. »

Certains indices peuvent aussi permettre de détecter une perte auditive. Par exemple, votre enfant cesse de gazouiller, il tire sur ses oreilles, fait des rhumes et des otites à répétition, il ne répond pas lorsqu’on l’appelle ou il demande souvent de répéter.

Langage et télévision
La plupart des experts s’entendent : l’exposition à la télévision en bas âge influence négativement le développement du langage. Ils recommandent d’ailleurs de ne pas exposer l’enfant à la télévision ni aux écrans en général (ordinateur, tablette) avant l’âge de 2 ans.
Le vocabulaire en particulier en souffrirait. « La télévision est une activité relativement passive, confirme la Dre Cousineau. Elle ne permet pas à l’enfant d’interagir avec elle. Si elle est utilisée de façon limitée, elle peut permettre à un enfant d’apprendre de nouveaux mots, mais encore faut-il qu’il comprenne ce qu’il écoute. Rien ne peut remplacer l’interaction humaine. » De plus, lorsqu’il regarde la télévision, votre enfant a moins tendance à explorer le monde qui l’entoure, ce qui est pourtant essentiel pour développer son langage.

Naitre et grandir.com

Source : magazine Naître et grandir, mai 2014
Recherche et rédaction : Kathleen Couillard
Révision scientifique : Marie-Ève Bergeron-Gaudin, orthophoniste

Partager