Quand votre famille habite loin

Quand votre famille habite loin
« Heureusement, mon employeur autorise les horaires flexibles et le télétravail ce qui facilite les choses, mais l’absence de membres de notre famille et de proches pèse parfois lourd »
Émilie et Valentin, originaires de France, sont arrivés au Québec en 2009. Leurs deux enfants de 3 ans et 24 mois sont tous les deux nés ici. Elle est adjointe administrative, avec des horaires réguliers de 8 h à 16 h 30, et il est camionneur. Même si Valentin rentre tous les soirs à la maison, il ne sait jamais à quelle heure il finira sa journée. « Heureusement, mon employeur autorise les horaires flexibles et le télétravail ce qui facilite les choses, mais l’absence de membres de notre famille et de proches pèse parfois lourd », dit Émilie.
Le couple doit donc faire preuve de débrouillardise quand vient le temps d’avoir de l’aide, explique-t-elle. « Je me suis constitué un réseau parmi les parents des enfants qui fréquentent la garderie de mes deux enfants. J’ai envie de dire aux autres parents qui sont dans notre situation de ne pas avoir peur de s’ouvrir aux autres et de demander de l’aide. »
40 % des mères se disent distraites pendant leur travail par leurs préoccupations familiales.


CONSEILS D’EXPERT
Ne pas hésiter à demander de l’aide est un conseil approprié pour les familles venant de loin et qui n’ont pas de réseau familial à proximité. Covoiturage, achats au supermarché, gardiennage, etc. sont autant de petits services que l’on peut se rendre entre parents, confirme Guylaine Deschênes, psychologue organisationnelle et consultante en ressources humaines. N’hésitez pas non plus à utiliser les services offerts pour les familles dans les organismes communautaires de votre secteur.
Une bonne organisation évite d’avoir à bousculer les enfants lors de la routine du soir. Partager les tâches et prendre de l’avance pendant les fins de semaine (faire l’épicerie, planifier, préparer et congeler des repas et des collations, faire du lavage, passer l’aspirateur, etc.) vous permettra aussi de gagner du temps.

Naitre et grandir.com

Source : magazine Naître et grandir, novembre 2014
Recherche et rédaction : Emmanuelle Gril
Révision scientifique : Diane-Gabrielle Tremblay, professeure, TÉLUQ-UQÀM

Crédit photo : Maxim Morin

Partager