Introduction

Introduction
L’arrivée d’un enfant est un immense bonheur pour le couple, mais aussi un grand chambardement..

De couple à parents

L’arrivée d’un enfant est un immense bonheur pour le couple, mais aussi un grand chambardement. D’un équilibre à deux, il faut recréer un équilibre à trois. Comment rester unis dans ce tourbillon de nouveaux défis?

Les préoccupations des couples nouvellement parents, Mireille Dion les connaît bien. Chaque mois, à la Maison de la famille de la Vallée du Richelieu, à Beloeil, elle anime des ateliers pour en discuter : Être maman et être femme, Parents et toujours amoureux, La sexualité post-partum. Ses rencontres sont populaires et les sujets ne manquent pas. « Dès que l’on devient parent, la fatigue, la nouveauté, les conflits de valeurs, le partage des tâches, le manque de temps pour soi peuvent apporter des tensions », explique la conférencière et sexologue.

Si le couple était déjà la réunion de deux histoires et de deux personnalités, l’arrivée d’un enfant apporte son lot de nouvelles questions (éducation, réorganisation des finances…).

Ces questions peuvent parfois accentuer les difficultés déjà présentes au sein du couple. Comme les parents sont très occupés, les discussions importantes sont souvent remises à plus tard. « Les femmes en particulier, lorsqu’elles ont des choses à reprocher à leur conjoint, gardent souvent leur ressentiment pour elles, ce qui peut nuire à la relation », remarque Mireille Dion.

Même si la plupart des couples s’y attendent, les moments d’intimité se font plus rares. Le manque de temps passé à deux et la baisse d’intérêt pour la sexualité – au moins durant le post-partum – peuvent créer de la tension. « C’est un constat que font plusieurs parents. Ils se sont perdus de vue en tant que couple, se sentent plus parents qu’amants et sont déstabilisés par cette baisse de désir. Lorsque la routine prend le dessus, on accumule des insatisfactions sans toujours oser en parler, puisqu’on ne prend pas de temps pour soi », explique Mireille Dion.

En devenant parents, la vision que l’on a de la cellule familiale se précise. À présent, quelle importance voulons-nous accorder à notre vie de couple et à notre vie de famille? Quel modèle parental voulons-nous être? Devant ces questions, chaque couple diffère et l’histoire de chacun influence la vision des choses.

John Wright, psychologue clinicien spécialisé en thérapie conjugale, explique : « L’arrivée des enfants met en relief la compatibilité des individus. S’ils ont une bonne compatibilité, le couple va s’ajuster et trouver des solutions. Si cette compatibilité est problématique, cela va créer des tensions. »

Naitre et grandir.com


Source :
magazine Naître et grandir, mai 2012
Recherche et rédaction : Marie Charbonniaud

Partager