Un soutien précieux pour les parents?

Un soutien précieux pour les parents?
Sans compter que vos parents peuvent aussi vous procurer du soutien affectif. Ils offrent une oreille attentive…

Quand Geneviève a donné naissance à ses jumeaux, ses parents l’ont épaulée pendant ses relevailles. Ils faisaient le lavage, le ménage, les repas et l’aidaient dans les soins aux bébés. Maintenant que la famille compte un troisième garçon, ils viennent un week-end sur deux pour s’occuper des enfants, un répit fort apprécié par les jeunes parents. Pour sa part, Marie-Ève Bernard, la maman de Xavier et de Tristan, peut compter sur les grands-parents de ses fils pour les garder quand ils sont malades. « Un nez qui coule ou de la fièvre, ça ne leur fait pas peur! »

S’ils en ont les moyens, certains grands-parents donnent un coup de pouce financier. À la rentrée scolaire, par exemple, Ginette emmène sa petite-fille magasiner pour renouveler une partie de sa garde-robe. D’autres paient les couches ou contribuent à un régime d’épargne-études.


« Papi est drôle quand il me montre ses dents qui s’ôtent! »
-Raphaël Ernwein, 3 ans

Sans compter que vos parents peuvent aussi vous procurer du soutien affectif. Ils offrent une oreille attentive à la maman durant le post-partum, au papa désemparé lorsque bébé a des coliques, aux jeunes parents remplis d’inquiétudes et de doutes. « Toutes les formes d’aide profitent indirectement à l’enfant en contribuant à rendre ses parents plus sereins et moins stressés », conclut Francine Ferland.

Naitre et grandir.com


Source :
magazine Naître et grandir, décembre 2012 - janvier 2013
Recherche et rédaction : Nathalie Vallerand

Partager