Introduction

Introduction
Mamie, papi, grand-maman, grand-papa… Peu importe comment votre enfant les appelle, ses grands-parents ont une grande importance dans sa vie.

Mamie, papi, grand-maman, grand-papa… Peu importe comment votre enfant les appelle, ses grands-parents ont une grande importance dans sa vie.

Quand les jumeaux William et Mathis, 3 ans, voient arriver leurs grands-parents, ils s’élancent dans leurs bras. « Tu es ma mamie à moi, mon papi à moi », s’écrient-ils. Ils leur font admirer leurs bricolages, réclament des câlins et des jeux. Ils ne les lâchent pas d’une semelle, même durant les repas : « Attends-moi papi, on va prendre une bouchée en même temps », lance l’un ou l’autre des garçons. « Leurs grands-parents, ils en parlent tous les jours, dit leur maman, Geneviève. Et quand ils sont là, ils ne veulent pas les laisser partir! »

Les grands-parents apportent beaucoup aux petits-enfants. À commencer par de l’amour inconditionnel. Pour eux, leurs petits-enfants sont les plus beaux et les plus fins. « Alors que les parents veulent que leurs enfants fassent ceci ou cela, les grands-parents ont moins d’attentes », indique la psychologue Nathalie Parent, auteure du livre Pour grands-parents seulement! Et cet amour, leurs trésors le leur rendent bien. « Mes liens avec mes petits-fils sont très forts, se réjouit France Daoust, grand-mère des jumeaux et de leur frère, Loïc, 1 an. Ils ont changé ma vie. »

En plus d’être une grande source d’affection, vos parents peuvent accorder de l’attention à vos enfants. Ils leurs donnent ainsi le sentiment d’être uniques et importants. Depuis que leur petite-fille Julia a 3 ans, par exemple, Jocelyne et Jean Dubé lui consacrent une de leurs deux semaines de vacances estivales. La fillette, qui a maintenant 7 ans, attend ce séjour avec impatience, car elle sait qu’elle aura ses grands-parents à elle seule. « Pendant cette semaine, nous ne faisons rien d’autre que jouer avec elle et nous occuper d’elle », dit la grand-mère. Les Dubé songent à instaurer cette tradition avec le frère de Julia, Liam, 3 ans. « Je trouve important de donner de l’attention exclusive à mes petits-enfants, chacun leur tour », dit Jocelyne.

« J’avais tellement hâte d’être grand-mère. C’est presque mieux que d’être mère, car on a juste les bons côtés. »
-Diane Bernard

C’est que les grands-parents ont un luxe que vous n’avez pas : ils sont libérés des soins quotidiens et de la discipline. Quand ils voient vos enfants, ils ont tout leur temps pour jouer et s’amuser. « Quand je vais chez ma fille, le temps s’arrête, raconte France. Je suis dans une bulle avec mes petits-enfants. » Les moments entre grands-parents et petits-enfants se déroulent principalement dans le plaisir, ce qui les rend d’autant plus précieux. « Ils ne sont pas tannants avec nous, car nous leur accordons beaucoup d’attention », remarque Diane Bernard, grand-mère de Xavier, 4 ans, et de Tristan, 2 ans.

Pour Francine Ferland, auteure du livre Grands-parents d’aujourd’hui, Plaisirs et pièges, l’attention est le plus beau cadeau que peut offrir un grand-parent. « Ce dont l’enfant se souviendra, ce ne sont pas les biens matériels, mais les moments privilégiés vécus avec son grand-parent. L’enfant aime qu’on l’écoute raconter ses aventures, qu’on joue avec lui. Il se sent intéressant et important, ce qui développe l’estime de soi. » C’est le cas de Xavier qui appelle plusieurs fois par semaine sa grand-maman Diane pour lui raconter sa journée. « Pour être certain que je continue de l’écouter, il répète “Xavier parle, Xavier n’a pas fini” », s’attendrit celle-ci.

Garder un lien fort malgré la distance
Même lorsque les grands-parents habitent loin, il est possible de maintenir des liens forts. Le logiciel gratuit de vidéoconférence Skype, par exemple, permet de se parler et de se voir en même temps. Les grands-parents de Xavier et de Tristan, qui passent l’hiver à l’étranger, s’en servent régulièrement pour parler à leurs petits-fils et voir leurs frimousses en direct. Et cela, au moins deux fois par semaine! Si votre enfant est très jeune, la conversation peut être difficile. Une bonne idée : lire ou raconter une histoire, chanter des comptines. Vous n’avez pas accès à Skype? Lors des conversations téléphoniques, votre enfant peut regarder une photo de ses grandsparents pour mieux se les représenter.
Mamie et papi peuvent aussi envoyer à l’occasion une carte, une lettre, une photo ou un livre par la poste à leur petit-enfant. Les enfants adorent recevoir du courrier! En retour, votre enfant peut poster des dessins à mamie et papi. Quand il sera plus grand, il pourra même aller en vacances chez eux. Bien sûr, rien ne remplace les câlins en vrai. C’est pourquoi parents et grands-parents auront avantage à se visiter à tour de rôle.

Naitre et grandir.com


Source :
magazine Naître et grandir, décembre 2012 - janvier 2013
Recherche et rédaction : Nathalie Vallerand

Partager