Indices de maturité scolaire

Indices de maturité scolaire
Quand on pense « préparation à l’école », on imagine notre tout-petit, crayon en main. Pourtant, les spécialistes s’entendent pour dire que plusieurs autres habiletés sont essentielles.

Les domaines de développement de la petite enfance

Quand on pense « préparation à l’école », on imagine notre tout-petit, crayon en main, s’exerçant à faire des chiffres et des lettres. Pourtant, les spécialistes s’entendent pour dire que plusieurs autres habiletés sont essentielles.

« La préparation à l’école, c’est finalement une préparation à la vie », commente Caroline Bouchard, professeure en éducation à l’Université Laval et psychologue du développement de l’enfant, qui emprunte cette formule à l’UNESCO.

« De sa naissance à l’âge de 5 ans, un peu à l’image d’un casse-tête, l’enfant va intégrer tous les morceaux de son développement pour former un tout : ses côtés moteur, affectif, social, intellectuel et langagier. Si on ne considère que l’aspect scolaire, il manquera de nombreuses pièces au casse-tête », assure-t-elle.

Pour s’en convaincre, il suffit de parcourir les 5 domaines de développement jugés importants lors de l’entrée à la maternelle :

Santé physique et bien-être
  • Développement physique général
  • Motricité (maîtrise des gestes)
  • Alimentation et habillement
  • Propreté
  • Ponctualité
  • État d’éveil
Compétence sociale
  • Habiletés sociales
  • Confiance en soi
  • Sens des responsabilités
  • Curiosité
  • Respect des pairs et des adultes
  • Respect des règles et des routines de la classe
  • Habitudes de travail et autonomie
Maturité affective
Développement cognitif et langagier
Habiletés de communication et connaissances générales
  • Connaissances générales
  • Capacité à comprendre les autres
  • Articulation claire
  • Capacité à communiquer de façon à être compris

Voici quelques questions qui vous aideront à évaluer le développement global de votre enfant avant son entrée à la maternelle.

  • A-t-il un bon état de santé général?
  • Est-il autonome physiquement pour, par exemple, s’habiller, ranger ses affaires, choisir une activité, aller aux toilettes et s’amuser tout seul?
  • Démontre-t-il un intérêt à utiliser ses connaissances et ses habiletés? Manifeste-t-il de l’intérêt pour la lecture et les chiffres?
  • Fait-il preuve d’enthousiasme, de curiosité intellectuelle, de persistance? Par exemple, manifeste-t-il le désir de regarder un nouveau livre?
  • A-t-il des comportements sociaux appropriés? Par exemple, est-il capable de partager? Fait-il preuve d’empathie? Est-il capable de jouer avec plusieurs enfants? Est-il capable de suivre des consignes? Peut-il attendre son tour? Ou fait-il des crises?
  • Est-il capable de communiquer ses émotions, ses pensées?
  • A-t-il développé une certaine autonomie affective? Par exemple, est-il capable de vous quitter sans difficulté?
  • A-t-il un intérêt ou des habiletés pour la lecture et l’écriture? Par exemple, peut-il identifier certains sons ou certaines lettres qu’il voit couramment (le « M » de Métro, par exemple) ou peut-il énumérer les chiffres (0, 1, 2, 3…)?

À 5 ans, l’enfant est rarement prêt « partout »

« Un parent qui, au quotidien, parle à son enfant, l’accompagne, le sécurise, nourrit son estime, stimule sa curiosité d’apprendre, lui donne ainsi les ingrédients de base pour l’école », affirme Caroline Bouchard.

Chaque enfant évolue à son rythme. Un enfant de 4 ans, par exemple, pourra être très doué sur le plan de l’éveil à l’écrit, mais moins prêt qu’un autre sur le plan affectif. Il aura, par exemple, de la difficulté à se séparer de ses parents. Ces différences, disent les recherches, tiennent à plusieurs facteurs : le milieu familial, les caractéristiques de l’enfant, ainsi que la fréquentation d’un milieu de garde de qualité.

Les enseignants de maternelle et de 1re année sont sensibilisés à cette réalité. Ils ont d’ailleurs pour mission de développer les compétences de chaque enfant à leur plein potentiel et intègrent à leur mission le fait de « mettre à niveau » les enfants entre eux.

Naitre et grandir.com


Source :
magazine Naître et grandir, septembre 2011 et novembre 2013
Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir

Partager