Un dessert spécial, svp

Un dessert spécial, svp
Par Stéphanie Côté, Nutritionniste

Avril a été un mois très festif pour ma famille. Pâques, les anniversaires de mon beau-père, de ma fille et de mon fils nous ont donné l’occasion de nous sucrer le bec à souhait. Et chaque fête s’étirait sur quelques jours, parce qu’il y avait des restes de gâteaux à manger. On a eu beau partager avec des voisins et des collègues, on a battu notre propre record de consommation de gâteaux!

Habituellement, on mange un morceau de gâteau ou une pâtisserie presque toutes les semaines. Quand on est rendu à le faire presque tous les jours, c’est trop. Non seulement, on ne l’apprécie plus autant, mais ça en fait du sucre, du gras et des calories superflus! Le retour à la normale s’impose. Le problème, c’est que Laura y a pris goût…

- Est-ce que je peux avoir un dessert spécial maman, svp?
- Bien sûr! Des ananas, qu’en penses-tu? On n’en mange pas si souvent.
- Y’a pas du gâteau?
- Non, y’a pas de gâteau ma puce. On a des fruits ou du yogourt nature.
- Des biscuits?, se risque-t-elle.
- Des fruits ou du yogourt. Tu en veux?
- O.K. d’abord, des ananas.

- Maman, j’en veux encore, svp!

Ma fille aime les fruits. Il faut juste l’aider à s’en souvenir parfois!

Si les fruits sont un dessert jugé ordinaire, la salade de fruits, pour sa part, entre dans la catégorie « dessert spécial ». En fait, je n’ai qu’à mélanger deux sortes de fruits de couleur différente ou en faire une brochette et l’effet est le même. Des raisins et des morceaux d’ananas. Des tranches de poire et de pomme. Des cubes de mangue et de pamplemousse rose. Quand j’ajoute des étoiles de carambole, le spécial-o-mètre atteint un sommet!

Je n’ai pas encore servi les fruits avec une trempette, mais je garde cette carte dans ma manche. Une trempette à base de yogourt nature, de Labneh (yogourt égoutté), de fromage frais ou de tofu soyeux. Légèrement sucrée avec du sirop d’érable ou du miel et aromatisée avec de la menthe, de la fleur d’oranger, de la vanille ou du cacao. Les variations sont infinies.

Et dans le groupe des produits laitiers, pour changer du yogourt, LE dessert spécial – je dirais même « Ze » dessert est le pouding! Pas celui de l’épicerie. Le mien. Celui que je prépare avec un oeuf, de la fécule de maïs, un peu de sucre et beaucoup de lait. Jusqu’à présent, j’ai trois variantes : chocolat, érable, vanille. En fonction du choix de la maisonnée, j’ajoute du cacao, du sirop d’érable en remplacement du sucre, de l’extrait de vanille ou encore mieux, une gousse.

Notre sevrage de gâteau dure depuis bientôt une semaine. Pourtant, j’entends des « youpi » et des « c’est le meilleur dessert que j’ai jamais mangé » tous les jours. Qui aurait cru!

Stéphanie Côté, Nutritionniste
Nutritionniste et maman de 2 enfants, j'ai un intérêt particulier pour l'alimentation des petits. Conseils enrichissants et anecdotes savoureuses sont ici au menu chaque mois!
Toutes les chroniques de l'auteur

Chroniques sur le même sujet