Un bisou sur la bouche?

Un bisou sur la bouche?
Par Mireille Dion, Sexologue

Un père m’a demandé, lors d’une conférence qui avait pour thème le développement sexuel des tout-petits, à quel âge devait-il arrêter d’embrasser sa fille sur la bouche. Le papa se trouvait dans une situation un peu embêtante : sans trop savoir pourquoi, ni même s’être posé de questions, sa conjointe et lui avaient pris l’habitude de donner à leur fille des becs sur la bouche. Or, depuis quelque temps, cette dernière, en plein complexe d’Oedipe, rêvant quand elle sera grande d’être l’amoureuse de son père, avait du mal à comprendre pourquoi il lui tendait maintenant la joue en lui expliquant que seuls les amoureux s’embrassent sur la bouche…

J’ai vu des mamans embrasser leur enfant sur la bouche. J’ai aussi vu un oncle embrasser ses nièces sur la bouche. J’ai même vu une mère embrasser son fils de 30 ans sur la bouche. J’ai vu, je ne juge pas, mais je me suis longtemps demandé pourquoi certaines personnes embrassent leur enfant sur la bouche alors que d’autres ne le font pas.

À la lumière de récentes lectures sur le sujet, je constate qu’il s’agit encore aujourd’hui d’un réel débat. Nombreux sont les professionnels (pédiatres, psychanalystes et sexologues) qui recommandent aux parents de ne pas embrasser leur enfant sur la bouche. Ils soutiennent, par exemple, que c’est une question d’hygiène (la transmission de microbes ou de bactéries pouvant être néfaste, surtout chez le nourrisson) ou encore que le geste peut nuire au développement de l’enfant (créant une ambiguïté au sujet des comportements dits « amoureux »). La bouche est d’ailleurs, pour certains spécialistes du développement psychosexuel des enfants, le premier organe, avec la peau, par lequel le bébé expérimente le plaisir par lui-même. Bien que le parent n’agisse pas dans le but de provoquer une quelconque excitation, la bouche demeure néanmoins une zone érogène.

De l’autre côté, plusieurs parents (des mères, surtout) clament le respect de leur comportement soulignant que le geste n’est que porteur de tendresse, qu’il s’agit d’une marque d’affection naturelle ou qu’il provient de leur culture.

Le baiser des amoureux

Je crois qu’effectivement embrasser un enfant sur la bouche peut créer de la confusion dans son esprit. Nous apprenons rapidement aux enfants que les amoureux s’embrassent sur la bouche. Comme ils savent aussi que ce sont les amoureux qui font des bébés, il arrive à certains de penser, lorsqu’ils voient un couple s’embrasser, qu’ils sont en train d’en faire un!

Afin de prévenir les agressions sexuelles, nous leur expliquons aussi que seules les grandes personnes sont amoureuses des grandes personnes et qu’un adulte qui pose des « gestes d’amoureux » envers un enfant, c’est inacceptable. Étant donné que la plupart des victimes connaissent leur agresseur, il peut alors devenir difficile pour l’enfant de faire la différence entre un bisou acceptable et un autre qui ne l’est pas. 

À la question « À quel âge devrions-nous cesser d’embrasser les enfants sur la bouche? », je répondrais que, selon moi, le baiser sur la bouche n’est pas nécessaire au développement des enfants et que l’amour parental peut être exprimé de plusieurs autres manières, tout comme un couple peut démontrer son amour bien au-delà de la relation sexuelle. Du même coup, vous leur permettez de comprendre qu’il existe différentes sortes d’amour et le préparez à vivre de saines relations interpersonnelles. J’ajouterais qu’il est aussi très important de respecter l’enfant qui dit ne pas aimer recevoir de becs sur la bouche ou d’être attentif à son non-verbal s’il est trop timide pour le dire.

Chroniques sur le même sujet