Tofu que j’aime!

Tofu que j’aime!
Par Stéphanie Côté, Nutritionniste

Vous avez bien lu « tofu que j’aime! ». Vous ne pensiez pas possible de voir les mots « tofu » et « j’aime » dans la même phrase? Pourtant, si vous saviez à quel point on gagne à le connaître!

Puisqu’on mange pour le plaisir avant tout et non parce que c’est bon pour la santé, laissez-moi vous présenter mes recettes de tofu préférées.

Le sandwich
Ce sandwich chaud, généreusement et savoureusement garni, est un classique chez nous. Comment faire : faire mariner le tofu coupé en tranches dans une marinade à base de sauce soya ou  tamari légère, ail, gingembre, sirop d’érable ou miel et huile de sésame grillée. Faire cuire les tranches de tofu dans une poêle en laissant dorer des deux côtés. Elles seront croustillantes à l’extérieur et d’une tendreté digne d’un filet mignon(!) à l’intérieur. Déposer sur un pain ciabatta garni de mayonnaise (moitié yogourt nature), fromage, poivrons rouges grillés (ou champignons et oignons sautés) et laitue.

Sauté, sauce aux arachides
La recette favorite de mon fils qui adooore le beurre d’arachide. Pas besoin de faire mariner, donc idéal même si on est à la dernière minute. Il suffit de couper le tofu en cubes et de les faire dorer dans une poêle légèrement huilée. On ajoute ensuite une abondance de légumes (poivrons, champignons, oignon, brocoli), puis une sauce composée de bouillon de poulet (1 tasse), beurre d’arachide (60 ml), sauce soya (15 ml), sirop d’érable (15 ml), jus de lime ou de citron (15 ml) et quelques millilitres - selon la tolérance - de sauce aux piments (sambal olek, par exemple).

Mousse au tofu
Un dessert qui fait le bonheur de toute la famille… et de nos invités. Habituellement, je ne dévoile pas la recette, car elle est trop simple. J’ai l’impression que j’ai moins de mérite! Il suffit de mélanger un paquet de tofu soyeux avec 100 g de chocolat fondu (noir ou mi-sucré) et 30 ml de sirop d’érable ou de sucre. On peut aisément doubler les quantités.
Vous pouvez aussi trouver de délicieuses recettes pour vous aider à l’apprécier, dans ce nouveau livre de recettes végétariennes : Carnivores infidèles, de Catherine Lefebvre, aux éditions Cardinal.

Ce que la plupart des gens pensent être un défaut du tofu est en fait sa plus grande qualité : son goût neutre (O.K., fade). C’est un aliment caméléon qui absorbe les saveurs auxquelles on le mélange, surtout si on prend soin de le faire mariner. Et grâce aux différentes sortes (soyeux, mou, ferme, extra-ferme, etc.), le tofu est probablement l’aliment le plus polyvalent de l’épicerie.

Vous vous en doutez, le tofu possède de nombreuses qualités sur le plan nutritionnel aussi. Il est notamment riche en protéines, en fer et en magnésium ou en calcium, selon la méthode de fabrication. Moins gras que plusieurs sortes de viande, il la remplace avantageusement de temps à autre. Et, détail important, il est économique : il peut nourrir une famille de 4 pour 2,50 $ (plus les autres ingrédients, bien sûr).
Par expérience - qui n’a rien de scientifique -, je sais que les enfants n’ont pas de préjugés envers le tofu. Pas avant d’avoir été « contaminés », du moins. Chez nous, quand on en mange, j’entends : « Youpi, du tofu! ». Belle gang d’extraterrestres, n’est-ce pas!? Sans blague, mes deux enfants ont adoré le tofu à la première bouchée. Le tofu soyeux d’abord, quand ils mangeaient des purées. Soyeux en bouche et particulièrement doux au goût, il a effectivement tout pour plaire aux bébés. Puis, j’ai intégré le tofu ferme à leur menu presque hebdomadairement depuis l’âge de 1 an environ. Ce sont les parents, plutôt que les enfants, qu’il faut réussir à convaincre de manger du tofu...

Le tofu trouve-t-il place dans vos assiettes?

Stéphanie Côté, Nutritionniste
Nutritionniste et maman de 2 enfants, j'ai un intérêt particulier pour l'alimentation des petits. Conseils enrichissants et anecdotes savoureuses sont ici au menu chaque mois!
Toutes les chroniques de l'auteur