Parce que tous les gestes ne sont pas sexuels…

Parce que tous les gestes ne sont pas sexuels…
Par Mireille Dion, Sexologue

iStock_000027904010_SJ’ai rencontré Julie lors d’un atelier sur la sexualité et le développement des enfants. Inquiète et un peu mal à l’aise, elle m’a raconté que depuis peu, son fils de 9 mois se met à rire et tente de se dégager parce que ça le chatouille lorsqu’elle lave son pénis durant le bain. Elle m’a alors demandé ce qu’elle devait faire.

Notons tout d’abord que la réaction de son bébé est normale. En effet, les organes génitaux sont sensibles au toucher et le geste peut provoquer une réaction réflexe comme le rire. Il pourrait par contre en être de même lorsqu’elle le lave sous les aisselles ou sous les pieds. C’est pourquoi, bien que la sexualité soit omniprésente dans notre société, il faut éviter de considérer tous les gestes comme étant sexuels. Il suffit parfois de porter un regard différent, en enlevant nos lunettes d’adultes, pour voir la situation telle que l’enfant la voit.

Dans un même ordre d’idée, je me souviens d’un ami m’ayant demandé si c’était « correct » que sa main soit sur l’entrejambe de son jeune garçon. Le tenant dans ses bras, il était dos contre lui et s’était endormi dans cette position; soutenu par la main de mon ami. Son malaise l’avait poussé à se justifier en ajoutant : « Comment est-ce que je pourrais le tenir autrement?... »

C’est un inconfort semblable qui a habité ma collègue Kathy lorsque son fils de 15 mois a secoué son bassin, chevauchant sa jambe alors qu’elle était debout en train d’essuyer la vaisselle. Dans les deux cas, nous pouvons faire comme adulte un lien entre ces gestes et la sexualité, mais ils ne sont pas « sexuels ».

S’il vous arrive de ressentir un malaise semblable à celui de ces parents, réfléchissez à l’intention qui vous pousse à poser ce geste. Vous constaterez sans doute que vous n’avez pas à vous sentir mal. Par exemple, lorsqu’il s’agit d’un soin nécessaire afin d’assurer l’hygiène des parties intimes de votre bébé, vous devez le faire puisque ce dernier ne peut y arriver seul. Il n’y a donc pas lieu de s’inquiéter, car votre intention n’est pas de lui procurer du plaisir ou d’en retirer vous-même.

Il en est de même lorsque c’est votre tout-petit qui pose un geste qui vous met mal à l’aise. Évitez tout d’abord de le chicaner et demandez-vous ensuite pourquoi vous avez eu cette réaction? Rappelez-vous aussi que bien souvent notre histoire personnelle teinte notre attitude et notre perception de la sexualité. Pour cette raison, je dis souvent aux parents d’enlever leurs lunettes d’adultes afin d’éviter de sexualiser les gestes qui ne sont pas sexuels : c’est souvent beaucoup moins compliqué comme ça!

Chroniques sur le même sujet