Les enfants en ont-ils absolument besoin?

Les enfants en ont-ils absolument besoin?
Par Stéphanie Côté, Nutritionniste

iStock_000036005244_petit

Il fait partie du quotidien de bien des gens depuis longtemps, mais il est aussi l’objet de débats passionnés. Plusieurs personnes le considèrent comme un aliment essentiel alors que d’autres croient qu’on ne devrait même pas en consommer. Vous l’avez deviné, je parle du lait.

Devant les arguments pour et contre, les parents me posent souvent cette question : « Mon enfant a-t-il absolument besoin de lait? » Je suis tentée de répondre à cette question par une autre : un enfant a-t-il absolument besoin de brocoli, de poulet ou de pois chiches? Bref, la réponse est non, un enfant n’a pas absolument besoin de lait, comme il n’a pas absolument besoin d’UN aliment en particulier.

Aucun aliment n’est indispensable et aucun aliment ne garantit la santé. Le lait, le brocoli, le poulet, les pois chiches et tous les aliments que vous pouvez nommer contiennent des éléments nutritifs – gras, glucides, protéines, vitamines, minéraux, etc. – qu’on retrouve aussi dans d’autres aliments. Une chance, on serait bien mal pris si ce n’était pas le cas!

Cela étant dit, certains aliments sont de tels concentrés d’éléments nutritifs qu’ils méritent définitivement une place de choix dans le menu de nos enfants. Et le lait en fait partie. Avec ses glucides, ses gras, ses protéines, son calcium, son potassium, son phosphore, et ses vitamines D, B12 et A, il a tout de même plusieurs points en sa faveur. Il contribue ainsi à la croissance et la santé des os et des dents, il aide à rendre un repas ou une collation rassasiant grâce à ses protéines, il fournit de précieuses calories aux enfants en pleine croissance et plus encore.

Une boisson de soya enrichie peut-elle remplacer le lait? Oui. Pour les enfants de moins de 5 ans, il faut choisir une boisson régulière (non allégée en gras) qui équivaut environ au lait à 2% M.G. Moins que ça, ce serait l’équivalent de donner du lait 1 % M.G. ou écrémé à un enfant, ce qui n’est pas souhaitable. Les autres boissons végétales (amandes, riz, avoine, etc.) sont moins nourrissantes. Elles peuvent tout de même faire partie du menu d’un enfant à l’occasion, pour apporter de la variété.

Lorsqu’un enfant mange des aliments de tous les groupes du Guide alimentaire canadien, qu’il mange varié d’une journée à l’autre et qu’il mange à sa faim, les chances sont de son côté pour qu’il grandisse et se développe en santé. Sans lait, le défi est surtout celui de consommer suffisamment de calcium et de vitamine D. C’est pourquoi on rapplique vite en proposant une boisson de soya enrichie lorsqu’un enfant ne boit pas de lait! En plus du lait et des boissons de soya enrichies, le calcium se retrouve dans le yogourt, le fromage, les amandes, le tofu, le saumon en boîte (avec les arêtes), notamment. La vitamine D pour sa part, est aussi présente dans les boissons de soya enrichies, ainsi que dans les poissons, les œufs, la margarine, certains yogourts enrichis, le soleil… et les suppléments de vitamine D. Toutefois, rares sont les sources aussi riches en calcium et en vitamine D que le lait et les boissons de soya enrichies.

Oui, le lait est intéressant parce qu’il est nourrissant et économique, et la plupart des enfants l’aiment. Si le vôtre est réticent, vous pouvez inclure le lait d’autres façons dans son alimentation ou lui offrir une boisson de soya enrichie. Et vous pouvez également lui offrir un petit verre de lait à l’occasion, comme vous le faites avec les autres aliments qu’il n’aime pas du premier coup, afin qu’il développe ses goûts. L’idée est de favoriser la variété et l’ouverture aux découvertes alimentaires, plutôt que de donner au lait (ou tout autre aliment) un statut d’indispensable.

 

Stéphanie Côté, Nutritionniste
Nutritionniste et maman de 2 enfants, j'ai un intérêt particulier pour l'alimentation des petits. Conseils enrichissants et anecdotes savoureuses sont ici au menu chaque mois!
Toutes les chroniques de l'auteur

Chroniques sur le même sujet