Haut les mains: la luxation du coude!

Haut les mains: la luxation du coude!
Par Dre Taz, Omnipraticienne

istock_000020048475xsmallQuoi de plus agréable que de tenir Fiston par les bras et le faire tournoyer autour de soi, les pieds en l’air? Ou Papa le tenant d’un bras, et Maman de l’autre,  et faire voler Fiston par-dessus une flaque d’eau? Que de beaux moments de l’enfance! Pourtant, savez-vous que ce genre de mouvements peut provoquer une blessure?

La luxation du coude.

Attention, pas de culpabilité inutile! Ce n’est pas tant la force que vous y avez mise que le type de mouvement, soit une traction ou une torsion, qui peut être risqué! Et consolez-vous : ça arrive relativement souvent, particulièrement entre l’âge de 6 mois à 5 ans.

L’histoire est assez typique : l’enfant refuse soudain de bouger le bras. L’immobilisation est telle qu’on soupçonnerait une fracture, alors qu’il n’y a pas eu le moindre traumatisme. Sur le coup, l’enfant pleure intensément puis arrête, tant que le bras n’est pas sollicité. C’est pourquoi il arrive que le parent consulte plusieurs heures après. L’enfant est souvent incapable de localiser la douleur.

Le radius, un des 2 os de l’avant-bras, sort de son enclave au coude. Rien n’est cassé. C’est déplacé, comme la roue d’une bicyclette (l’os) qui n’est plus dans l’alignement de la chaîne (le ligament). On ne contrôle plus ses mouvements en pédalant, tout comme l’enfant ne contrôle plus son bras. Il pendouille mollement. Si votre enfant est un peu plus grand, il tiendra son bras contre son corps avec le bras opposé.

Ne vous étonnez pas si le médecin ne demande pas de radiographie. L’histoire en général parle d’elle-même. Il suffit d’un petit coup d’oeil et de la palpation pour poser le diagnostic. En général, on parle d’élections municipales ou du dernier match des Canadiens pour faire diversion et hop, le médecin va remettre le coude en place par une simple pression de son pouce, tout en tirant le bras de l’enfant. Vous entendrez sûrement un « clac » , si l’enfant ne crie pas trop ou si vous n’êtes pas en train de chercher une chaise pour ne pas tomber dans les pommes. C’est impressionnant, douloureux, mais ça dure une fraction de seconde!

Peut-être que votre enfant ne réutilisera pas son bras immédiatement : c’est l’appréhension d’avoir mal. Laissez-lui 15-20 minutes, puis tendez-lui un jouet pour lui faire lever le bras. S’il a encore mal et que le médecin a bien confirmé que le radius est en place, offrez-lui un peu d’acétaminophène et apposez un peu de glace.

Si votre enfant refuse toujours d’utiliser son bras le lendemain, ou si c’est une récidive de luxation, n’hésitez pas à consulter de nouveau. La luxation du coude n’a aucune séquelle à long terme.

Je le répète : rassurez-vous! Vous avez voulu jouer avec votre enfant, c’est tout. Vous avez peut-être même voulu le protéger, car cette blessure arrive aussi quand on retient très fort un enfant par le bras avant qu’il s’élance dans la rue sans regarder...

Cela vous est-il déjà arrivé?

Dre Taz, Omnipraticienne
Je sais combien la santé est un sujet qui nous préoccupe tous... Inspirés par ma pratique d'omnipraticienne, mes textes sont d'abord ceux d'un parent comme vous!
Toutes les chroniques de l'auteur

Chroniques sur le même sujet