Des enfants végétariens et en santé

Des enfants végétariens et en santé
Par Stéphanie Côté, Nutritionniste

Le mets préféré de mon fils est le tofu. Du tofu à toutes les sauces et surtout à la sauce aux arachides qui me vaut un « t’es la meilleure maman du monde » chaque fois que j’en prépare. Des recettes végétariennes, j’en ai des dizaines en banque. Chez nous, les repas « avec pas de viande » sont monnaie courante. Mais nous ne sommes pas végétariens. Notre boucher est trop bon! Si pour une raison ou pour une autre, nous décidions de nous convertir au végétarisme, j’oserais embarquer nos enfants dans l’aventure. Car oui, c’est possible pour les enfants de grandir normalement et en santé tout en ayant un régime végétarien bien équilibré.

Ce n’est pas seulement moi qui le dis, mais aussi des experts comme la Société canadienne de pédiatrie et les Diététistes du Canada.

Et, dans cette prise de position, le mot clé est « équilibré ». En éliminant la viande du menu, il faut surveiller plusieurs aspects de l’alimentation de nos enfants. Et plus encore si tous les produits animaux (oeufs, produits laitiers, poissons) sont exclus, comme c’est le cas dans le végétalisme, ou végétarisme strict. Voici les différents nutriments auxquels il faut accorder une attention particulière :

  • Protéines. Même quand on est omnivore, on en fait tout un plat des protéines! Pourtant, les besoins des enfants sont plus faciles à combler qu’on le pense. Dans le régime végétarien, les légumineuses, le tofu, les oeufs, les produits laitiers, les noix et les graines « remplacent » la viande. Il est assez simple d’en inclure dans chaque repas. Dans le régime végétalien, où tous les produits d’origine animale sont exclus, les bonnes sources de protéines se limitent aux légumineuses, au tofu, aux noix et aux graines. Le défi pour varier les sources et les recettes est donc plus grand. Attention, les « mets végétariens » comme le végépâté, le seitan et le pâté au millet ne sont pas de bonnes sources de protéines. Et du fromage, comme seule source de protéines, suffit rarement.
  • Vitamine B12. Cette vitamine est hyper importante pour maintenir les globules rouges du sang et les cellules nerveuses en santé. Une carence à long terme peut engendrer des problèmes neurologiques irréversibles. Quand les œufs et les produits laitiers font partie du menu, la vitamine B12 est au rendez-vous. Dans le cas du végétalisme pur, il faut absolument en procurer aux enfants avec des aliments enrichis comme la boisson de soya, la levure alimentaire  (ex. Red star) et les produits de simili-viande végétariens (ex. Yves Veggie).
  • Fer. Le fer fourni par les oeufs, les céréales, les légumineuses et certains légumes est moins bien absorbé par le corps que le fer de la viande. Pour en favoriser l’absorption, assurez-vous d’inclure une bonne source de vitamine C dans chaque repas végétarien : fraises, kiwi, orange ou jus d’orange, brocoli, poivron rouge, etc.
  • Calcium. Avec le lait et les produits laitiers, c’est plus facile de combler les besoins en calcium des enfants. Mais avec les boissons de soya enrichies, les haricots blancs, le chou chinois, le brocoli, les amandes et certains aliments enrichis de calcium, il est également possible d’y arriver. Puisque le calcium gagne à être consommé avec de la vitamine D pour en favoriser l’absorption, les boissons de soya enrichies sont plus intéressantes à ce chapitre, car elles combinent les deux, comme le lait. 

On ne s’improvise pas végétarien et encore moins végétalien. Dans certains cas, la prise de suppléments peut être recommandée. Puisque l’équilibre est si important à la croissance et au développement optimal de vos enfants, je vous suggère fortement de rencontrer une nutritionniste.

Végétarien ou non, on gagne à faire découvrir les légumineuses, le tofu et le soya à nos enfants. Ils n’ont pas de préjugés, eux. C’est le meilleur temps pour les habituer. Voulez-vous ma recette de tofu aux arachides pour débuter? Il y a peut-être un petit tofuphile qui se cache en vous!

Stéphanie Côté, Nutritionniste
Nutritionniste et maman de 2 enfants, j'ai un intérêt particulier pour l'alimentation des petits. Conseils enrichissants et anecdotes savoureuses sont ici au menu chaque mois!
Toutes les chroniques de l'auteur