Dépassés par l’arrivée de bébé?

Dépassés par l’arrivée de bébé?
Par Mireille Dion, Sexologue

iStock_000050427532_smallMon amie Vicky a fondu en larmes la semaine dernière. Dépassée par la charge tant émotionnelle que physique qui accompagne son nouveau rôle de maman, elle m’a exprimé entre deux sanglots qu’elle croyait ne pas être une bonne mère. Je lui ai alors expliqué qu’après la naissance d’un enfant, il est habituel de traverser une période d’adaptation plus ou moins longue, variant en moyenne de quelques semaines à 6 mois.  Selon les difficultés rencontrées depuis l’accouchement, il se peut aussi que certaines personnes aient besoin d’un peu plus de temps.

L’adaptation du couple à l’arrivée d’un enfant est un thème peu abordé pendant la grossesse parce que les futurs parents sont davantage préoccupés par l’accouchement et le développement du bébé à naître. En matière de prévention, je considère que la préparation à la parentalité devrait cependant avoir une place de choix durant la grossesse. C’est pourquoi, dans le cadre de mes rencontres prénatales avec de futurs parents, je propose aux 2 conjoints d’élaborer une liste de critères du bon parent. Je les invite à faire l’exercice pour eux-mêmes, mais aussi pour leur partenaire. En échangeant ensuite leurs listes, ils obtiennent une meilleure idée de ce à quoi ils s’attendent respectivement l’un de l’autre. Les déceptions sont alors moins fréquentes et le sentiment d’incompétence peut ainsi être diminué.

Devenir parent, c’est bien évidemment modifier son quotidien et planifier son existence en fonction du fait que nous ne sommes plus seuls. C’est assumer un nouveau rôle avec lequel nous pouvons être plus ou moins à l’aise au départ et avoir besoin d’un peu de temps et de soutien pour développer certaines compétences. Pour un couple, devenir parent, c’est aussi aimer l’autre en ayant un critère de plus qu’avant, celui de considérer notre partenaire comme une bonne mère ou un bon père.

Être parent s’apprend chaque jour. Puisque c’est en forgeant que l’on devient forgeron, il est nécessaire que chacun des partenaires prenne sa place dans les soins à prodiguer à bébé et qu’il participe activement dans les différentes étapes de son développement. De cette manière, l’enfant développe un lien privilégié avec les 2 parents et ces derniers se sentent plus compétents et, par le fait même, le sont aussi dans le regard de l’autre.

Être indulgent envers soi, se donner du temps pour s’adapter, se fier à son gros bon sens et, surtout, faire équipe avec son partenaire sont des clés indispensables, selon moi, au développement du sentiment de compétence chez les nouveaux parents. Faites-le pour le bien-être de votre enfant, mais aussi pour celui de votre relation!

Chroniques sur le même sujet