Ce que j’aimerais pour Noël de votre part

Ce que j’aimerais pour Noël de votre part
Par Dre Taz, Omnipraticienne

C’est la définition propre de Noël : donner et recevoir. Ça implique tout ceux qu’on aime : la famille, les amis, les collègues, les patients... et les internautes!

Être médecin exige un processus d’apprentissage ardu, long et surtout  permanent. On doit sans cesse renouveler nos expertises, lire des études, assister à des congrès et tout ça soi-disant pour sauver des vies, comme les Drs House (pas mal), Grey (mmm), Ross (le sublime) et compagnie.

Mais, la plupart du temps, ma pratique est une succession de petites questions pertinentes et déstabilisantes de la part de mes patients ou de leurs parents. Souvent, je puise mes réponses non pas dans le discours d’éminents scientifiques, mais bien de l’expérience de mon propre vécu ou encore mieux, d’autres patients. Et, bien qu’il ne s’agisse pas de découvertes en lice pour le prix Nobel et qu’elles n’apparaissent dans aucun manuel médical, c’est tout aussi important. 

Voici ce que je demande pour Noël (je pourrais m’adresser au père Noël, mais le pauvre est à la recherche du chien parfait pour mon fils) : partagez vos connaissances avec moi! 

  • Quels médicaments sont populaires ou non auprès de vos enfants? Il existe souvent des solutions de rechange tout aussi efficaces et gustativement plus intéressantes à un antibiotique que bébé vomit à tout coup! Ma formation n’incluait pas une dégustation de tous les sirops sur le marché!
  • Combien coûtent les médicaments? Sont-ils couverts par le régime d’assurance gouvernemental? Ruiner le système ou mes patients n’est certes pas mon intention. Il existe sûrement des options plus économiques.
  • Quelles sont les recettes maison qui fonctionnent? Ou le dernier gadget totalement inutile ou au contraire celui dont vous ne pouvez plus vous passer?
  • Quels professionnels avez-vous appréciés ou non, et pourquoi? Quelles sont les forces ou les faiblesses de tel physiothérapeute ou psychologue? Quelles cliniques méritent que je continue d’y envoyer mes patients?
  • Cette remise en question s’applique à ma propre clinique. Comment trouvez-vous mon personnel? L’ambiance de ma salle d’attente? Mon matériel?
  • Et moi, comment me trouvez-vous? Quels sont les conseils que je vous ai donnés qui vous ont été utiles? Ceux inapplicables? Est-ce que mes explications sont claires?

Les médecins et les parents ont le même but : que les enfants grandissent en santé et dans le bonheur! Si la médecine vous lègue ce qu’elle sait, elle a beaucoup à apprendre de vous! Comment améliorer notre pratique?

Cela dit, même si la plupart des collègues pensent comme moi, c’est une procédure qui demande une certaine humilité. Comme un vrai cadeau, portez attention à l’emballage! Les remarques se doivent toujours d’être constructives.

Par ailleurs, en cette année 2010 qui s’achève, faisons comme les grandes chaînes télévisées : « les ratés de l’année » (les bloopers) dans votre relation parent de patient et médecin... Partagez avec nous des anecdotes ou des trucs bizarres qui se sont passés dans le bureau de votre médecin de famille ou de votre pédiatre.

Je ne pourrai attendre jusqu’à Noêl, dites-moi, dites-moi...

Dre Taz, Omnipraticienne
Je sais combien la santé est un sujet qui nous préoccupe tous... Inspirés par ma pratique d'omnipraticienne, mes textes sont d'abord ceux d'un parent comme vous!
Toutes les chroniques de l'auteur

Chroniques sur le même sujet