Alimentation des bébés: une fausse rumeur circule

Alimentation des bébés: une fausse rumeur circule
Par Stéphanie Côté, Nutritionniste

Une information voulant que l’introduction des aliments complémentaires soit désormais recommandée dès l’âge de 4 mois plutôt que 6 mois circule depuis quelque temps. Rétablissons les faits.

 À la suite d’un de mes récents billets sur l’introduction des aliments solides, des commentaires d’internautes laissaient entendre que des médecins recommandaient maintenant aux mamans d’introduire les aliments complémentaires dès l’âge de 4 mois. J’étais étonnée et je croyais qu’il s’agissait d’un phénomène isolé, jusqu’à ce qu’une journaliste du quotidien Le Devoir me contacte. Elle tentait de faire la lumière sur cette rumeur qui courait depuis quelques mois.

Loin d’être l’objet d’un cas isolé, l’information serait donnée par divers professionnels de la santé, dont des médecins et des infirmières. L’information circule aussi dans des forums de discussion et sème la confusion chez les jeunes parents. Qu’en est-il donc?

Santé Canada, l’Institut national de santé publique du Québec (qui publie le guide Mieux vivre avec notre enfant de la grossesse à deux ans) et l’Organisation mondiale de la Santé maintiennent leur recommandation : l’allaitement exclusif durant les 6 premiers mois est privilégié. Aucun changement n’a été fait et aucun n’est prévu non plus.

Si les autorités en santé s’entendent sur ce point, d’où part la rumeur? Difficile de le savoir avec certitude. Dans son article publié le 22 décembre 2012,  la journaliste du Devoir remonte à un article scientifique publié en 2011. Une chercheuse y remet les recommandations officielles en questions en écrivant que les bébés sont prêts à manger dès l’âge de 4 mois. À part semer la controverse, les arguments de l’auteure n’avaient pourtant rien changé aux recommandations officielles. Avaient-ils tout de même amené certains médecins à modifier leurs conseils? Ou est-ce que l’information aurait été déformée comme dans le jeu du téléphone? Peu importe. Le but n’est pas tant de découvrir l’origine du quiproquo que de rectifier les faits.

Officiellement, on recommande d’allaiter 6 mois avant d’offrir d’autres aliments à bébé. Cela dit, il faut savoir que les besoins peuvent différer d’un bébé à l’autre. Certains ont besoin de manger plus tôt et ne suivent pas exactement les mêmes étapes que celles décrites dans le Mieux vivre. Il est important que les parents soient au courant des recommandations des experts, mais il est primordial qu’ils continuent d’être attentifs à leur enfant.

Aviez-vous entendu parler de ces supposés changements? Comment y avez-vous réagi?

Stéphanie Côté, Nutritionniste
Nutritionniste et maman de 2 enfants, j'ai un intérêt particulier pour l'alimentation des petits. Conseils enrichissants et anecdotes savoureuses sont ici au menu chaque mois!
Toutes les chroniques de l'auteur

Chroniques sur le même sujet