La toux

La toux
Toux : les symptômes; ce que c’est; que faire à la maison? Comment traiter? Comment prévenir?


Qu’est-ce que la toux?

La toux n’est pas une maladie en soi, mais plutôt un symptôme. Il s’agit d’un mécanisme normal dont l’organisme se sert pour expulser les sécrétions encombrant les voies respiratoires. Il s’agit donc d’un important réflexe de protection, et il n’est pas toujours souhaitable de l’éliminer.

Il est normal de tousser lorsqu’on est enrhumé ou lorsqu’on a la grippe.

La toux est souvent due à une infection respiratoire. Si elle s’accompagne d’écoulements, de congestion nasale ou d’un mal de gorge, qu’il y ait de la fièvre ou non, il s’agit probablement d’un simple rhume. Ce sont les sécrétions qui coulent du nez vers la gorge qui provoquent la toux. La toux peut aussi être causée par une amygdalite, une otite ou une bronchite.

Si la toux est accompagnée de fièvre, d’une respiration rapide et d’un mauvais état général, il pourrait s’agir d’une pneumonie. Enfin, dans certains cas, la toux pourrait être déclenchée par un corps étranger inhalé qui s’est logé dans les voies respiratoires.

La toux peut donc varier selon la cause :

  • Toux grasse : Elle indique qu’il y a des sécrétions dans les voies respiratoires. Tousser permet alors de faire sortir les sécrétions qui sont dans la gorge et les poumons. La toux grasse ne veut pas toujours dire que l’enfant a une infection.
  • Toux sèche : Elle est le signe que les bronches sont irritées. Dans ce cas, la toux de l’enfant pourrait durer plus longtemps, car plus il tousse, plus il s’irrite les bronches.
  • Toux qui ressemble à l’aboiement d’un chien ou au cri d’un phoque : Elle est causée par la laryngite, aussi appelée faux croup. C’est l’enflure des voies respiratoires qui est responsable de cette toux impressionnante. La voix de l’enfant est alors rauque ou éteinte. Le faux croup guérit généralement en une semaine.
  • Quintes de toux répétées, suivies d’une inspiration qui ressemble au chant du coq : Cette toux est occasionnée par la coqueluche, une maladie très contagieuse. Lorsque l’enfant tousse, il rougit et a les yeux qui pleurent. L’effort qu’il fait en toussant peut aussi le faire vomir.
  • Toux accompagnée d’une respiration sifflante : Cette toux est habituellement causée par l’asthme. Elle peut survenir davantage la nuit ou être plus présente lors d’un exercice physique. Cependant, la toux sans respiration sifflante peut également être un symptôme d’asthme. Typiquement, elle s’installe après une infection des voies respiratoires et dure plus de deux semaines.

Si la toux dure plus de 3 semaines, on parle alors d’une toux chronique. Il est préférable de consulter un médecin, car il pourrait s’agir d’asthme, d’allergies, d’une sinusite, d’une infection persistante des végétations adénoïdes, de reflux gastro-oesophagiens ou d’un tic. Plusieurs autres maladies plus rares sont aussi à prendre en considération, telles que la fibrose kystique, surtout si la toux chronique revient de façon répétée et est accompagnée de diarrhée persistante ou d’un gain de poids insatisfaisant chez l’enfant.

Comment traiter?

La prescription du médecin

Le plus souvent, la toux ne nécessite pas de traitement médical et se résorbe d’elle-même en quelques jours. Si la toux se prolonge ou incommode beaucoup l’enfant (difficulté à respirer, perte de sommeil et d’appétit, etc.), le médecin pourrait prescrire un traitement, selon la nature de la maladie.

Est-ce grave s’il vomit lorsqu’il tousse?
Il est possible que la toux donne la nausée à certains enfants. Comme ils font beaucoup d’efforts pour tousser, cela peut même les faire vomir. Il ne faut toutefois pas s’en inquiéter.

Soins et conseils pratiques

  • Lavez le nez de votre tout-petit avec de l’eau saline pour l’aider à éliminer ses sécrétions.
  • Offrez à boire à votre enfant souvent (eau, soupe…). Évitez les liquides trop acides, comme le jus d’orange ou de pamplemousse, car cela peut aggraver son mal de gorge. Les boissons froides peuvent également le soulager.
  • Vous pouvez aussi donner une cuillerée de miel pasteurisé (2,5 ml) à votre enfant s’il a plus de 1 an. Des études, bien que modestes, laissent présager que le miel serait efficace pour apaiser la toux. Ne donnez cependant pas de miel à un enfant de moins de 1 an en raison du risque de botulisme infantile, une maladie rare, mais qui peut avoir de graves conséquences.
  • Si votre enfant a plus de 4 ans, vous pouvez aussi lui offrir des bonbons durs sans sucre ou au miel pour le soulager.
  • Relevez la tête de votre enfant avec un oreiller supplémentaire s’il tousse beaucoup la nuit.
  • Les toux nocturnes sont particulièrement dérangeantes, car elles peuvent empêcher l’enfant de dormir. Pour calmer une quinte de toux nocturne, surtout si elle est rauque ou aboyante (ce qui suggère une laryngite), vous pouvez faire sortir votre enfant à l’extérieur s’il fait froid pendant environ 15 minutes.
    Vous pouvez aussi l’emmener à la salle de bains. Fermez alors la porte, ouvrez la douche et laissez couler de l’eau chaude durant quelques minutes. La vapeur pourrait le soulager. Restez avec votre petit durant une vingtaine de minutes. Faites-lui la lecture, bercez-le, distrayez-le en attendant que ses voies respiratoires se calment.
  • Ne donnez pas de médicaments en vente libre contre la toux (sirops ou autres) à des bébés et à des enfants de moins de 6 ans. Ces médicaments ne sont pas recommandés non plus chez les enfants plus vieux, car ils ne sont pas efficaces et peuvent avoir des effets indésirables. De plus, en supprimant la toux, ils peuvent provoquer l’accumulation de sécrétions dans les bronches et dans les poumons. Ils aggraveront alors les problèmes respiratoires. Leur taux d’efficacité est également très faible et leur utilisation excessive peut entraîner des intoxications.
Le point sur les humidificateurs
Les humidificateurs ont longtemps été recommandés pour soulager les difficultés respiratoires chez les enfants. Toutefois, ces appareils sont maintenant déconseillés par plusieurs experts de la santé.
Lorsqu’ils ne sont pas bien nettoyés, les humidificateurs constituent des milieux propices au développement des bactéries et des moisissures, car l’eau qui s’y trouve demeure à la température ambiante pendant de longues périodes. Par ailleurs, très peu de gens respecteraient la méthode d’entretien recommandée par les fabricants.
De plus, les humidificateurs seraient peu efficaces pour soulager les problèmes respiratoires chez les enfants. Il n’y a que le rhume pour lequel certains pédiatres continuent de conseiller l’utilisation d’humidificateurs à vapeur froide dans le but d’améliorer le confort des enfants. Pour leur part, la Société canadienne de pédiatrie et le guide Mieux vivre avec son enfant de la grossesse à deux ans suggèrent d’éviter les humidificateurs. Le taux d’humidité idéal dans une maison se situe entre 35 et 45 %.
Pour en savoir plus, consultez notre actualité sur les humidificateurs.

Comment prévenir?

Puisque la toux est, le plus souvent, causée par le rhume ou la grippe, consultez la fiche sur ces infections dans la section Comment prévenir?.

Quand consulter?

Consultez un médecin si votre enfant :

  • a une toux qui persiste durant plus de 10 jours;
  • tousse tellement qu’il s’étouffe ou qu’il vomit;
  • a moins de 3 mois et tousse pendant plusieurs heures;
  • a moins de 6 mois et fait plus de 38 °C (100 °F) de fièvre;
  • a plus de 6 mois et a une température qui atteint 40 °C (104 °F), ou fait de la fièvre depuis plus de 48 heures;
  • présente une respiration sifflante;
  • a de difficulté à manger adéquatement;
  • perd du poids;
  • tousse et a des douleurs à la poitrine ou aux côtes.

Présentez-vous à l’urgence si votre enfant :

  • a une toux soudaine ou semble avoir un objet logé dans ses voies respiratoires;
  • crache du sang en toussant;
  • est pâle ou a les lèvres bleues;
  • a du mal à respirer ou respire plus rapidement que d’habitude;
  • est particulièrement léthargique.

À retenir

  • La toux est généralement causée par une infection respiratoire qui finira par passer d’elle-même.
  • Pour soulager la toux, donnez à boire à votre enfant, faites-lui respirer de l’air froid et nettoyez son nez à l’eau saline.
  • Si votre enfant a un mauvais état général et qu’il a de la fièvre pendant plus de 3 jours, consultez un médecin.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Dr Jean Turgeon, pédiatre
Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Janvier 2018

 

Photo : GettyImages/StephanieFrey

 

Ressources et références

Note : Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • DORÉ, Nicole et Danielle LE HÉNAFF. Mieux vivre avec notre enfant de la grossesse à deux ans : guide pratique pour les mères et les pères. Institut national de santé publique du Québec, Québec. www.inspq.qc.ca
  • HÔPITAL DE MONTRÉAL POUR ENFANTS. Toux. www.hopitalpourenfants.com
  • GOLDMAN, Ran D. “Honey for treatment of cough in children”, Canadian Family Physician, vol. 60, 2014, p. 1107-1110.
  • KIDSHEALTH. Lungs and Respiratory System. www.kidshealth.org
  • KIDSHEALTH. Coughing. www.kidshealth.org
  • SOCIÉTÉ CANADIENNE DE PÉDIATRIE. Soins de nos enfants. Le recours à des médicaments en vente libre pour soigner les symptômes du rhume. www.soinsdenosenfants.cps.ca
  • VEKEMANS, Gaëlle. L’ABC de la santé des enfants. Montréal, Les Éditions La Presse, 2013, 389 p.
  • VULGARIS MÉDICAL. Toux. www.vugaris-medical.com

À lire aussi