Respecter le rythme de bébé

Respecter le rythme de bébé
Par Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
15 juin 2021
Le développement d’un enfant peut être une véritable source de stress pour un parent. Josée Bournival, maman de 4 enfants, en sait quelque chose.

J’ai croisé une connaissance en faisant une promenade hier. Il s’agit d’un ancien collègue de travail, maintenant papa d’un enfant de 16 mois.

- Il parle pas et il marche pas encore, m’a-t-il lancé avec un gros soupir dans la voix.

Son commentaire m’a ramenée plusieurs années en arrière, quand j’avais le nez trop souvent plongé dans des livres sur le développement des bébés.

Enceinte, je trouvais fascinant de lire sur le sujet. J’aimais anticiper les étapes à venir avec mon bébé à naître. Je rêvais… Puis après la naissance d’un enfant, ces lectures sont devenues une norme à laquelle comparer le développement de mon nourrisson. Surtout, c’est devenu une façon de me rassurer concernant le développement de mes enfants.

Ce qui est dangereux, c’est que chaque enfant est unique et développe les différentes facettes de sa personne à un rythme qui lui est personnel. Une de mes filles a marché à 9 mois, alors qu’une autre a lâché les meubles pour se déplacer seule uniquement vers 18 mois.

Aujourd’hui, avec le recul, j’en ris. Mais je sais aussi que ça a représenté une véritable source de stress pour la jeune maman inexpérimentée que j’étais. J’ai fini par faire confiance en ma fille et par me dire que les choses allaient débloquer en temps et lieu.

- Ça t’inquiète? que j’ai demandé à mon ami.

Clairement, ça lui a fait du bien d’exprimer ses angoisses et de se confier à une maman de 4 enfants.

- Parlez-en à sa pédiatre. Elle est la mieux placée pour vous rassurer ou faire des tests en cas de besoin.

Il a hoché la tête avant de m’offrir un grand sourire et un signe de la main en guise d’au revoir. J’ai marché jusqu’à la maison, plongée dans mes souvenirs. Ma grande m’a fait un câlin à mon arrivée. Et dire que je m’inquiétais pour elle…

Et vous? Vous inquiétez-vous du développement de votre enfant? Quel aspect vous tracasse? Avez-vous des anecdotes sur le sujet?

 

Photo : GettyImages/SrdjanPav

Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
Je suis la maman de 3 grandes filles et d’un petit garçon. Je souhaite échanger avec vous sur une foule de sujets reliés à la vie de famille.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (7)

  1. Cécile 18 juin 2021 à 04 h 31 min
    Article très intéressant 🙂 en tant que maman de deux enfants j'ai moi aussi été confrontée à ce problème de "normes" à 3 ans mon fils disait une dizaine de mots seulement. Après examen, il avait une petite perte d'audition due à des otites. Il a eu une opération pour pose d'aerateurs tympaniques et apres un an d'orthophonie, il avait rattrapé tout son retard. Bilan de mon expérience: chaque enfant a son rythme et c'est important de le respecter mais il faut aussi être vigilant et vérifier qu'il n'y a pas de problème sous jacent 🙂
  2. Ismehan 18 juin 2021 à 07 h 13 min
    Je suis mère de 3 garçons , dont un de 13 ans puis autre 9 et demi et mon dernier 6 mois. Mon premier à marcher a 10 mois et mon deuxième à 11mois et demi. Mon garçon du milieu avait un retard de langage. Et aujourd’hui, il a eu un diagnostic de difficulté d’apprentissages. Il a 2 ans de retard dans sont développement scolaire. Il n’a pas repris d’année scolaire, mais pour l’an prochain il vas aller à une école spécialisé (École DGA).
  3. Anaïs 18 juin 2021 à 16 h 41 min
    Bonjour José, Je me retrouve totalement dans ce que vous racontez. Les livres, cette norme que l'on s'inflige... Personnellement, ayant perdu ma maman à la fin de ma première grossesse, les livres sur l'éducation, l'évolution des bébés tout ça, ça a été une vraie béquille pour moi. Mais peu à peu, on grandit en tant que parents, on avance, on mûrit, on prend confiance... pour moi, cette confiance est venue presque 3 ans plus tard, à la naissance de ma petite numéro 2. Pour elle, pas de bouquins, je ne regarde rien, pas de normes, je lui laisse vivre ses expériences, elle grandit en regardant son frère avec les yeux qui pétillent, elle marche en lui tenant la main, il lui apprend à bien se brosser les dents, elle lui montre comment fixer ses sandales....être nouveau parent, c'est hyper compliqué et chacun trouve le tuteur dont il a besoin, des livres, des amies, des blogs, des forums de parents, des éducateurs, des pères, des mères, des voisins... après tout, on a tous, quelque part quelqu'un pour nous aider, encore faut-il juste le trouver ... Pour témoigner sur cette histoire de normes, mon premier a marché à 12 mois et parle à 22. Ma deuxième a marché à 9 mois et ... ne parle toujours pas et fête son anniversaire dans une semaine ! Chacun son rythme, c'est la seule norme !
  4. Anaïs 18 juin 2021 à 16 h 46 min
    Juste petite précision... numéro deux fete son deuxième anniversaire dans une semaine... ;-)
  5. LapointeCardinal 21 juin 2021 à 06 h 18 min
    Bonjour Josée. Nous ici notre défi c’est la propreté. Notre garçon de 3,5 ans refuse d’aller à la toilette pour le #2. Notre inquiétude revient de façon irrationnelle: alors qu’on se dit qu’il va y aller à son rythme… 2-3 jours plus tard on stresse parce que ça ne débloque pas! Un jour à la fois ET à son rythme ;)
  6. Mélissa 21 juin 2021 à 10 h 13 min
    Bonjour, j'ai toujours laissé aller. Je me rappelle que ma première vers ses 2ans 1/2 dans un magasin, elle me fessait une crise pour avoir je ne sais plus quoi et une dame âgé lui a dit qu'elle était trop grande à 4 ans pour faire une crise. Ma fille de lui répondre: J'ai juste 2 ans et demi madame bon. C'était ses mot à elle. Elle était grande et parlait très bien aussi. Je me suis un peut inquiété pour ma deuxième qui a 2 ans ne parlait pas beaucoup. Mais c'est l'éducatrice de la garderie qui m'a le plus inquiété. Elle se fiait aux normes et me disait qu'il y avait un problème. Ma doc de famille, qui a 4 enfants et en a vue beaucoup, me disait que ma fille n'avait pas de problème et qu'elle ''débloquerait'' en son temps. Ma fille était pas pressé de parler sa grande sœur de 5 ans son ainé parlait pour elle. Aujourd'hui le plus grand défit de ma plus jeune est la lecture. Elle est surveillé à l'école pour une dyslexie. Elle mélange les b d p q et certains son ( en et an, eau et au en autre). On ne sait pas trop si c'est la dyslexie ou si c'est a cause de la pandémie mais elle a un suivie à l'école heureusement.
  7. Hayette 21 juin 2021 à 17 h 35 min
    Bonjour J'avoue que je m'inquiète pour ma fille de 18 mois qui ne prononce aucun mot pour le moment même pas maman ...mais elle comprends tout j'espère que sa plagiocéphalie n'est pas la cause et qu'elle ne souffrira d'aucun retard ou trouble