Mon bébé à la maternelle

Mon bébé à la maternelle
Par Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
2 février 2021
En septembre prochain, Léonard prendra le chemin de l’école avec ses grandes sœurs. Josée Bournival prépare son inscription et nous raconte.

Je regarde le certificat de naissance de mon fils avec tendresse. Je n’aurais jamais cru poser un regard affectueux sur ce bout de papier. L’heure de sa naissance y est inscrite : 8h18. C’était hier, il me semble, que j’arrivais à l’hôpital, dans le trafic matinal, pour le mettre au monde en quelques minutes seulement. Tout a toujours été rapide avec lui.

Si je tiens ce document officiel entre mes mains, c’est que l’heure de l’inscription à la maternelle a sonné. En septembre prochain, Léonard prendra le chemin de l’école avec ses grandes sœurs. Et le certificat de naissance original est un des nombreux documents à prévoir pour l’inscription.

Mon bébé, à l’école… déjà! J’arrive à peine à y croire.

La pandémie change un peu le processus. Elle le rend moins facile et chaleureux. Dans mon entourage, les familles qui l’ont vécu en septembre dernier sont partagées : les expériences varient de très stressantes à très positives. Certains parents se sentent exclus à cause des mesures de distanciation; d’autres soulignent la grande délicatesse du personnel enseignant qui fait des merveilles pour intégrer les enfants en douceur.

On se croise évidemment les doigts pour que la « situation COVID » ait changé avant la rentrée officielle de notre fils, à la fin de l’été.

Je me considère chanceuse que ce ne soit pas l’aîné de la fratrie qui rentre en maternelle. Nous connaissons déjà l’école, le personnel qui y travaille, les étapes qui s’en viennent, etc. Ce n’est pas complètement de l’inconnu pour nous. J’ai une douce pensée pour tous les parents qui vivront ce changement pour la première fois dans des circonstances qui risquent d’être encore exceptionnelles.

Je suis quand même émotive à l’idée de voir le plus jeune de la famille franchir cette grande étape. C’est peut-être l’accumulation du stress des derniers mois ou l’isolement causé par la pandémie. C’est le quatrième enfant que j’accompagne vers l’école. On pourrait espérer que l’émotion soit moins grande. Pourtant non. Juste y penser et j’ai les larmes aux yeux.

Je sais que nous sommes nombreux à inscrire un enfant à l’école ou à la garderie ces temps-ci. On vit tous la même chose, mais séparément. On vit des angoisses, différentes ou semblables, mais qu’on hésite parfois à partager, faute de contacts sociaux. Dommage.

De son côté, Léonard a hâte de porter son sac à dos sur ses épaules et de partir à pied avec « mes sœurs ». Il parle déjà du contenu de sa boite à lunch et des amis avec qui il va « bien jouer ». Né à l’automne, il sera un des plus vieux de sa classe. Il est plus que prêt. C’est juste moi qui traîne de la patte, encore, avec mon cœur de maman qui trouve que ça va trop vite.

Et vous? Avez-vous un enfant qui s’apprête à faire une entrée à l’école ou à la garderie? Avez-vous des inquiétudes ou au contraire une expérience positive à nous partager?

 

Photo : GettyImages/Sladic

Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
Je suis la maman de 3 grandes filles et d’un petit garçon. Je souhaite échanger avec vous sur une foule de sujets reliés à la vie de famille.
Tous les billets de l'auteur

Billets sur le même sujet

Commentaires (31)

  1. Sara 3 février 2021 à 08 h 30 min
    Bonjour Josée Ici ça sera la rentrée de mon bébé en septembre,donc je comprends tout à fait tes sentiments! J’espère également qu’à la rentrée la situation de la pandémie se soit stabilisée et qu’il puisse vivre une rentrée « normale » Également comme mon coco a des difficultés au niveau langage et motricité (il a un excellent suivi de spécialistes) j’ai beaucoup de craintes par rapport à l’aide qu’il aura de l’école. Cependant comme je connais déjà l’école grâce au grand frère je sais déjà avec qui discuter pour aider mon plus jeune! Et je me dis qu’il me reste 7 mois pour me préparer mentalement Bonne journée
  2. Josée Bournival 4 février 2021 à 19 h 53 min
    Allo Sara. C'est drôle, je me faisais la même réflexion concernant le nombre de mois à vivre avant la rentrée. Dans le cas de Léonard, c'est davantage concernant la gestion des émotions... j'espère qu'il gagnera en maturité en ce sens d'ici septembre. ;-) Josée XX
  3. Sandra 3 février 2021 à 09 h 06 min
    Pour nous, ce sera la première fois. Ma grande de 5 ans qui entrera à la maternelle en pleine pandémie... Ce n'était tellement pas ça qu'on voulait pour elle! Mais ce qui nous console c'est qu'elle fait passe-partout alors elle connait l'école, les enseignants, la classe de maternelle, les enfants et elle connait bien les mesures sanitaires. De toute façon, tout ce qu'elle veut c'est pouvoir enfin aller à la grande école et apprendre à lire et à écrire peu importe si l'enseignant porte un masque ou non!
  4. Josée Bournival 4 février 2021 à 19 h 55 min
    Ohhhh! Comme je vous envie d'avoir une enfant qui a hâte d'aller à l'école. Mon fils m'a encore demandé cette semaine s'il aurait besoin de rester assis et d'écrire, parce que son éducatrice le prépare en prévision de la maternelle et il déteste les moments où elle lui demande de rester assis tranquille pour travailler. ;-) Josée XX
  5. Ariane 3 février 2021 à 09 h 24 min
    Bonjour Josée, ici ce sera la première rentrée du premier de la famille. Après la naissance du deuxième en juillet prochain mon grand de 5 ans ( automne aussi, il sera le plus grand de sa classe aussi) rentrera à la maternelle il attend ça avec impatience. Ces amis lui manquent, ils ont quelques mois de plus que lui, mais déjà à la grande école, je ne crois pas que ça l'angoisse, mais quand je le verrai prendre la GROSSE autobus jaune le premier matin je crois bien que MON coeur va chaviré même avec tout les mois devant nous pour se préparer. Bonne année 2021 avec nos beaux enfants et en famille!
  6. Josée Bournival 4 février 2021 à 19 h 58 min
    Bonjour Ariane. Préparez les mouchoirs pour le premier matin. ;-) Vous verrez, c'est un étrange mélange de tristesse et de grande fierté de les voir grandir. Ce n'est pas parce qu'on pleure que ce n'est pas un beau moment. Et avec un nouveau bébé, vous aurez la chance de vous reposer un peu et de profiter du petit dernier. Ça aussi, ce sont de précieux moments. Prenez soin de vous. Josée XX
  7. Ariane 3 février 2021 à 10 h 15 min
    Bonjour Josée, Moi aussi ce sera la rentrée à la maternelle pour ma petite dernière de 5 ans. J'ai la même émotion que toi, le bébé rendu à l'école, mais je suis heureuse pour elle. Et pour le contexte aussi bien se dire que tout ira pour le mieux ❤️❤️❤️
  8. Josée Bournival 4 février 2021 à 19 h 59 min
    Allo Ariane. En effet, on a le droit d'espérer que la situation change d'ici septembre. Je suis comme vous, je garde espoir. Josée XX
  9. caroline 4 février 2021 à 19 h 51 min
    Coucou :) Autant qu’à notre aînée, la rentrée scolaire en maternelle fut toute une étape ... et pour nos deux autres filles aussi... qu’avec notre fils, notre bébé, cela sera LA dernière rentrée à la maternelle. J’avoue que ça va droit au cœur juste à y songer malgré la fierté et la joie qui entoure cette magnifique étape. J’espère que la situation « covid» aura pris de la souplesse positivement et qu’on puissent tourner la page malgré le fait que nous sommes très conscients que cela nous aura changé subtilement dans nos jours futurs mais les enfants sont tellement résiliant et incroyable que j’ai confiance en leur optimisme. La vie est un perpétuel changement... ;)
  10. Josée Bournival 4 février 2021 à 20 h 01 min
    Bonsoir Caroline. Vous avez raison de souligner la résilience des enfants. Avec les nouvelles mesures entourant le port du masque à l'école primaire, mes filles étaient bien troublées début janvier. Mais maintenant, c'est la routine! Vous avez observé la même chose avec vos enfants, j'imagine? Josée XX
  11. Mélissa 5 février 2021 à 09 h 32 min
    Bonjour, chez nous c'est la renté 2020 qui était une grosse étape pour la famille, en particulier pour ma grande qui a fait sa rentré au secondaire... C'est la plus jeune de sa classe, elle est née début septembre, et ça parait pas vraiment quand on compare avec les autres. Je vis des défis différents: l'organisation des travaux... Présentement la vie sociale est plus importante que tout et c'est les travaux à remettre qui ne sont pas fait. Elle veut de l'indépendance et de l'intimité mais me demande encor de faire des choses comme si elle avait le même âge que sa sœur ( 7ans). Puis de l'autre côté j'ai mon ''bébé'' qui a 7 ans et qui est en première année. L'apprentissage de la lecture et l'écriture en plus des chiffres. Elle a une prof formidable, elle sait donner le gout aux enfants d'apprendre. En temps ''normale'' sa prof implique beaucoup les parents dans la vie de la classe. En début d'année j'ai été invité 2 fois à des activités d'apprentissages. Puis tout a été interdit. Sa prof nous envoies régulièrement des photos et des vidéos de ce qui se passe en classe via l'application classe dojo. Donc pour nous cette année a sont lot de défis, différents mais quand même prenant...
  12. Josée Bournival 7 février 2021 à 16 h 07 min
    Bonjour Mélissa. Vous avez un discours semblable à mes amis qui ont des enfants au secondaire. Pas facile! Avec des journées complètes en enseignement à distance... ouf! Quant à votre cocotte en première année, c'est effectivement une grande aventure, pleine d'apprentissages très importants. Avez-vous déjà hâte à la relâche? ;-) Josée XX
  13. Mélissa 8 février 2021 à 08 h 06 min
    Oui j'ai hâte, un peut de repos pour la tête et la routine... ça va faire du bien.
  14. Stéphanie 6 février 2021 à 09 h 40 min
    Bonjour! De mon côté, c’est la rentrée de mon seul et unique bébé à la maternelle! Nous avons la pré-maternelle dans mon petit village, mais vue la pandémie, je ne l’ai pas envoyé. Mon garçon n’a jamais été en garderie... ça a toujours été grand-maman qui l’a gardé. Je crains une rude séparation chez mon petit émotif! Il pense que maman sera avec lui à l’école! J’essaie de lui expliquer du mieux que je peux que maman sera au travail et que sa gentille professeure Mme Nancy s’occupera de lui avec les autres amis. J’essaie de ne pas faire de projection et de penser à ce qui pourrait se passer dans sa tête, mais c’est en fait ce qui se passe dans MA tête!
  15. Josée Bournival 7 février 2021 à 16 h 12 min
    Oh.. ma chère Stéphanie. Vous savez, on fait ce qu'on peut à titre de parent. Déjà que vous êtes consciente de vos propres inquiétudes et que vous tentez d'éviter de les communiquer à votre enfant: c'est très bien. Pour le reste, je suis toujours épatée du chemin parcouru avant l'entrée à la maternelle. Pour chacune de mes filles j'avais des inquiétudes (différentes à chaque fois) et tout s'est placé dans les mois précédant leur entrée à l'école. Votre petit émotif gagnera sûrement en maturité d'ici septembre. Je gage qu'il vous étonnera! Josée XX
  16. PigJoy 6 février 2021 à 11 h 44 min
    Bonjour Josée! Je suis heureuse de ne pas avoir d'enfants en âge d'aller à l'école cette année. Même pour les enfants de mes amies qui sont au Cégep, c'est difficile...
  17. Josée Bournival 7 février 2021 à 16 h 13 min
    Allo PigJoy. Honnêtement, je pense même que parfois, c'est pire pour les "grands enfants" et les jeunes adultes. À cet âge, la vie sociale est tellement importante. Il y a beaucoup de détresse chez les jeunes qui font toutes leurs études à distance. Espérons que les choses changeront rapidement pour eux. Josée XX
  18. L'Heureux 7 février 2021 à 08 h 21 min
    Mon garçon fera son entrée à la maternelle en septembre. Lui sera un plus jeune de classe, il aura à peine passé ce chiffre 5, riche en significations. Mais il est prêt, et l’inquiétude que je ressentais plus tôt c’est un peu dissipée. C’est la routine plus rigide, l’heure matinale du début des cours et le temps plein qui me chicotent le plus, nous vivons nos jours de garderie avec plus de flexibilité. Mais nous irons dans une petite école alternative, autre aspect qui met un baume sur mon coeur de maman qui a envie de pleurer chaque fois qu’elle pense à cette nouvelle étape qui, soyons honnête, représente un deuil dans nos vies douces et empreintes de beaucoup de libertés :)
  19. Josée Bournival 7 février 2021 à 16 h 17 min
    Bonjour L'Heureux. En effet, l'entrée à l'école, avec son horaire obligatoire, change bien des choses dans plusieurs familles. Mais comme pour tout: on s'adapte! ;-) Ce qui a été le plus pénible dans ma famille, c'est l'extrême fatigue des enfants les premières semaines, surtout si l'enfant est jeune et fait encore de petites siestes à l'occasion l'après-midi. Ils s'endorment parfois sur le divan avant le souper. ;-) Josée XX
  20. Barbara 8 février 2021 à 05 h 41 min
    Bonjour! Première rentrée pour nous. Ma grande aura 5 ans à la fin août, elle sera donc dans les plus jeunes. J’anticipe beaucoup, mais elle a tellement hâte d’aller à l’école des grands. L’inscription est cette semaine, je me suis mise une alarme l’année dernière pour ne pas oublier. Hahaha Je suis très fébrile et j’en viens les larmes aux yeux. J’ai peur des lunchs à apporter, elle qui ne mange presque rien de ce que je fais, mais qui mange super bien en garderie. Je croise les doigts. C’est tellement un mélange d’émotions. C’est certain que je vais pleurer à la rentrée.
  21. Josée Bournival 9 février 2021 à 15 h 47 min
    Et ce sera probablement un mélange de larmes de fierté, de peur, de tristesse, de nostalgie, etc. Et gageons que le contenu de la boite à lunch sera apprécié puisqu'il sera mangé avec les amis. C'est ce que je vous souhaite. Josée. XX
  22. Sylvie 9 février 2021 à 06 h 36 min
    Ici ca sera la rentré pour mon plus vieux en maternelle 4 ans. Pas question d’attendre une autre année, il nous demande c’est quand la rentrée depuis déjà 6 mois et attend avec impatience! Il est plus que prêt, on est aller à l’école déjà pour qu’il puisse passer un mini test d’aptitude en musique pour pouvoir l’inscrire et il adore! Pandémie ou pas rendu en septembre j’ai confiance en mon petit homme et son pouvoir d’adaptation, ils sont bien meilleur que nous pour ca!!!
  23. Josée Bournival 9 février 2021 à 15 h 48 min
    Vous avez tellement raison, Sylvie. Les enfants s'adaptent très bien. Souvent mieux que leurs parents. Mais l'attitude positive dont vous faites preuve aidera sûrement encore un peu plus. Josée XX
  24. Julie 9 février 2021 à 10 h 48 min
    Salut Josée, mon bébé de novembre rentre aussi à la maternelle! Je suis aussi émotive de cette grande étape, et je l’ai aussi été 2 ans plus tôt pour la grande sœur. Mais elle plus que prête. Et de ce qu’on voit, les enfants s’adaptent très bien aux mesures de la COVID (mieux que nous!). Alors si on réussit à ne pas trop leur transmettre notre stress, tout devrait bien aller. Bonne rentrée à vous 😊!
  25. Josée Bournival 9 février 2021 à 15 h 52 min
    Bonjour Julie. Il faut en effet leur faire confiance. Ils ont des ressources plus grandes que nous pour la résilience et l'adaptation. Tant mieux. Ce sont de merveilleux professeurs pour leurs propres parents. Josée XX
  26. Catherine 9 février 2021 à 11 h 03 min
    J'ai inscrit mon grand à la maternelle la semaine passée. Je me demande s'il y aura une journée d'accueil en juin pour les futurs élèves et leurs parents. Je trouve ça difficile de ne pas voir l'école. En août dernier, nous avons visité plusieurs garderies pour notre plus jeune, et c'est l'aspect qui me rendait le plus insécure : ne pas être en mesure de visualiser les lieux.
  27. Josée Bournival 9 février 2021 à 15 h 54 min
    Bonjour Catherine. Je comprends très bien ce sentiment. Ce n'est pas pour rien que les directions d'école invitent les parents à venir jouer dans la cour d'école pendant l'été avec leur petit et qu'il y a une visite normalement en juin. Ça apaise grandement le stress de tout le monde. On verra bien ce que nous réserve le printemps... croisons-nous les doigts. Josée XX
  28. Véronique 10 février 2021 à 12 h 35 min
    Bonjour, De mon côté, c'est mon enfant unique qui prendra le chemin de la maternelle à l'automne. J'aimerais bien que la pandémie ait ralenti, afin qu'il puisse vivre une vraie rentrée. Je me répète que c'est une nouvelle étape pour lui et qu'il faut que je me réjouisse qu'il soit heureux de rentrer à la maternelle, mais c'est sûr que mon coeur de mère angoisse. Juste de penser à mon bébé qui prendra l'autobus tout seul, j'ai juste envie de pleurer. Il faudra que je prenne toute la force intérieure que j'ai pour lui communiquer mon plus grand sourire lors de sa première journée et que j'essaie de retenir mes larmes à l'idée de le savoir seul avec tous ces inconnus et ces grands du primaire. J'ai confiance en lui, en ses capacités, à sa sociabilité et en sa débrouillardise. Par ailleurs, je suis enseignante au secondaire, alors justement, j'en ai vu de toutes les sortes, donc j'espère tellement que tout se passe bien pour lui je lui souhaite de tomber sur de bonnes personnes pour l'accompagner dans toute cette aventure qu'est l'école! N'est-ce pas tout ce que l'on souhaite pour notre enfant lors de cette étape si importante de sa vie!?
  29. Marie-Claude Cote 11 février 2021 à 05 h 23 min
    Bonjour, Moi cette année, ce sont mes 2 bébés qui font leur rentrée scolaire! Mon grand a la maternelle 5 ans et ma fille, à la maternelle 4 ans. Ça va tellement vite que j'ai de ma misère à le croire!!! Ma fille, je sens qu'elle va aimer, mais mon garçon... tout dépendra de l'enseignante je crois!!! Et que dire de la Covid et de la possibilité d'une rentrée différente! Je me suis mise à pleurer ma vie!!! J'ose espérer que les mesures seront différentes et que je pourrai accompagner mes cocos dans cette grande aventure....
  30. Vicky Dugal 11 février 2021 à 09 h 49 min
    Bonjour, moi ce sera ma première qui entrera à la maternelle. Je me souviens encore du jour où elle a fait son entrée a la garderie et effectivement c'était hier. Pour sa part, elle sera la plus jeune étant née début septembre. J'ai tellement l'impression de la jeter dans une fosse aux lions. Je vis bien cela en général mais en même temps, je vis de l'inquiétude au fait que ses amis de la garderie commenceront seulement l'année prochaine. J'ai aussi l'impression que ces 4 dernières années ont passées en 4 mois et que je n'en ai pas assez profité. Ouf. Mon coeur pleure de larmes entremêlées de joie et de tristesse.
  31. Gwendoline 12 février 2021 à 03 h 45 min
    Bonjour, Mon bébé a eu 2 ans le 25 Décembre dernier… J'ai appelé l'école en Janvier pour anticiper l'inscription… Une dame m'annonce qu'il nous faudra attendre Janvier prochain, aux 3 ans d'Agnès… Pfiou! Soulagement pour mon cœur de maman qui n'est pas du tout prête (actuellement elle va chez une super nounou) Mercredi soir, appel de l'école en question, j'ai été mal informé, mon bébé entrera à l'école en Septembre!! L'horreur, je ne suis pas du tout prête! Nous avons rdv ce soir pour le visite de l'école, la pré-inscription... Je stresse, ça me paraît tellement tôt... et encore plus avec cette pandémie qui rôde, je ne suis pas rassurée... A quelle âge avez-vous mis vos enfants à l'école? De suite en journée complète? Merci de vos réponses, ça fait du bien de ne pas se sentir seule :) Belle journée, Gwendoline

Laisser un commentaire



En cliquant sur Soumettre, vous acceptez nos modalités d'utilisation

Partager