Jeu d'évasion-maison pour enfants: des idées pour vous inspirer

Jeu d'évasion-maison pour enfants: des idées pour vous inspirer
20 novembre 2020
Si vos enfants ne connaissent pas les jeux d’évasion, ils vont probablement adorer. Voici comment créer une version maison en famille.

Chercher la clé d’un cadenas pour libérer nounours, résoudre des énigmes farfelues, réussir un casse-tête mystérieux, faire des culbutes magiques, etc. Si vos enfants ne connaissent pas les jeux d’évasion, ils vont probablement adorer.

Conçus à l’origine pour des adultes, on trouve de plus en plus de versions en ligne qui se jouent à la maison avec de jeunes enfants. Comme le choix reste encore assez limité, je vous propose quelques idées pour vous aider à créer un jeu d’évasion pour votre famille.

Le jeu d’évasion, c’est quoi?

Les joueurs sont enfermés dans une pièce et doivent compléter, ensemble, différentes épreuves dans un temps limité. Avant l’âge de six ans, je vous conseille de ne pas mettre de chronomètre.

Nombre de joueurs et durée :
Pour que l’expérience reste agréable, il est préférable d’y jouer de 1 à 4 joueurs maximum avec, en plus, un adulte qui sert de guide. Comme c’est un jeu coopératif et que tout le monde s’entraide, il peut se jouer avec des enfants d’âge différent. Prévoir une durée de 10 à 30 minutes selon l’âge ou le degré de concentration des enfants.

Le jeu d’évasion permet de développer plusieurs habiletés, dont le sens de l’observation, la logique et l’esprit d’équipe.

Quelle pièce de la maison choisir?
La taille de la pièce où se déroulera le jeu doit être adaptée au nombre de joueurs. Vous pouvez choisir deux pièces si c’est plus pratique. On doit pouvoir y cacher facilement des objets. Au besoin, identifiez les zones interdites (tiroir, placard) que les enfants n’ont pas le droit de toucher, avec, par exemple, du ruban adhésif de couleur.

Quel thème choisir?
Vous pouvez choisir un thème de saison (temps des fêtes, Saint-Valentin, Halloween, etc.), un univers précis que votre enfant adore (pirates, magie, super héros, conte de fées, science, univers de Chaminou, etc.) ou aucun thème! Ce n’est pas une obligation.

Situation de départ :
Les joueurs découvrent un message ou écoutent un enregistrement vocal qui explique la situation. Vous pouvez aussi écrire simplement un petit mot ou encore créer une petite mise en scène intrigante ou amusante.

Exemple : Les enfants découvrent une peluche enfermée dans une casserole dont le couvercle est bloqué par un cadenas. Sur une feuille, c’est écrit :

« Au secours! Un vilain monstre m’a enfermé dans la casserole. Si tu réussis les épreuves, il te donnera la clé pour me libérer. Tu n’as pas le droit de sortir d’ici avant d’avoir réussi. Vite, aide-moi! Le monstre a caché des morceaux de casse-tête dans la pièce. Trouve-les vite, c’est peut-être un indice! »

Les indices et les épreuves

Prévoyez des activités simples et variées (logique, observation, épreuves physiques, etc.). Si vos enfants ne savent pas lire, vous pouvez prévoir des indices visuels, tactiles ou sonores. Utilisez des jouets (livre, casse-tête, blocs de bois, crayons, pâte à modeler, peluches, dé, corde à sauter, instrument de musique, etc.) et même les devoirs de votre enfant!

Résoudre les épreuves peut se faire de deux façons différentes :

  • Les unes après les autres dans un ordre précis, à la manière d’une chasse au trésor. Exemple : votre enfant complète un casse-tête et découvre l’image d’un nounours. Il doit maintenant chercher un nounours dans la pièce sous lequel est collée une devinette visuelle, et ainsi de suite.
  • Les indices multiples. Les enfants essaient de résoudre plusieurs énigmes en même temps. C’est méthode est pratique avec deux joueurs et plus, car elle tient tout le monde occupé. Cependant, elle demande plus de préparation. Exemple : un enfant cherche des indices dans la pièce, un autre crée des formes avec de la pâte à modeler pendant que le reste des joueurs fouillent la pièce à la recherche d’indices.

Exemples d’indices ou d’épreuves :

Cherche et trouve!

  • Trouver dans la pièce un ou plusieurs objets. Exemple : 5 objets rouges.
  • Découvrir quel est l’objet qui n’a aucun lien avec les autres. Exemple à imprimer.
  • Cacher un indice, une clé par exemple, dans de la pâte à modeler.
  • Trouver une loupe pour déchiffrer un message écrit en tout petit.

Qui suis-je?

  • Identifier un objet dont une partie seulement a été prise en photo (par exemple, le pied de la table).
  • Mimer un mot ou une image aux autres joueurs. Vous pouvez par exemple mimer une émotion. Chaque bonne réponse permet d’obtenir un nouvel indice (comme un chiffre ou une couleur, qui permettra d’ouvrir un cadenas plus tard).
  • Reconnaître un effet sonore.
  • Identifier un objet caché dans un sac sans le regarder.
  • Deviner le nom d’un aliment en le goûtant les yeux fermés.

Épreuves physiques

  • Faire une galipette magique.
  • Sauter comme un kangourou.
  • Ramper sous une chaise.
  • Imiter un animal, etc.

Où cacher les indices?

  • Sous ou derrière un objet : tapis, chaise, étagère, cadre, affiche, jouet en le collant au besoin avec du ruban adhésif.
  • Dans un objet : poubelle de bureau, lampe, vase, chaussure, vêtement de poupée, jouet, livre, plante verte, paquet de bonbons, télécommande, ballon gonflable.
  • Écrire des chiffres ou un message sur un tableau noir, un miroir ou une fenêtre.

Notez les endroits où vous cachez vos indices pour aider les joueurs en cas de besoin. Vous pouvez les aider en disant « chaud » ou « froid » selon qu’ils se rapprochent de l’indice ou pas.

 

Photos : GettyImages/RyanJLane, collection personnelle de Catherine Goldschmidt et GettyImages/mikkelwilliam

Catherine Goldschmidt
Je suis une drôle de maman qui adore dénicher ou inventer des jeux simples et peu coûteux pour amuser les enfants.
Tous les billets de l'auteur

Laisser un commentaire



En cliquant sur Soumettre, vous acceptez nos modalités d'utilisation

Partager