Mon fils collectionne les roches... et les anecdotes

Mon fils collectionne les roches... et les anecdotes
18 novembre 2020
Le fils de Keven Beauregard s’est trouvé un passe-temps au printemps dernier pour calmer son anxiété. Il collectionne les roches… et les anecdotes!

L’air était froid ce matin-là. Un froid d’automne qui nous dirige tout droit vers Noël. Malgré tout, le soleil était présent, et c’est tout ce que ça prenait à mon gars pour vouloir partir à vélo, sachant que ça allait être une de ses dernières balades.

Son parcours se limite au même tracé prédéfini depuis le début de l’été, c’est-à-dire quelques rues avoisinantes et le grand parc. Il part quelques minutes, revient, repart, revient. Il fait des petits « arrêts au puits ». Une habitude qu’il a prise depuis la fois où il était parti beaucoup trop longtemps et où j’avais dû enfourcher ma bicyclette, mort d’inquiétude.

À son retour, je remarque ses poches de manteau « enflées ». Je lui demande ce qu’elles contiennent.

- Des roches qu’on va pouvoir polir!

Mon gars a une polisseuse à pierre pour « fabriquer » des pierres précieuses. Lors du confinement du printemps, nous avons voulu lui trouver des passe-temps pour lui changer les idées et calmer son angoisse. Je lui avais alors proposé : « t’aimerais ça collectionner les pierres précieuses? » Avec son argent, il a acheté des pierres, une polisseuse et une encyclopédie.

Donc, de retour de sa balade avec des roches, on a démarré le processus de polissage. Nous avons commencé par faire le tri des pierres rapportées. Les bonnes, les moins bonnes. Les grosses, les petites. On en a analysé quelques-unes. Et on a mis celles ayant le plus de potentiel dans la polisseuse, pour les rendre plus belles.

Pendant que nous faisions tout ça, mon gars me parlait de sa promenade. D’une voiture qui n’a pas fait son stop. D’un ami qu’il a croisé sur sa route. De son école. Du vent froid à travers ses gants de coton, de son mauvais choix (la prochaine fois, il s’habillera mieux). Il me rapportait, à sa façon, d’autres vestiges de sa balade. Des vestiges qui, un peu à l’image de sa collection de roches, le faisaient grandir. Des anecdotes parfois anodines, parfois plus importantes. Et en discutant avec lui, nous tentions de polir les importantes.

Notre vie est une belle collection d’anecdotes, de défis et d’expériences. C’est valorisant de construire cette nouvelle collection avec nos enfants, de voir où on pourrait aller chercher de nouvelles pièces différentes qui ajouteraient de la valeur à ce qu’ils sont. Des pièces que nous, parents, possédons déjà et que nous chérissons. Des pièces que nous aurions aimé détenir plus jeunes. Et surtout, découvrir avec eux de nouveaux éléments à mettre dans notre collection familiale.

Si la fatigue s’est emparée de vous récemment, ou que l’automne vous a frappé de sa morosité, ne vous découragez pas. Tentez de vous remonter le moral en ajoutant ici et là quelques pièces à votre collection familiale, des pièces toutes simples, comme un film en famille sous une doudou. Ce ne sont pas les plus rares ni les plus dispendieuses, mais nous n’en avons jamais assez de celles-là!

 

Photo : GettyImages/SolStock

Fier Père
Je suis Keven Beauregard, fier père de 2 garçons qui tente, tant bien que mal, de transformer l'ordinaire en extraordinaire! Des fois, ça fonctionne.
Tous les billets de l'auteur

Laisser un commentaire



En cliquant sur Soumettre, vous acceptez nos modalités d'utilisation

Partager