La guerre des bains

La guerre des bains
Par Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
9 juillet 2020
Pas toujours facile de convaincre un tout-petit des bienfaits d’un bain quotidien! Josée Bournival partage la résistance à l’hygiène dont font preuve ses enfants.

Je regarde l’écran de mon cellulaire pour connaître l’heure. Il est temps de rentrer! Une autre belle soirée passée à l’extérieur avec les enfants se termine. Nous quittons le parc, bras dessus bras dessous, en direction de la maison. Je les observe : heureux, chantant et sales. Très sales.

Dès que je mets le pied dans la maison, je fais couler un bain afin de les débarbouiller. Je dois insister un peu auprès des grandes pour qu’elles prennent une douche. Je dois me battre avec Léonard pour qu’il embarque dans la baignoire. J’ai beau lui montrer ses orteils noircis de terre et de sable, lui pointer le dessous de ses ongles et prétexter qu’il a transpiré en pareille chaleur… Aucun argument n’est valable avec lui : se laver est une pure perte de temps!

En plein mois de janvier, je peux facilement sauter un soir de bain. Une débarbouillette mouillée et un peu de savon, c’est suffisant pour la routine d’avant dodo. Mais l’été, j’exige que les enfants se lavent tous les jours. Surtout après une sortie au parc. Ils sont parfois si crottés que j’ai un cerne de saletés dans le bain après en avoir chassé l’eau. Pas question de se coucher sale comme ça!

Je ne comprends pas cette résistance à l’hygiène. Il me semble qu’on est tellement mieux propre. Il n’y a pas si longtemps, l’heure du bain était synonyme de détente. Les enfants appréciaient ce moment de transition avant la nuit. Maintenant, l’heure du bain est une guerre.

Même chose pour le brossage de dents. Il m’arrive parfois de demander aux enfants de nettoyer leurs dents. Personne ne rechigne et tous vont à la salle de bain. Mais si je fais une inspection surprise quelques minutes plus tard. J’ai toujours au moins un enfant qui a fait semblant de se brosser les dents. Je le retourne à sa brosse à dents en supervisant le brossage, comme un gendarme.

Le lavage des cheveux? Même chose! Les filles négocient pour repousser d’un soir chaque fois qu’on annonce qu’il faut les laver. Ça m’épuise!

Je dis que je ne comprends pas leur résistance à l’hygiène, mais si je suis honnête, je me rappelle très bien que, enfant, je n’ai pas toujours utilisé de savon quand ma mère m’envoyait au bain. Il y avait toujours quelque chose de plus intéressant à faire que de se brosser les dents. Mes enfants ne sont peut-être pas si différents de moi finalement.

Et vous? Est-ce que vos petits aiment se laver? L’heure du bain est-elle une punition ou une récompense pour les enfants? Quelles sont vos astuces pour que ça se passe bien?

 

Photo : GettyImages/chuckcollier

Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
Je suis la maman de 3 grandes filles et d’un petit garçon. Je souhaite échanger avec vous sur une foule de sujets reliés à la vie de famille.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (13)

  1. Monique 10 juillet 2020 à 20 h 14 min
    Même chose pour moi! Mon truc est d'embarquer dans le bain ou la douche avec ma fille et de lui demander de me laver aussi. Ça la motive beaucoup plus!
  2. Josée Bournival 11 juillet 2020 à 16 h 13 min
    Bonjour Monique. Toutes les astuces sont bonnes si elles permettent de parvenir à nos fins! ;-) Ici, j'avoue que le bain moussant a parfois un attrait sur les plus jeunes: jouer dans la mousse c'est tellement amusant! Josée. XX
  3. Maminube 12 juillet 2020 à 06 h 52 min
    J'ai 6 filles. Les quatre dernières adorent l'eau et désirent se baigner tous les jours. La grande aime aussi la douche. Mais la deuxième... Chaque fois que c'est l'heure du bain elle pleure (sauf en été où elle a envie de se rafraîchir!), elle crie, elle tape...! PD: pourquoi le processus de vérification ci-dessous évite les pourriels?
  4. Josée Bournival 12 juillet 2020 à 13 h 32 min
    Bonjour Maminube. Elle doit se sentir bien seule votre cadette devant l'amour des autres pour le bain et la douche. ;-) Espérons que les années auront raison d'elle. ;-) Quant au problème entourant le processus de vérification, je me pose la même question. Soyez assurée que notre équipe tentera de résoudre le problème. Josée XX
  5. Jacinthe Boileau 12 juillet 2020 à 08 h 58 min
    Notre fille de 4 ans résiste toujours un peu pour aller au bain, mais c'est pour continuer à jouer! Notre astuce: pas d'histoire après le bain si elle résiste trop... Une fois dans le bain ça va, sauf pour le lavage de cheveux : elle déteste avoir de l'eau dans les yeux! Notre truc: une débarbouillette sur les yeux et pas d'histoire si elle fait une crise...
  6. Josée Bournival 12 juillet 2020 à 13 h 36 min
    Bonjour Jacinthe. Devinez ce qui me plaît le plus dans votre commentaire? Constater à quel point la lecture est un moment précieux pour votre fille et à quel point elle ne veut pas perdre ce privilège. Bonnes lectures en famille! Josée XX
  7. Pascale 13 juillet 2020 à 08 h 31 min
    Bonjour Josée, Merci pour ce partage. Chez moi aussi, c'est pareil!
  8. Josée Bournival 13 juillet 2020 à 11 h 14 min
    Ma chère Pascale, ça me fait du bien de vous lire. Je trouve rassurant de constater que je ne suis pas la seule à la tête d'une famille d'enfants récalcitrants à se laver. ;-) Josée XX
  9. Martine 16 juillet 2020 à 08 h 20 min
    Idem pour moi. 2 garçons de 6ans 1/2 et 2 ans 1/2...le plus grand n'a plus trop le goût de se baigner alors, parfois, je lui propose une douche "tout seul comme un grand" comme alternative... (tant pis pour le shampoing vidé en 3-4 fois, faut faire des concessions :-)) Quant au petit, c'est pareil : pas l'envie d'aller et plus envie d'en ressortir une fois dans son bain....ça nous demande toute notre patience !!!
  10. Josée Bournival 17 juillet 2020 à 09 h 51 min
    Bonjour Martine. J'adore votre commentaire sur la bouteille de shampoing qui se vide à vue d'oeil. Ici, ce sont les barres de savon qui fondent dans l'eau du bain... misère!!! Josée. XX
  11. lucien 17 juillet 2020 à 10 h 54 min
    Bonjour, Avant les internautes allaient sur le net pour trouver des informations sur le blog pour les aider dans leur quotidien. Désormais c'est les bloggeuses qui racontent leur malheur finalement très banal, et c'est les internautes qui doivent venir en aide ? Je trouve ca très étrange de faire un article sans aucune solution, juste pour dire ce que tout le monde sait : la vie de parents est dure. On peut faire aussi le meme article, sur les repas, aller se coucher, aller à l'école, se changer... Ce témoignage n'a finalement rien de transcendant. Si vraiment vous rencontrez des problèmes d'autorité des forums sont là pour ca, ( puis partager après vos découvertes) mais je pense pas que le blog "naitre et grandir" est là pour ca. Nous avons nous meme assez de malheur pour en plus recevoir dans la newsletter/article ceux des autres, sans approfondir le sujet et apporter des solutions. Après je comprends la demarche, que je respecte, mais je l'approuve pas. En tout cas, pas en article sur "naitre et grandir". J'attends un peu plus de profondeur ici, mais ce n'est que mon avis.
  12. Anaïs 17 juillet 2020 à 14 h 16 min
    Bonjour Lucien... Alors, j'avoue que votre commentaire me sidère. Vous dites que la vie de parents est dure... Oui mais pas que... On ne vient pas ici pour se plaindre, ni pour trouver des solutions à notre"manque" d'autorité éventuel. Non. Moi, quand je viens lire un article de ce blog, c'est pour rire, échanger, trouver écho à mon expérience de maman, échanger des astuces. Comme on le ferait au parc ou à la sortie de l'école. Ce n'est pas une "méthodologie" qu'on vient chercher ici. Ensuite, "ce témoignage n'a rien de transcendant" ... Et bien, passez votre chemin ou, proposez nous des articles transcendants...
  13. caroline panneton 18 juillet 2020 à 09 h 11 min
    Il arrive aussi chez nous de devoir insister mais j’avoue avoir lâché prise un brin! Il arrive qu’ils se couchent les pieds sales et poussiéreux sous leur couvertures... le plaisir parfois l’emporte sur ma raison... et aucuns remords! Parfois c’est avec la piscine qu’ils deviennent propre après leurs passage dans le carré de sable. Parfois leur petites face sale et de les voir jouer heureux l’emporte une fois de temps en temps sur la bagarre du bain. Peut être que c’est mal vu mais chez nous c’est ainsi.

Partager