Tous pour les tout-petits

Tous pour les tout-petits
Par Geneviève Doray, Directrice, Naître et grandir
20 novembre 2019
Est-il acceptable que les 530 000 tout-petits au Québec n’aient pas tous les mêmes chances de se développer pleinement?

Est-il acceptable que les 530 000 tout-petits au Québec n’aient pas tous les mêmes chances de se développer pleinement? Est-il acceptable qu’un peu plus d’un enfant sur quatre (un sur trois en milieux défavorisés) commence la maternelle avec des vulnérabilités dans au moins un domaine de son développement?

Est-il acceptable que des familles n’aient pas accès à un accompagnement dès la grossesse et que des parents aient de la difficulté à concilier famille et travail? Est-il acceptable que des enfants n’aient pas accès à un service éducatif à la petite enfance de qualité; à des soins de santé et des services sociaux adaptés et à des lieux publics adaptés pour s’amuser? Est-il acceptable que des enfants grandissent dans un logement inadéquat?

NON, ce n’est pas acceptable! C’est dans le but de sensibiliser le grand public, les employeurs et les élus à l’importance de mettre en place des mesures collectives et des politiques publiques visant l’égalité des chances pour chacun des tout-petits qu’un regroupement de partenaires*, dont Naître et grandir, vient de lancer une nouvelle campagne.

Découvrez la publicité de 60 secondes en français

Découvrez la publicité de 60 secondes en anglais

 

Alors si, vous aussi, vous croyez que les tout-petits méritent des chances égales de se réaliser, je vous invite à faire comme moi et à montrer votre soutien en portant un « carré de doudou », un carré de tissu rappelant celui d’une couverture pour enfant. En plus de ce symbole, vous pouvez aussi envoyer une lettre à vos élus municipaux et provinciaux via le site Web touspourlestoutpetits.com.

Comme parent, nous avons assurément un rôle crucial à jouer dans le développement des enfants, mais il serait faux de croire que nous sommes les seuls. Élus, employeurs, citoyens… collectivement, on a le pouvoir d’agir pour que tous les enfants aient les mêmes chances!

 

________________________

* Le comité de partenaires de la Grande semaine des tout-petits est formé de l’Association d’éducation préscolaire du Québec, l’Association des bibliothèques publiques du Québec, l’Association des haltes-garderies communautaires du Québec, l’Association québécoise des centres de la petite enfance, Avenir d’enfants, le Carrefour action municipale et famille, du Réseau communautaire de santé et de services sociaux, le Conseil québécois des services éducatifs à la petite enfance, la Commission de la santé et des services sociaux des Premières Nations du Québec et du Labrador, la Direction régionale de santé publique de Montréal, la Fédération des commissions scolaires du Québec, la Fédération québécoise des organismes communautaires Famille, la Fondation Lucie et André Chagnon (Observatoire des tout-petits, Naître et grandir), la Fondation OLO, les Instances de concertation régionales en petite enfance, le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, le ministère de la Famille, le ministère de la Santé et des Services sociaux, l’Ordre des optométristes du Québec, le Regroupement des centres d’amitié autochtones du Québec, le Regroupement pour la Valorisation de la Paternité, le Réseau des Centres de ressources périnatales du Québec, le Réseau québécois pour la réussite éducative, le Réseau pour un Québec Famille et la Table de concertation nationale en promotion prévention.

Geneviève Doray, Directrice, Naître et grandir Tous les billets de l'auteur

Laisser un commentaire



En cliquant sur Soumettre, vous acceptez nos modalités d'utilisation

Partager