Tourner la page

Tourner la page
Par Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
12 mars 2019
Léonard, le fils de Josée Bournival, est propre. Ça s’est pratiquement fait du jour au lendemain, quand il a décidé que ça lui tentait.

Léonard est propre. De jour comme de nuit. Ça s’est pratiquement fait du jour au lendemain, quand monsieur a décidé que ça lui tentait.

On a essayé différentes approches : du tableau de motivation et passant par les récompenses et l’indifférence. Rien n’y a fait. J’avoue qu’on n’a pas vraiment persisté. L’amoureux et moi sentions que tirer sur la fleur ne la ferait pas pousser plus rapidement. On a respecté son rythme en espérant quand même mettre une croix sur l’achat de couches avant longtemps.

Notre fils est le bébé de la famille. Il n’a pas beaucoup de contrôle sur son environnement familial. En revanche, il a l’énergie d’un leader, le besoin de se distinguer et le désir d’être « le boss » à l’occasion. Il a décidé qu’il serait propre quand bon lui semblerait. On a accepté de bonne grâce. On choisit nos batailles! ;-)

Mon amoureux renaît littéralement! Nous avons cumulé près de dix ans de changements de couches. Il avait hâte qu’on tourne la page sur cette étape. Pour ma part, chaque étape qui m’éloigne de la petite enfance de mes mignons est douce-amère.

J’adore voir Léonard enfiler ses caleçons, un peu maladroitement. J’adore quand il grimpe dans mes bras et que je lui tapote les fesses avec affection. J’adore la disparition des boites de couches, de la poubelle à couches, des lingettes humides, de la crème de zinc, du sac à couches, des piqués servant de station de change.

Je souris chaque fois que fiston demande qu’on lui installe le siège d’appoint ou qu’il réclame un banc sous ses pieds ou un livre pour « attendre mon caca ». Je me retiens de rire lorsqu’il me demande de quitter la salle de bain et de le laisser seul. La demande inverse me fait également sourire.

La première semaine, j’angoissais pour les sorties. Partir aux glissades sur tube en famille et découvrir un pantalon de neige détrempé me stressait. Mais Léonard a fait ça comme un grand. Je constate qu’il est plus agréable de mettre un enfant propre quand le changement vient uniquement de lui.

L’amoureux a également refilé notre poussette à une collègue enceinte. On n’en a plus besoin.

Tous les objets qui témoignent de la présence d’un bébé quittent notre foyer. Il y a une bonne raison à ces changements : je n’ai plus de bébé.

Et vous? Quelle étape vous a fait réaliser que vous n’aviez plus de bébé à la maison? Comment se passe l’apprentissage de la propreté pour votre petit? Dire adieu aux couches, est-ce une étape que vous attendez avec impatience?

 

Photo : GettyImages/monkeybusinessimages

Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
Je suis la maman de 3 grandes filles et d’un petit garçon. Je souhaite échanger avec vous sur une foule de sujets reliés à la vie de famille.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (13)

  1. Marie Josée 12 mars 2019 à 13 h 19 min
    OMG....dire adieu aux couches, on attend avec impatience, moi et mon chum. Quand on essai les bobettes, notre aîné de 3ans et demi nous avise " Noooooon MAMAN, pas les bobettes, je veux les COUCHES......!" (soupir !!) Cela s'est déroulé vendredi et samedi passé, dans un essai de faire une avancé dans la propreté. Bref, lire ce billet me redonne espoir, et j'ose croire qu'il est bien décidé à choisir son moment à lui pour les bobettes et le petit pot ! Merci pour tous ces écrits Josée.
  2. Josée Bournival 18 mars 2019 à 14 h 42 min
    Bonjour Marie-Josée. Il ne faut effectivement pas se décourager. Si insister ne fonctionne pas, mettez vos énergies ailleurs. C'est peut-être ce qu'attend votre fils pour passer à l'action. ;-) Bonne chance! Josée XX
  3. Anaïs 16 mars 2019 à 15 h 56 min
    Ahhhh la propreté! C'est notre bataille ici... Nous avons aussi décidé de lâcher prise! Je propose régulièrement et, de temps en temps, fiston accepte de faire son pipi dans le pot. Mais j'avoue que j'ai surtout hâte qu'il dorme enfin dans son lit de grand! Et oui, compliqué de laisser les jouets et de rester dans son lit! Pourtant, il est tellement fier de son lit de grand et, le lit à barreaux, c'est"non, non,non, non pas"... 😠 Aussi une grande étape à franchir. J'ai hâte aussi parce que ça rime avec moments difficiles et sentiment d'impuissance - incompétence (pour moi en tous cas).... Je comprends votre nostalgie, ça passe tellement vite! Même si une décennie de couches prouve le contraire 😉! Au plaisir de voir lire!
  4. Josée Bournival 18 mars 2019 à 14 h 48 min
    Bonjour Anaïs. Ah... le lit de grand! Ici, la transition s'est toujours faite en douceur parce qu'on pratique le cododo. Si l'enfant le souhaite, il termine sa nuit avec nous. Il y a donc moins de stress au coucher. Fiston sait que dès qu'il le souhaite, il peut venir dans notre lit. Certaines nuits, on dort seulement quelques minutes collés au petit matin et d'autres nuits... on dort à trois. ;-) Josée XX
  5. Milou 16 mars 2019 à 21 h 13 min
    Bonjour C est drôle ton blog est d actualité pour moi. Je retourne demain travailler après mon quatrième et probablement dernier congé de maternité. On dirait que je me demande après qu est-ce qu il y a c est terminé pu de bébé ma vie est terminer. Et j ai rencontré 3 mamans cette semaine qui avait un cinquièmes ou qui était enceinte. Est que je continue dans un an ou bien on arrête ça et je donne au suivant pour les cache couche 12 mois et moins, le petit moise, le bain bébé, etc. Bref, je suis très confuse dans tout ça, est qu on continue ou on ferme là shop et on pense à nous. Mais à nous c est de s occuper de nos enfants et nos bébé.....
  6. Josée Bournival 18 mars 2019 à 14 h 50 min
    Bonjour Milou. Pour moi, tourner la page est un deuil pas toujours facile. La petite enfance est un univers qui me plaît beaucoup. Parfois, je rêve d'agrandir la famille et d'avoir un 5e enfant. Même si je sais que ça ne se produira pas. C'est très fort comme sentiment. Josée XX
  7. sandra 18 mars 2019 à 11 h 54 min
    Bonjour a Tous , Mon garçon Léonard qui va avoir 5 ans dans la prochaine semaine, est propre depuis qu'il a 2 ans , mais depuis une couple de mois il fait des grosses traces de cacas dans ces culottes , nous ramenons 3 paire de rechange de la garderie par jour , Nous en avons parlé au Pédiatre et elle nous avez prescrit du laxatif , car pour elle Léonard ce constipé . nous avons pris ce laxatif pour 1 mois et sa rien donné , il est clairement pas constipé et velà 1 mois il commencé a faire pipi dans ces culottes , et nous a avoué qu'il voulait arrêté de faire ce qu'il faisait pour allé au toilette . Alors nous avons commencé a lui faire un sytème de collant sur le calendrier , et avons commencé a lui faire laver ces sous vêtements afin de lui montrer qu'il perd plus de temps a réparer les dégâts que de s'arrêter pour aller au toilettes , la première semaine pas très bien été , mais normal car on venait de mettre le tout en plan , la deuxième semaine bien été , au lieu de 3 paires de petite culotte on ramené seulement une paire , et avec des traces tres légers , alors on le félicité pour ces effort et tout , mais la troisième pas très bien été . Je vous direz qu'on commence a être pas mal découragé moi et mon mari . Je me demandais si quelqu'un ici a qui ces arrivé ?
  8. Josée Bournival 18 mars 2019 à 14 h 52 min
    Bonjour Sandra. Je n'ai jamais vécu de situation similaire à la vôtre. J'espère qu'un autre parent pourra vous aider. Mon premier réflexe est de demander s'il y a eu de grands changements dans la vie de fiston: déménagement, deuil, arrivée d'un nouveau bébé, ami qui quitte la garderie, etc? Josée XX
  9. sandra 18 mars 2019 à 12 h 50 min
    Bonjour a Tous , Mon garçon Léonard qui va avoir 5 ans dans la prochaine semaine, est propre depuis qu'il a 2 ans , mais depuis une couple de mois il fait des grosses traces de cacas dans ces culottes , nous ramenons 3 paire de rechange de la garderie par jour , Nous en avons parlé au Pédiatre et elle nous avez prescrit du laxatif , car pour elle Léonard ce constipé . nous avons pris ce laxatif pour 1 mois et sa rien donné , il est clairement pas constipé et velà 1 mois il commencé a faire pipi dans ces culottes , et nous a avoué qu'il voulait arrêté de faire ce qu'il faisait pour allé au toilette . Alors nous avons commencé a lui faire un sytème de collant sur le calendrier , et avons commencé a lui faire laver ces sous vêtements afin de lui montrer qu'il perd plus de temps a réparer les dégâts que de s'arrêter pour aller au toilettes , la première semaine pas très bien été , mais normal car on venait de mettre le tout en plan , la deuxième semaine bien été , au lieu de 3 paires de petite culotte on ramené seulement une paire , et avec des traces tres légers , alors on le félicité pour ces effort et tout , mais la troisième pas très bien été . Je vous direz qu'on commence a être pas mal découragé moi et mon mari . Je me demandais si quelqu'un ici a qui ces arrivé ?
  10. Josée Bournival 18 mars 2019 à 14 h 53 min
    Bonjour Sandra. Je n'ai jamais vécu de situation similaire à la vôtre. J'espère qu'un autre parent pourra vous aider. Mon premier réflexe est de demander s'il y a eu de grands changements dans la vie de fiston: déménagement, deuil, arrivée d'un nouveau bébé, ami qui quitte la garderie, etc? Josée XX
  11. sandra 18 mars 2019 à 14 h 57 min
    effectivement la première fois que ces arrivé ces l an passé quand son educatrice ces cogné la tête et a fait une commotions célébral et a été absente pour une couple de mois , et par la suite en septembre il a changé de groupe car il allé dans le groupe des plus vieux , et jusqu'a présent il a changé d'éducatrice 3 fois ... et ces pourquoi nous avons été plus patient car on ce disait que ceci devait l'atteindre émotivement , mais la ... depuis une couple de mois ces plus stable . alors on sait pas comment gérer le tout ...
  12. Caroline Panneton 18 mars 2019 à 20 h 39 min
    Oui on tourne la page... j'avais presque les larmes aux yeux en vous lisant. Il est vrai que lorsque j'ai réalisé que nous étions rendu à nouvelle ''étape'' il y a un ''deuil'' de bébé et dieu c'est que lorsque mes enfants auront des bébés... eh bien coucou, mamy se fera plaisir de nouveau avec ses merveilleux bébés ahah ;-) Quand Oxence fut officiellement propre, j'ai réalisé que j'avais se soulagement et cette excitation de voir toutes les possibilités comme quoi il devenait un grand garçon (même s'il est encore mon ti homme et que je dois feuilleté les photos pour voir à quel point ils ont tous grandit! ) De pouvoir aller faire une randonnée de montagne sans porte bébé, c'est presque comme gagner à la loterie. Avoir nos bébés il y a quelque chose de merveilleux durant cette partie de notre vie mais de les voir grandir sans être pris dans une dynamique de responsabilité( excusez moi le terme mais je ne savais pas comment dire autrement ;-) Franchir une porte fermée et sentir le vent dans nos voiles pour continuer notre chemin familial, être vraiment ''présent'' et constater à quel point nous sommes chanceux d'avoir tous ses merveilleux enfants! Parce-que parfois avec les bébés on manque des bouts! :-) Bref, la propreté est un sentiment de libération mais elle vient avec d'autre chose. Elle laisse place à un enfant qui prend d'assurance dans tout ces sens ahah... Merci toujours sympa vos articles. xx
  13. Caroline Panneton 18 mars 2019 à 20 h 41 min
    Dieu sait et non c'est.... impressionnant les fautes qu'on peut faire parfois ahah ;-)

Laisser un commentaire



En cliquant sur Soumettre, vous acceptez nos modalités d'utilisation