La ronde des jeux

La ronde des jeux
Par Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
11 janvier 2019
Pour Josée Bournival, janvier est synonyme de ménage. Elle a déjà essayé de faire participer ses enfants. Maintenant, elle utilise une autre stratégie.

Je suis assise sur un tabouret d’enfant, en plein cœur de la salle de jeux. À moins de me dynamiter un chemin, je doute de trouver la sortie vivante tellement le sol est couvert de jouets.

Chaque année, c’est le même constat : les enfants ont reçu trop de bébelles à Noël. J’ai beau offrir des livres, des abonnements à des magazines jeunesse, des billets de spectacles et des vêtements, les joujoux envahissent notre maison. La parenté gâte trop mes enfants, même chose pour l’amoureux et moi.

Janvier est donc synonyme de ménage. Vous l’aurez compris, il m’est formellement interdit par mes enfants de leur retirer les cadeaux reçus à Noël, mais « d’anciens » jouets vont mystérieusement disparaître. Certains jeux seront donnés, d’autres vendus et une partie des joujoux seront cachés.

Par le passé, j’ai essayé de faire participer les enfants. Leur demander de quels jouets ils étaient prêts à se séparer. « Aucun » résume pas mal mon expérience personnelle… Mes tentatives de ménage se sont toujours terminées par des crises de larmes, des chicanes…

Fille 1

- On donne celui-là.

Moi

- C’est à ta sœur.

Fille 2

- VENDEZ PAS MON TOUTOU!!!!!!!

Dommage, car je trouve que cette activité permet plusieurs apprentissages : partage, classement, priorités, etc. Peut-être que dans quelques années, quand ils auront grandi un peu, la chose sera possible? Vous me direz!

Je profite donc du retour à l’école et la garderie pour nettoyer sans les enfants. Ma partie préférée consiste à cacher certains jouets. Quelques mois plus tard, quand ils constateront la disparition d’un jouet, je le sortirai de sa cachette et ils joueront avec comme s’il était neuf.

C’est une astuce qui fonctionne particulièrement bien avec de jeunes enfants lorsqu’ils se désintéressent de leurs jouets. Lorsqu’ils retrouvent un joujou, ils ont l’impression qu’on les gâte et ça ne nous coûte pas un sou. Ça désencombre la chambre des petits ou la salle de jeux. Ça facilite le passage de la balayeuse! Bref, il n’y a que des avantages.

Et vous? Êtes-vous adepte de la rotation de jouets? Le faites-vous ou avez-vous envie d’essayer? Est-ce que vos enfants se départissent facilement de leurs vieux jouets?

 

Photo : GettyImages/Ulza

Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
Je suis la maman de 3 grandes filles et d’un petit garçon. Je souhaite échanger avec vous sur une foule de sujets reliés à la vie de famille.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (13)

  1. Caroline 11 janvier 2019 à 20 h 26 min
    Bonsoir Josée, Les jouets ... comment dire, ils font partie de mon quotidien dans tout ces sens. De l'envie de les voir disparaître au bonheur qu'ils procurent lorsque les enfants jouent avec. J'ai longtemps fait la fameuse rotation, jusqu'au jour que j'ai constater que c'était assez. J'ai un peu regretté, parce-qu'on ''affectionnent'' les jouets. Mais j'ai fait ça vide d'émotions et ça me va ;-) Maintenant, je ''rotationne'' avec les toutous, mon dieu qu'ils en on, de toutes sorte. Je m'attends toujours à entendre la fameuse phrase '' Il est où mon toutous un tel '' Je le veux maintenant! Tout de suite! Là ! Par conte, selon les circonstances, j'aime que leurs jouets servent pour ce qu'ils ont réellement envie de faire avec. Soi le garder, l'offrir spontanément à un ami, faire un don, le briser ou rien du tout ;-) Merci pour cet article. Toujours sympas :) C'est comme une thérapie mais sans les frais et les déplacements.
  2. Josée Bournival 14 janvier 2019 à 15 h 31 min
    Ha ha ha!! J'adore la thérapie collective! ;-) J'espère que vous continuerez longtemps de vous "soigner" avec moi. ;-) Josée XX
  3. Carole 13 janvier 2019 à 01 h 42 min
    Dernièrement, au Centre d'appui familial, (Calgary) nous avons eu des dons venant de familles qui avaient besoin de faire de la place chez-eux. Ils sont venus nous donner leurs livres d'enfant qui avaient déjà été lus et en parfaite condition. Sachant qu'ils peuvent revenir les emprunter si le besoin de les relire vient qu'à se pointer. Même chose pour leurs jeux dont ils ne se servaient pas vraiment souvent. Ils ont dit: ainsi, d'autres familles pourront en profiter aussi. C'est très généreux et utile à la Communauté. Beaux gestes de partage. Encore merci. Notre joujouthèque est une richesse pour les familles, ils peuvent essayer un jeu avant de succomber à l'idée d'acheter sans savoir si l'intérêt est vraiment là.
  4. Josée Bournival 14 janvier 2019 à 15 h 33 min
    Bonjour Carole. Les joujouthèques sont un concept effectivement très intéressant, pour toutes les familles, peu importe leurs revenus. Parfois, j'ai l'impression que je devrais en partir une dans ma municipalité... Josée XX
  5. Annie 15 janvier 2019 à 09 h 46 min
    Ici, ménage en décembre, on fait de la place pour du nouveau. On vend sur kijiji pour acheter de nouvelles choses, on donne à des amis, à des inconnus... Mes enfants participent bien. Je respecte leur décision de donner ou garder...( quelques fois, c est moi qui est attaché à un vieux jouet). C’ est plus facile quand ils choisissent le destinataire ( celui ci, c est pour bébé Juliette...)...
  6. Josée Bournival 16 janvier 2019 à 15 h 32 min
    Bonjour Annie. J'aime le passage où vous précisez que lorsque les enfants ont en tête le destinataire de leur jouet, ils sont plus enclin à "donner leurs joujoux". Nous n'avons pas vraiment de "plus petits" dans notre entourage: les cousins-cousines sont plus grands. Mais je garde l'idée en tête... Josée XX
  7. Amélie 16 janvier 2019 à 09 h 44 min
    Bonjour, je fais aussi beaucoup de rotation de jouets. Ils sont pour la plupart dans des bacs, alors pour avoir un bac par exemple de dinosaures, il faut ranger le bac qui est déjà sorti. Ça fait du bien de retrouver un jouet il devient effectivement comme neuf. J'essaie de sortir un bac différent par jour :) Mais, je ne suis pas d'accord avec le fait de faire disparaitre leurs jouets sans leur consentement. C'est très personnel comme opinion et chacun sa façon de faire 😉. Je n'aimerais pas qu'on me le fait, je vois pas pourquoi eux aimeraient ça :( puis s'ils s'en rendent compte éventuellement, le lien de confiance outch. Alors ce que je fais? Je donne mes choses a moi, je déleste mes trucs en leur demandant leur aide. Je leur montre l'exemple :) puis, ça fonctionne plutôt bien. On réussit a donner des jouets, puis en plus faut que les 4 soient d'accords a le voir partir. Avant Noël on a Donny une boîte de jouets a la guignolée même, avec leur consentement :) c'était génial!
  8. Josée Bournival 16 janvier 2019 à 15 h 37 min
    Allo Amélie. Donner l'exemple est effectivement une très bonne idée. Et ça fonctionne pour tous les comportements, pas juste le don de jouets. ;-) Quant au lien de confiance, croyez-moi, les enfants sont avisés que s'ils ne collaborent pas au ménage des jouets, papa et maman vont s'en charger. On a aussi la délicatesse de ne pas donner ce qui leur tient à coeur. On connait nos enfants... Dans un monde idéal, jamais je ne donnerais un jouet sans leur accord, mais ici, le monde idéal se pointe rarement le bout du nez. Josée XX
  9. Kim 16 janvier 2019 à 14 h 32 min
    Il y en a une pas si loin... À St-Hubert! Elle fête ses 25 ans cette année... Malgré toutes ses années, il fait encore faire un effort pour se faire connaître. Plusieurs activités sont prévues pour souligner l'anniversaire et nous allons travailler très fort pour la faire connaître encore plus. Si vous souhaitez partager nos publications ou vos impliquer, l'aide est toujours la bienvenue.
  10. Josée Bournival 16 janvier 2019 à 15 h 39 min
    Bonjour Kim! Vous parlez d'une joujouthèque? Si vous avez un site web, vous êtes invitée à le partager. Ça vous amènera peut-être quelques nouvelles familles... Josée XX
  11. Kim 17 janvier 2019 à 08 h 20 min
    Oui la Joujouthèque de st-hubert Nous sommes situé au 3625 Montée st-hubert Je n'ai pas de site Web à vous partager car il est en construction mais, la page Facebook contient toutes les informations et vous permet de nous rejoindre très facilement. Site les lieux de la Joujouthèque, il y a un service de prêt de jouets pour les membres, un service de location de jeux spécialisé, de la vente de jeux usagés, une salle de jeux gratuite pour les membres (3$/famille pour les non membres). Sa vaux la peine de venir faire un tour
  12. Geneviève 19 janvier 2019 à 21 h 37 min
    Depuis quelques mois, je suis en mode épuration de toute la maison et particulièrement des bebelles, je ne sais pas si c’est pcq je donne leur vêtements à d’autres depuis qu’ils sont bébés et qu’ils trient avec moi, mais ils ont pas de misère et ne font pas de crisse lorsqu’on fait le débarras!!! J’envoie des fois une partie des jouets chez leur mamy, donc ils ne les perdent pas tout à fait et cette année je me suis débarrassé de jouets et quelques truc de bb pour des nouveaux nées dans notre famille,au lieu de leur acheter de nouveau truc, ça c’est mon côté écologique et économique!!! Et je fais aussi une rotation des jouets qui fait leur bonheur je crois et le mien également!!!
  13. Anna E. 24 janvier 2019 à 09 h 44 min
    Pareil ici, on fait ça depuis le début début, et j'ai bien l'impression que ça fait partie des choses normales qui se passent dans la maison. On se fait donner des vêtements et des jeux, je nomme que tel enfant ne les utilisait plus. Et quand c'est nos jeux qui ne servent pas, on dit qu'on va le donner à un autre enfant qui n'en a pas et qui va jouer avec plus que nous. Mais clairement, le truc premier, pour moi, c'est de "refuser". Mon entourage sait quel genre de cadeau on aime recevoir (mais ça n'a pas toujours été le cas!). On n'en reçoit presque plus, et c'est très bien comme ça pour nous. Ce Noël, les enfants ont reçu très peu de cadeaux, et des choses utiles, et quand j'y pense, je réalise qu'ils n'ont reçu aucun jouet!

Partager