C'est mal de faire ça?

C'est mal de faire ça?
Par Solène Bourque, Psychoéducatrice
7 janvier 2019
Pas facile pour un enfant de comprendre ce qui est bien ou mal… Solène Bourque donne quelques pistes pour vous aider à développer la conscience morale de votre enfant.

Ma grande choupinette avait 7 ans la première fois qu’elle est revenue de l’école en me disant spontanément : « Maman, y’a un ami de la classe qui a crié très fort après Madame Karine aujourd’hui! On ne fait pas ça, hein? C’est pas bien! » C’est là que j’ai réalisé que le développement de sa conscience morale venait de faire un bond vers l’avant.

Je suis certaine que plusieurs d’entre vous peuvent affirmer avec conviction que leur tout-petit de 3 ou 4 ans sait très bien que ce n’est pas bien de crier pour parler à un adulte ou de frapper son frère quand il est en colère. Et c’est vrai! Mais, il faut comprendre qu’à cet âge, le jugement d’un enfant pour évaluer si une action est bonne ou mauvaise se base sur la question suivante : « Si je le fais, est-ce que je serai puni? »

Votre enfant pourrait donc ne pas poser ce geste, ou encore mentir à ce sujet s’il l’a fait, parce qu’il a peur de la conséquence et non pas parce qu’il a compris que ce geste n’était pas acceptable. De la même façon, un tout-petit adopte certains bons comportements parce qu’il sait que cela va lui valoir des félicitations ou des récompenses. C’est donc la réaction des adultes qui lui donne des pistes pour savoir si les comportements sont bons ou mauvais.

Le développement de la conscience morale

Pour en revenir à ma grande Choupinette, avec ce qu’elle me disait, je pouvais observer qu’elle venait d’atteindre un autre niveau de conscience morale, parce qu’elle comprenait qu’il y a, dans la société (ex. : à son école), des règles à respecter et des comportements souhaitables à adopter. Ce stade de développement arrive vers l’âge de 7 ou 8 ans.

Avant cela, vous pouvez quand même aider votre enfant à développer petit à petit sa conscience morale. Je vous donne quelques pistes pour le faire à partir de deux situations.

Situation #1

Marika, 3 ans, revient de la garderie et vous trouvez deux petits jouets dans ses poches. Elle ne comprend pas que c’est mal de prendre les jouets de la garderie, elle les trouvait beaux et les voulait pour elle.

Comment réagir?

Demandez-lui d’abord où elle a pris ces jouets. Puis, si elle est la seule qui joue avec ces jouets à la garderie. Vous l’aiderez ainsi à comprendre que ces jouets ne lui appartiennent pas et que d’autres enfants les aiment aussi. Ensuite, vous pouvez l’inviter à les remettre elle-même à son éducatrice pour qu’elle pose un geste de réparation.

Situation #2

Ludovic, 4 ans, dans la file d’attente à l’épicerie avec vous, dit un commentaire à voix haute sur le gros nez du monsieur qui est devant vous. Ludovic ne voit pas où est le mal dans ce commentaire. Il ne fait que souligner une caractéristique physique qui attire son attention, sans penser que son commentaire pourrait blesser.

Comment réagir?

Sur le moment, dites simplement à Ludovic que vous allez en reparler plus tard. Vous pouvez vous excuser auprès du monsieur, mais n’obligez pas votre enfant à le faire puisqu’il risque de ne pas trop comprendre. Par la suite, revenez sur la situation en expliquant à votre tout-petit qu’on ne dit pas de commentaires sur les gens parce que ça peut leur faire de la peine. Pour mieux l’aider à comprendre, vous pouvez lui demander comment il se sentirait si une personne passait un commentaire sur lui. Par exemple, dites : « Comment te sentirais-tu si quelqu’un te disait que tu as un gros nez? »

En bref, pour aider votre enfant à développer une meilleure conscience morale, vous devez lui montrer à tenir compte du point de vue des autres avant d’agir. C’est en réalisant l’impact de certains de ses comportements négatifs qu’il va les modifier graduellement. Et, bonne nouvelle, c’est aussi en voyant l’impact de ses bons gestes qu’il aura envie de les répéter plus souvent!

 

 Photo : GettyImages/SanyaSM

Solène Bourque, Psychoéducatrice
Psychoéducatrice et auteure, j'œuvre dans le domaine de l'intervention et de l'éducation depuis plus de 20 ans. Je suis aussi la maman de deux grands enfants.
Tous les billets de l'auteur

Laisser un commentaire



En cliquant sur Soumettre, vous acceptez nos modalités d'utilisation