Mon essentiel du temps des fêtes

Mon essentiel du temps des fêtes
28 décembre 2018
Cette année, Mamie Marie a réussi à réunir toute sa famille pour Noël, un moment privilégié qui lui a rappelé ses plus beaux souvenirs du temps des fêtes.

Le 25 décembre, soir de Noël, mon conjoint et moi avons reçu mes trois enfants, les deux siens et leur petite famille respective. Nous savons que c’est un privilège puisque les réunir tous, le même soir, sans exception et particulièrement en cette journée traditionnelle, ça n’arrive pas tous les ans!

Pour animer le souper et la soirée et mettre un peu d’ambiance, on leur a demandé de nous partager deux pièces de musique qui les représentent (ça nous a permis de découvrir les goûts de chacun et de ne pas monopoliser le choix de la musique pour la soirée). On leur a aussi demandé de nous raconter leur plus beau souvenir du temps des fêtes et, s’ils en avaient envie, de nous suggérer des jeux simples et festifs.

Quand j’y repense, j’avais vraiment hâte d’entendre leurs choix musicaux, mais surtout de découvrir ce que le temps des fêtes avait laissé comme trace indélébile au fil des ans dans leur mémoire. Les souvenirs qui ont laissé des marques sont parfois surprenants et intéressants...

Pour moi, quand je ferme les yeux et que je plonge dans mes souvenirs, ce qui me vient en premier, ce sont les odeurs de tourtières et de bonbons à la cannelle; c’est le bruit des pas dans la neige en revenant de la messe de minuit et les rues tout illuminées; c’est le Minuit chrétien chanté d’une grosse voix de ténor qui résonne dans l’église remplie de dames tout endimanchées; ce sont la fête et les spectacles avec mes cousins-cousines chez grand-maman; ce sont les fins de soirées endormie dans les manteaux de fourrure de mes tantes, empilés sur un lit; ce sont mes fiançailles…

Mais, un de mes meilleurs souvenirs se passe à Hébertville au Lac-Saint-Jean, une veille de Noël. Il y avait mes enfants et mes neveux, tous excités, alignés devant la fenêtre, en pyjama, pour voir arriver ce bon père Noël. Au loin, on voyait les lumières de sa motoneige qui approchaient avec son gros sac rempli de cadeaux. Le bonheur des enfants était contagieux, ils criaient et sautaient de joie, impatients. Je revois leurs yeux impressionnés et la sagesse qui les habitait tout d’un coup à regarder entrer le père Noël dans la maison, couvert de neige, avec ses HO! HO! HO! qui prouvaient son identité, bien entendu. C’est sans se faire prier que les enfants se sont tous assis sur le divan, collés les uns contre les autres, en silence, attendant que le père Noël les invite à s’asseoir, un par un, sur ses genoux, pour recevoir enfin un cadeau juste pour eux et découvrir ce qu’il contenait…

Cette année, il y avait chez nous l’autre génération : Louka, Abi et Adeline. On n’a pas fini de créer des souvenirs, pour eux et pour nous. C’est ça mon essentiel du temps des fêtes. Que je les aime donc tous, assis à ma table! Que la vie est bonne! Cette photo de toute notre famille réunie que j’ai prise dans ma tête et que j’ai imprégnée dans mon cœur, je la garderai précieusement dans mes souvenirs…

 

Photo : Marie-Josée Fournier

Marie-Josée Fournier
Je suis l'heureuse mamie de Louka. Je souhaite partager avec vous mes sentiments et observations à propos du rôle des grands-parents.
Tous les billets de l'auteur