Au camping avec mamie

Au camping avec mamie
18 juillet 2018
La première fois que j’ai amené Louka en camping, je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Voici un petit aperçu de cette journée avec mon petit-fils.

La première fois que j’ai amené Louka en camping, je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Voici un petit aperçu de cette journée avec mon petit-fils.

Un enfant de 16 mois, dans sa découverte de la vie, ça nous tient occupés! Il court partout, touche à tout, porte à sa bouche roches et autres trouvailles. Il espère attraper libellules, papillons et tout ce qu’il voit. Il revient, repart, monte, descend… Le danger? C’est à nous d’y voir.

On n’a plus le temps pour les conversations d’adultes : essayez de tenir une conversation de plus de 15 secondes avec quelqu’un, c’est impossible. On est toujours repartis à l’aventure derrière cet explorateur!

Nous sommes donc partis à pied vers l’aire de jeux du camping qui n’est pas très loin. Même marcher l’espace de quelques terrains avec Louka, c’est comme partir en expédition pour la journée!

Une des choses que Louka fait et qui me font vraiment rire (et toutes mes voisines de camping ont craqué de le voir faire) : depuis qu’il a humé le parfum du lilas posé sur ma table au début de l’été, il s’arrête, se penche, ferme les yeux et renifle toutes les fleurs qu’il croise sur son chemin; même celles en plastique!

Louka en camping avec mamie

On s’est finalement rendus à l’immense carré de sable avec tous ses camions, pelles mécaniques, petites voitures à conduire et balançoires… L’avant-midi s’est vite passé et on est revenus dîner et discuter entre petit-fils et mamie…

Juste avant le dodo d’après-midi, pour amoindrir la chaleur, nous sommes allés vers les jets d’eau, cette fois-ci en poussette. Je ne savais pas à ce moment-là à quel point je lui ferais plaisir. Dès qu’il les a aperçus, il est devenu tout excité!

Aussitôt déposé par terre, il s’est mis à courir à travers tous ces jets d’eau, il riait et criait sa joie. Les bras en l’air, il prenait des pauses la bouche ouverte et les yeux fermés au milieu de ces petites douches qui l’arrosaient de partout. Quel beau moment encore une fois. Quel bonheur d’être sa mamie!

Au retour, il a fait un beau dodo de deux heures bien mérité et c’est un petit garçon bien de bonne humeur qui s’est remis à gambader autour, appelant « titi » tous les chiens de mes voisins. En fait, son vrai « titi », c’est mon chat Charlie. Louka et lui ont une relation bien particulière, mais ça, c’est une autre histoire…

 

Photos : GettyImages/miljko et Marie-Josée Fournier

Marie-Josée Fournier
Je suis l'heureuse mamie de Louka. Je souhaite partager avec vous mes sentiments et observations à propos du rôle des grands-parents.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (1)

  1. Alain Brisebois 18 juillet 2018 à 19 h 43 min
    Dans mes plus beau et lointain souvenir d'enfant, ma Mamie y est avec ses éclats de rire.