La propreté: ne rien faire?

La propreté: ne rien faire?
Par Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
28 juin 2018
À 2 ans et demi, Léonard n’est pas propre. Est-il prêt pour cet apprentissage? Je pensais que oui…

Léonard joue avec ses chevaux. Ils galopent sur ses cuisses. Leur terrain de jeu est limité parce que mon garçon est assis sur la toilette. Cela fait de longues minutes qu’on attend « le pipi »… qui ne viendra finalement pas.

À 2 ans et demi, Léonard n’est pas propre. Est-il prêt pour cet apprentissage? Je pensais que oui… Il est capable de se retenir de longues heures sans uriner. Il demande à se faire changer si sa couche est sale. Il parle souvent de propreté. Il veut porter des sous-vêtements… mais les souille constamment. Je pense qu’il trouve les culottes beaucoup plus confortables que les couches. L’intérêt s’arrête là. (Soupir)

Avec l’arrivée des beaux jours, je trouve plus simple d’initier un enfant à la propreté. Un petit dégât sur le gazon est moins pénible qu’un autre sur le tapis du salon, non? Léonard ne semble pas voir les choses de la même manière que sa maman.

Il n’a aucune attirance pour le petit pot. Peut-être parce que personne d’autre dans la famille ne l’utilise? Toujours est-il qu’il préfère la « toilette de grands ». Il s’y assoit pour se faire raconter une histoire, y jouer avec ses figurines de chevaux ou y patienter quelques minutes en tête à tête avec papa ou maman. Ça fait un certain temps que ça dure… (Re-soupir)

J’ai essayé plusieurs trucs pour le motiver : le tableau avec les autocollants, les tatouages temporaires et même les Smarties (c’est tout dire!). Aucune récompense n’est suffisamment intéressante pour qu’il fasse ses besoins au bon endroit.

On m’a recommandé de ne rien faire. D’attendre. Je sais qu’il faut respecter le rythme de chaque enfant. Au même titre qu’on ne force pas un bambin à marcher ou à parler.

Mais, croyez-en mon expérience de maman qui a déjà mis trois enfants propres : il est beaucoup plus facile de respecter le rythme de son enfant quand il est rapide. ;-)

Et vous? Avez-vous de la facilité à mettre vos enfants propres? Attendez-vous que l’enfant devienne propre par lui-même ou si vous forcez un peu les choses?

 

Photo : GettyImages/GrapeImages

Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
Je suis la maman de 3 petites filles et d’un bébé garçon. Je souhaite échanger avec vous sur une foule de sujets reliés à la vie de famille.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (63)

  1. Caroline 28 juin 2018 à 10 h 13 min
    Ma fille est dans la même situation, ou presque. Elle a 2 ans et 9 mois, donc bientôt 3 ans. La bonne nouvelle c'est que, finalement, depuis un mois environ elle accepte, et même fait pipi sur la toilette, quand je lui demande d'essayer. Il y a de l'espoir! Elle m'a même demandé dernièrement d'aller faire pipi sur la toilette! Une seule fois, mais c'est un début! Je m'arrange pour qu'elle intègre dans sa routine le moment d'aller faire pipi. Donc une fois le matin, quand je change sa couche, et une fois le soir, quand je la change pour aller prendre le bain. Dans les deux cas, c'est une bonne heure après qu'elle ait but du lait ou de l'eau. Ainsi, elle fait pipi chacune de ces fois et en est fière! Ce qui la mène à accepter d'aller à la toilette quand je le lui demande... J'ai TRÈS hâte qu'elle en fasse une habitude et qu'elle y aille enfin d'elle-même!!... Je reste patiente!...
  2. Josée Bournival 28 juin 2018 à 17 h 22 min
    Bonjour Caroline. "Il y a de l'espoir". C'est ce que je retiens de votre témoignage. ;-) L'idée d'inclure le passage à la toilette dans la routine est aussi mis de l'avant ici... sans succès pour l'instant... mais moi aussi, je garde espoir. ;-) Au plaisir! Josée XX
  3. Mélanie 28 juin 2018 à 10 h 24 min
    Je souris en lisant ce billet. Ma Clémence, qui a le même âge que Léonard et qui est aussi la 4ede la fratrie, est définitivement moins pressée que ses prédécesseurs ;) Je trouve plus facile aussi de respecter leur rythme quand il est plus rapide! Comme elle a du caractère, nous avons décidé de ne pas pousser. Il y a le pot et le petit siège de toilette qui sont toujours disponible, elle y va quand (et si) elle veut et on prend notre mal en patience (mais qu'est-ce qu'on a hâte de dire adieu aux couches!!!!).
  4. Josée Bournival 28 juin 2018 à 17 h 24 min
    Allo Mélanie. J'avoue que les couches ne me dérangent pas lorsqu'on est à la maison. Il faut croire que j'y suis habituée. Mais traîner le sac à couches... misère que j'ai hâte de le donner ou le vendre! ;-) Sans compter l'économie sur notre budget. Josée XX
  5. Veroniquejoly 28 juin 2018 à 11 h 37 min
    J’etait dans la même situation quand mon fils avait cet âge . Rien à faire les collants les récompenses ne lui disait rien . Après plusieurs tentatives je l’ai laisser faire et il a portée des couches jusqu’à 3,5 ans ! Finalement, Après une autre smn de tentative de petit pot (après une smn à ramasser des pipis) mon fils est arrivé à la garderie le lundi et a demandé les toilettes. Il est propre jour et nuit depuis ce jour.
  6. Josée Bournival 28 juin 2018 à 17 h 26 min
    Bonjour Véronique. J'ai une de mes filles qui est comme ça: l'apprentissage est parfois long, mais quand il est intégré, c'est hyper rapide. Espérons que Léonard suivra le même chemin. Dites-moi, est-ce que votre entourage vous faisait des commentaires parce que votre fils n'était pas encore propre à 3 ans et demi? Josée XX
  7. Nounouz 28 juin 2018 à 22 h 22 min
    Bonsoir et merci pour ce texte! La Propreté était l’étape qui me stressait le plus, mais ça été un charme! À 2 ans et 2 mois, notre garçon aurait été prêt à essayer, mais on a laissé passé le temps de noël, donc il était archi-prêt quand on a fait le saut à 2 ans et 3 mois! Il a juste fallu qu’on comprenne qu’il fallait lui laisser les commandes : lui demander d’aller sur le pot c’était le moyen le plus rapide pour avoir du pipi par terre! 😂 Mais en lui mettant des bobettes, en le laissant décider de la fréquence des essais et en sortant les récompenses (bonjour hot wheels, gomettes, petits super héros et smarties!), ça été réglé en 48h! Soulagement pour moi! Sur une autre note, j’ai un couple d’amis qui avait essayé la méthode « on ne fait absolument rien, notre fille sera propre quand et comme elle voudra ». Eh bien la jeune a porté des couches jusqu’à 5 ans au moins, et elle a eu des gros problèmes de constipation qui l’ont suivie tard dans l’enfance... Alors pour moi c’était à éviter!
  8. Julie Liboiron 5 juillet 2018 à 14 h 09 min
    Ma fille aussi à 3 ans et demi et j'ai bcp de misère à se qu'elle sois propre elle comprend vraiment c'est quoi la toilette elle s'assoit dessus mais ne fais jamais pipi dedans 🙁j'ai essayé pleins de Truck aussi mais rien à faire de plus elle rentre à la pré maternelle 4ans fin août alors je commence à stresser un peu aurais tu des conseils ou Truck que peux être je pourrais tester et cela fonctionne peu être merci beaucoup . maman désespéré
  9. Tanya 28 juin 2018 à 12 h 55 min
    Je suis au même stade que toi. Depuis plusieurs mois, je mets mon fils sur le pot avec livre, chanson, etc avant qu'il aille dans le bain. Il fait pipi! Mais quand j'essaie de répéter l'expérience, il se rébute et hurle pour ne pas s'assoir dessus et ce pour plusieurs jours. Il va avoir 2 ans et demi en juillet. Je me pose beaucouo de questions. Jusqu'à ce que je parle à ma mère. Elle m'a renouvellé la mémoire en me mentionnant comment mon fils a commencé à marcher. Quand on a cru qu'il était prêt, on a poussé. Il a "backé". Il a commencé à marcher pour vrai à 17 mois et demi. Alors, pour le pot, je me dis que je vais y aller à son rythme. Il ca voir d'autres amis de la CPE qui le font. Il voudra essayer. Alors, nous verrons rendus là! On continue d'essayer les pipis avant le bain!!
  10. Josée Bournival 28 juin 2018 à 17 h 27 min
    Allo Tanya. Je pensais comme vous concernant les amis à la garderie. Loin de moi l'idée de vous découragée, mais dans le cas de Léonard, ça n'a rien changé. ;-( Josée XX
  11. Mylene 28 juin 2018 à 13 h 24 min
    Moi je suis desesperer pcq ma fille va avoir 4 ans dans 1 mois et ne sinteresse tjrs pas a aller sur la toilette.... Et mon fils a 2 ans et demi et cest la meme chose. On se demande vraiment si on est de bons parents..... :(
  12. Miya 28 juin 2018 à 14 h 10 min
    Mon fils vient d'avoir 4 ans aujourd'hui. Il refuse de faire son pipi dans la toilette. J'ai essayé de lui acheté des culottes. De temps en temps je lui demande s'il a envie de porter des culottes à la place, mais il me dit qu'il préfère porter sa couche. Je ne veux pas le forcer car je veux aller à son rythme, je me dis quand il sera prêt..il va me dire. Mais il a 4 ans déjà et je commence à me demander si je dois commencé à le forcer un peu. À la garderie, il est tout seul à encore porter sa couche dans son groupe. J'essaie de le persuader sans le forcer à porter des culottes, mais rien à faire. Je me demande si c'est correct ce que je fais?
  13. Josée Bournival 28 juin 2018 à 17 h 33 min
    Bonjour Miya. Si vous doutez de vos méthodes, parlez-en dans votre entourage, avec l'éducatrice ou votre pédiatre. Ils côtoient des dizaines d'enfants chaque année et ont peut-être des trucs à vous fournir. Bonne chance! Josée XX
  14. Josée Bournival 28 juin 2018 à 17 h 31 min
    Bonjour Mylène. Quand j'ai écris mon billet, l'équipe de Naître et grandir m'a gentiment fait remarquer que l'apprentissage de la propreté se faisait généralement de 2 à 4 ans. Il y a des enfants précoces qui le sont plus tôt et d'autres qui le sont passé l'âge de 4 ans. Léonard, à 2 ans et demi n'est donc pas en retard contrairement à ce que je commençais à penser. Si votre situation vous inquiète, avez-vous un pédiatre à qui en parler? Il sera sûrement une bonne ressource pour vous rassurer ou vous aider. Continuer à agir avec amour envers votre enfant. C'est ça le rôle d'un "bon parent". C'est la seule chose qui est essentielle... pas nécessairement les résultats qu'on obtient. Josée XX
  15. Catherine 28 juin 2018 à 13 h 30 min
    Mon fils a 3 ans et demi. Il fait ses pipi dans la toilette depuis plusieurs mois mais refuse d'y faire caca! Il le faisait pourtant à la garderie puis il a arrêté pour un blocus complet. Il n'est pas constipé, ressent ses envies et contrôle très bien son sphincter... Les smarties ont marché à merveille pour le convaincre de faire ses pipi sur la toilette, mais rien à faire pour les caca!! Même avec un upgrade des récompenses... Il fait ses caca dans sa couche de nuit, la seule qu'il porte et on a eu quelques accidents dans les bobettes. Lorsque je lui demande pourquoi il ne veut pas faire caca sur la toilette, il me répond d'abord qu'il n'est pas capable, puis m'assure qu'il le fera "bientôt"! J'aimerais moi aussi que son rythme s'accélère! Surtout que bébé #2 arrivera en octobre et je crains une régression...
  16. Josée Bournival 28 juin 2018 à 17 h 36 min
    Bonjour Catherine. Avez-vous envisagé que le "blocus" soit justement relié à l'arrivée de bébé #2? Peut-être qu'il a peur de perdre sa place privilégiée auprès de vous et ne veut pas "devenir grand"? Je peux très bien me tromper, mais j'aurais tendance à profiter du temps qu'il vous reste avant l'arrivée de votre trésor pour rappeler à votre garçon à quel point vous êtes fière de ses progrès, fière de le voir grandir et surtout, qu'il sera toujours aussi important que le bébé à venir. Parfois, les paroles font des miracles... Josée XX
  17. Catherine 28 juin 2018 à 20 h 20 min
    Merci Josée! Nous nous efforçons de faire beaucoup de renforcement positif sur ses apprentissages de "grand", mais les progrès tardent à se faire sentir... On va continuer d'arroser ce petit semis et espérer que si la germination est lente, le résultat sera éclatant! Je lui fais confiance, je sais que lorsqu'il l'aura décidé, ce sera acquis pour de bon.
  18. Marilou 29 juin 2018 à 18 h 54 min
    Bonjour Catherine, Mon fils aussi retient. son no2 jusqu'au dodo parfois quand je le mets en petite culotte...je pense que l'enfant en apprentissage veut tellement pas s'échaper qu'il retient constament son caca...comme pendant la sieste ou la nuit il n'est pas conscient, il se relache et fait caca....s'il apprend à sentir quand ca arrive dnas le jour et aller le faire au toilette, ca devrait être mieux... Mon plus grand a eu une phase anale assez difficile...il était propre à 22 mois et à 2 ans et demi il a décidé du jour au lendemain que cétait fini les cacas au toilette...pas qu'il le faisait dans sa culotte, non il ne voulait juste pu le faire ! comme si cétait possible ! ca duré env 1 sem, j'ai du le laisser pleurer et faire caca dans ses bobettes tout en l'ignorant (il cherchait bcp d'attention avec ca) pour ca arrête...on a passé par toute la gamme des émotions laisse-moi te dire !!!
  19. Katwina 28 juin 2018 à 13 h 39 min
    Ici aussi ma fille a 3 ans et commence à être propre doucement sa arrive que sa échappe encore ou bien demande les couches mais l'autre fois à la piscine elle m'a demander aller à toilette toute la journée j'étais fier d'elle pas évident on n'a hâte mais à même temps faut sa se fasse seul
  20. Josée Bournival 28 juin 2018 à 17 h 38 min
    Bonjour Katwina. Vous avez tout à fait raison; "on a hâte, mais il faut que ça vienne de l'enfant." Je trouve aussi que vers cet âge, les petits ont besoin d'exercer un certain contrôle. On ne peut les forcer à manger, dormir ou être propre. C'est donc souvent dans ces domaines qu'on a des problèmes comme parents. Vous ne trouvez pas? Josée XX
  21. Julie 28 juin 2018 à 14 h 37 min
    Merci à l'éducatrice de mon garçon. En septembre dernier, lors de la rentrée, elle a travaillé la propreté avec tous ceux de son groupe qui n'étaient pas propres (il y en avait plusieurs). Ils avaient tous eu 3 ans au cours de l'été. Ça a très bien été. Maintenant, il reste la couche de nuit!
  22. Josée Bournival 28 juin 2018 à 17 h 40 min
    Bravo Julie! Et bravo à votre éducatrice. Je pense aussi que c'est notre complice numéro 1 pour apprendre la propreté. J'invite toutes les mamans à parler de leurs inquiétudes avec les éducatrices. Elles ont mis propres tellllleeeement d'enfants qu'elles ont beaucoup d'expérience en la matière. Josée XX
  23. Katerine 28 juin 2018 à 17 h 07 min
    Je vis la même chose. Ma fille a 2 ans et demi. On était sûrs qu'elle était prête pendant les Fêtes (un peu après ses 2 ans). On a fait un essai, mais ça a été un gros échec. Depuis, elle fait quelques pipis sur le pot à la garderie en même temps que les amis et le soir avant le bain ou quand c'est l'heure du dodo (quelle bonne raison pour ne pas se coucher!). Elle change sa pull-up toute seule, mais n'est pas intéressée davantage. L'éducatrice m'a demandé des culottes cette semaine. Je n'étais pas sûre qu'elle était prête, elle a vraiment mal dormi la nuit précédente et a fait un dégât après 5 minutes. Avec bébé #2 qui s'en vient dans quelques semaines, je ne crois pas qu'elle ait besoin de cette source de stress supplémentaire.
  24. Josée Bournival 28 juin 2018 à 17 h 43 min
    Bonjour Katerine. Si votre accouchement est imminent, vous avez raison, les spécialistes ne recommandent pas de changements dans la vie des enfants. Ce serait de l'énergie mal investie, à moins que ça vienne de l'enfant, bien sûr. Êtes-vous à l'aise d'en faire part à votre éducatrice? Josée XX
  25. Katerine 3 juillet 2018 à 12 h 32 min
    Oui, je suis à l'aise. Mais finalement, coïncidence, ma fille a demandé à porter des culottes ce weekend. J'avais sorti le pot dehors puisque je ne lui avais pas mis de couche maillot alors qu'on jouait dans l'eau. Elle a fait plein de pipis par elle même et a demandé le pot souvent pendant la fin de semaine, même si je lui avais remis sa couche-culotte pour les sorties : à la bibliothèque, chez grand-papa, chez des amis! On s'est même rendu chez des amis en bus; elle m'a dit qu'elle voulait faire pipi avant d'entrer dans le bus et a été capable d'attendre jusqu'à ce qu'on soit chez les amis! J'étais tellement fière d'elle et je crois bien qu'elle l'a ressenti!
  26. Vickie 28 juin 2018 à 18 h 17 min
    J’ai fais la même chose avec ma fille vers 2 ans 1/2 . Elle avait l’air prête mais ça s’est très mal passé, elle a beaucoup réagi et s’est mise à paniquer lorsqu’elle s’echappait. Nous avons tout arrêter et attendu que ça vienne d’elle. Aujourd’hui, à 3 ans et demi elle fait la majorité de ses besoins au toilette mais le plus important c’est qu’elle est très fière d’elle. Ça valait la peine d’attendre.
  27. Josée Bournival 29 juin 2018 à 06 h 57 min
    Bonjour Vickie! Votre commentaire m'encourage. Quand on est "en plein dedans" on oublie souvent que du jour au lendemain tout peut changer. C'est comme les nuits trop courtes... on a l'impression que ça ne changera jamais... ;-) Josée XX
  28. Pam 28 juin 2018 à 20 h 32 min
    J’ai un Filou de 2 1/2 aussi. Il ne demande pas la toilette, ne demande pas à être changé et ne semble pas se retenir non plus. La garderie préfèrerait qu’il soit propre comme le reste de son groupe. Nous sommes sur le point d’y arriver! En 2 semaines sur la toilette au 1/2 heure. Je ne le laisse pas plus de 3 ou 4 minutes. Le meilleur truc avec mon fils a été de ne pas mettre de culotte du tout pendant les premiers jours ainsi il sentait une différence et à motivé son intérêt pour la toilette. Tant que la propreté ne deviens une lutte ou un moment négatif pour le petit nous poursuivrons notre défi! 😅
  29. Josée Bournival 29 juin 2018 à 06 h 58 min
    Allo Pam. Je retiens ceci de votre commentaire: l'apprentissage de la propreté ne doit pas être une lutte ou un moment désagréable. Bien dit!! Josée XX
  30. Genevieve Bernard 28 juin 2018 à 20 h 50 min
    Moi aussi j'attends toujours… Elle a 3 ans et demie et ma fille ne veut toujours pas faire caca à la toilette. Elle veut une couche! Alors c'est ce qu'on lui donne, pcq l'ergo nous a dit que c'est mieux comme ca, qu'elle le fasse à tous les jours au moins. On est allé voir l'ergo pcq sans couche Alice se retenait tellement qu'elle finissait par avoir ''mal aux fesses'' et faire des crises pendant des heures. On a essayé toutes les récompenses, comme toi, mais à la fin on a décidé d'Attendre.
  31. Josée Bournival 29 juin 2018 à 06 h 59 min
    Allo Geneviève. Bravo d'être allé consulter une ergothérapeute. On a tendance à rester seul avec nos questions et nos problèmes; alors que de s'en ouvrir nous permet parfois de trouver réponse à ce qui nous tracasse. Bonne journée... chaude!!! Josée XX
  32. Émilie 28 juin 2018 à 22 h 21 min
    Ici, ma fille était "prête" physiquement, mais ça ne lui dérangeait pas d'être en couche et trouvait ça juste trop forçant d'aller sur la toilette... Avec les récompenses habituelles, on n'arrivait à rien. MAIS les mêmes récompenses dans des cocos de Pâques!!! Moins de 2 jours, elle a compris le principe et malgré qu'elle s'échappe parfois ou oublie carrément d'y aller faites fois, la propreté s'est finalement acquise! On n'y croyait plus.
  33. Josée Bournival 29 juin 2018 à 07 h 01 min
    Ha ha ha!!! Émilie, j'adore votre histoire! Je n'aurais jamais pensé à sortir mes oeufs de Pâques pour y déposer les fameuses Smarties. Pour l'instant, j'ai tout arrêté, mais quand l'intérêt sera de retour, c'est certain que je vais repenser à vous et votre truc. Merci d'avoir écrit! Josée XX
  34. Émilie 28 juin 2018 à 22 h 30 min
    Par contre, on n'y est pas encore pour la nuit... Pas grave! Pour le moment, nous mettons nos efforts ailleurs. Pourquoi se forcer à se lever un million de fois pendant la nuit, avec notre fille en pleine crise d'avoir mouiller son lit, pour changer le piqué? J'imagine que ça viendra. On traversera le pont rendu à la rivière aka quand elle ne voudra plus de couche la nuit...
  35. Nath 29 juin 2018 à 01 h 02 min
    Mon premier garçon a fait son premier pipi en dehors de sa couche à 24 mois. Nous croyions qu’il était prêt à être propre et nous l’avons encouragé en ce sens. Résultat: nous avons galéré pour rien pendant un an et demi, il n’est devenu propre qu’à 3 ans et demi. Deuxième garçon, je me suis dit qu’on ne m’y reprendrait plus...Je n’ai absolument rien fait, autre que de mettre le pot près de la toilette et lui dire qu’il pouvait l’utiliser quand il serait prêt. Résultat: idem au grand, propre à 3 ans et demi, de jour comme de nuit, le jour où il l’a décidé... Oui, 3 ans et demi c’est peut-être plus tard que ce que certains parents espèrent, mais l’avantage de ne rien faire, c’est justement ça: on n’a rien à faire, tout se fait tout seul. Le jour où l’enfant décide, ça se fait rapidement et surtout, de manière DURABLE! Quand l’enfant est vraiment prêt, pas de régression, l’enfant passe définitivement à une autre étape... Comme maman, on aime bien avoir le contrôle sur tout et on met souvent énormément d’énergie inutile à inciter notre enfant à être propre au moment où ON a décidé qu’il devrait l’être. Mais après deux enfants, j’ai compris une chose: si on essaie de contrôler ce qui entre et ce qui sort d’un enfant (alimentation et propreté), ce sont des batailles perdues d’avance, on ne peut rien forcer. On ne peut qu’encourager sans mettre de pression et espérer... ;)
  36. Josée Bournival 29 juin 2018 à 07 h 05 min
    Bien dit, Nath. De mon côté, je pense que j'avais une mauvaise perception du moment où les enfants deviennent continents. Tel qu'écrit à une autre internaute, l'équipe de Naître et grandir m'a rassurée en m'écrivant que l'apprentissage de la propreté se faisait en moyenne entre 2 et 4 ans. Je croyais, à tort, que c'était avant 3 ans. Comme quoi ça vaut la peine de s'ouvrir aux autres de nos inquiétudes... Josée XX
  37. Aurore 29 juin 2018 à 08 h 12 min
    Bonjour à toutes, Je n ai pas lu tous les billets en revanche je sais qu ils peuvent être aussi nombreux que nos enfants sont différents. La société nous demande de tout faire le plus rapidement possible. C est la société qui nous pousse à être exigeante avec nos tout petits. Posez vous une minutes et repensez à tout ce que nos bambins ont déjà appris en tout juste 3 ans.... Marche, alimentation, parole, valeur educative.... Et cette fichue propreté !! Oui nous avons envie que cela arrive vite surtout quand il s agit d un troisième, quatrième voir plus. Se voir libéré de cette corvée de couches avec tout ce que cela suppose ou impose... N est autre que jouissif pour une maman ( la chanson libérée, délivrée prend alors tout son sens). Ne plus trimbaler la moitié de la maison ( couches, lingettes, Cotton, liniment, eau, changes....) Pourtant, nos enfants ne le vivent pas comme ça ! On les harcèle avec cette idée qu il FAUT être propre pour aller à l école ? Et bien non, aucun texte de loi ne l impose et aucune école n est en droit de refuser un enfant en couche. Par contre, si votre chérubin à fait dans sa couche une grosse commission ils devront vous appeler pour le changer car n ont pas le droit de le faire... ( ce qui est injuste car s il fait dans son pantalon,ils le changent... Cherchez l erreur !!). Ne forcez en rien ! Oui il est peut être prêt physiquement, monte et descend les escaliers sans se tenir et un pied après l autre, se retient, la couche est souvent sèche. Oui mais la Protection est la ! Une fois la couche enlevée, il n est pas évident de se sentir en sécurité. Vous enleveriez les brassards de votre enfant et le jetteriez à l eau parce que vous pensez qu il est prêt à nager ?......?......? Cela soulève plein de questions, quelque soit la. Maniere dont les mamans s y prennent elles le font bien car elles sont à l écoute de leur enfant et c est là le principale. Notre job de maman est de les accompagner dans la sécurité et le confort dont ils ont besoin. Alors que ce soit à 2 ans ou 4, il y arriveront , faites leur confiance et faites vous confiance !
  38. Josée Bournival 10 juillet 2018 à 11 h 31 min
    Bonjour Aurore. Merci pour tous ces encouragements qui, j'en suis certaine, motiveront bien des lectrices et lecteurs du blogue. Au plaisir! Josée XX
  39. Cindy 29 juin 2018 à 08 h 36 min
    Ah ! je compatis. Ici aussi mes deux plus vieux ont été propres rapidement. À 3 ans tout était fait. Par contre, pour la 3e.... ouf la partie n'est pas gagnée. Elle a 3 ans et 3 mois bientôt et elle n'est toujours pas propre. Elle démontrait aussi des signes (qui selon les experts démontrent qu'elle est prête), mais elle n'y voit pas l'intérêt. J'ai donc lâché prise. Je lui laisse trouver son rythme (et croyez-moi il est pire qu'une tortue au ralentie). Depuis 3 semaines elle porte plus souvent des petites culottes, les sali rarement. Par contre, quand vient l'heure du numéro 2.... il y a un embouteillage monstre. Elle veut bien le faire sur le petit pot ou la toilette mais rien n'y fait. Elle finit par demander une pull-up et là tout va bien. Je suis donc un peu découragée, car certains enfants son propres depuis leur 18 mois (ici j'envie ces parents et je sais qu'il ne faut pas comparer mais...). J'en suis rendue à me dire qu'elle sera propre la journée où elle entrera à la maternelle ;)
  40. Josée Bournival 10 juillet 2018 à 11 h 36 min
    Allo Cindy. Je compatis. ;-) Je vis la même chose avec Léonard. En même temps, je me répète souvent qu'un arrêt dans la progression et même un recul ne sont pas des échecs. C'est juste un gain plus lent. ;-) Quand on pratique un sport, on est familier avec la notion de plateau (une phase de fatigue où l'on voudrait abandonner) qui, une fois terminée, nous permet d'accueillir "un second souffle" et de poursuivre le travail physique. Tout apprentissage connaît ce type de période. Pourquoi en serait-il autrement pour les enfants? Josée XX
  41. PigJoy 29 juin 2018 à 17 h 38 min
    Bonjour Josée! En général, les garçons sont propres plus tard que les filles: Je comprends donc que tu sois déboussolée après avoir mis trois filles propre... Mon fils à été propre le jour vers 3½ ans et beaucoup plus tard la nuit (il ne se réveillait pas même dans une mare de pisse). Ma belle-mère avait essayé de le mettre propre dès 18 mois (garde partagée) mais sans succès. Je suis de l'école de pensée de suivre le rythme de l'enfant: Bien sûr, le petit pot était disponible à côté de la toilette et j'espérais qu'il veuille faire comme maman (je suis pas la seule à aller au toilette la porte ouverte avec de jeunes enfant, hein?) Patiente Josée! Il sera propre avant l'entrée à la maternelle ;-)
  42. Josée Bournival 10 juillet 2018 à 11 h 38 min
    Merci Pigjoy!!! Ça m'encourage. Et effectivement, il n'y a rien comme donner l'exemple pour que les enfants adoptent de bons comportements. ;-) ;-) Josée XX
  43. Gabrielle 29 juin 2018 à 20 h 44 min
    Mon grand a été propre à 3 ans. Faut que ça vienne d'eux. Ma fille a 26 mois et elle s'amuse à faire comme nous. Elle n'est pas prête encore. Ça va venir! J'avoue avoir quand même hâte de ne plus avoir de bébé aux couches...
  44. Josée Bournival 10 juillet 2018 à 11 h 39 min
    Allo Gabrielle. Dans mon cas, c'est aussi ma motivation: Léonard est le bébé de la famille et le dernier qui sera aux couches. J'ai hâte que ce soit terminé. ;-) Josée XX
  45. Aude 3 juillet 2018 à 08 h 59 min
    Bonjour Josée, ma fille commence tout juste à être propre depuis ses 2 ans et demi. Pourtant elle a insisté énormément dès l'été dernier pour avoir un pot et mettre des couches pull-up mais ça c'était arrêté là. J'ai refusé de la forcer à aller sur le pot malgré une pression énorme de ma belle famille. Mais, vivant en France, cela commençait à devenir une grosse source de stress car en septembre elle rentre à l'école maternelle et ils refusent les enfants qui ne sont pas propres (c'est écrit dès la 1ère page du livret d'accueil et la directrice a bien insisté sur ce point à la journée d'information, en mars !). Finalement, nous avons remarqué que les progrès ont vraiment commencé en même temps que ceux liés à la montée des escaliers, il y a 3 semaines environ. Et que c'était aussi lié son évolution "psychologique" : elle a d'abord accepté seulement de faire pipi, dans le pot. Puis les selles plus d'une semaine plus tard et uniquement sur les toilettes, avec un réducteur! Par contre, elle n'est pas encore propre pdt la sieste.
  46. Josée Bournival 10 juillet 2018 à 11 h 41 min
    Allo Aude. Merci d'avoir partagé votre expérience. J'aime bien fragmenter les apprentissages comme vous le décrivez. C'est plus encourageant. Quand on y songe, il y a plusieurs "étapes" dans l'apprentissage de la propreté. Josée XX
  47. Notsil 9 juillet 2018 à 09 h 57 min
    Bonjour, Le souci aussi, c'est que notre génération a internet, et que même si tout le monde dit "ça viendra tout seul", on voit surtout ceux qui affichent, ravis, leur petit de 18-24 mois déjà propre... donc voilà, quand on voit "la chance" des autres, on a juste envie que les nôtres soient aussi rapides :p Pour mon ainée je ne me suis pas mis la pression, elle a été propre un peu après ses 3 ans (avec des périodes - régressions ? - d'accidents) ; la petite commence à s'y mettre à un peu plus de 2.5 ans, et j'ai juste hâte d'en finir avec les couches pour de bon donc forcément moins de patience (surtout qu'elle veut bien y aller quand elle le décide, quand sa soeur le décide, mais pas quand nous nous estimons que c'est bon^^ ). Bon courage à tout le monde ^^
  48. Josée Bournival 10 juillet 2018 à 11 h 44 min
    Bonjour Notsil. Je partage votre avis sur les médias sociaux et la pression que l'on ressent à être "aussi bons" que les autres parents. Pas toujours facile de faire la part des choses, n'est-ce pas? Josée XX
  49. Judith Ouellet St-Denis 10 juillet 2018 à 08 h 36 min
    Bonjour, Moi, j'avais intégré une routine de "On s'assoit sur la toilette ou le pot pour essayer" avec des pictogrammes que ma fille pouvait manipuler. Avec des velcros, elle pouvait donc coller l'image de la fillette qui est sur la toilette à côté du moment de la journée où on était rendues. Puis, j'avais un privilège avant la sieste et un autre avant le dodo de la nuit (du temps plutôt que du matériel!) si sa couche (et éventuellement sa culotte) restait propre. Et je sais que ce n'est pas toujours facile parce que c'est nous qui se tape le nettoyage, mais il ne faut pas chicaner l'enfant qui s'échappe. C'est comme un enfant qui tombe lorsqu'il apprend à marcher... On ne penserait pas à le chicaner! Bonne chance à vous!
  50. Josée Bournival 10 juillet 2018 à 16 h 59 min
    Bonjour Judith. J'apprécie beaucoup votre rappel concernant le fait de chicaner un enfant qui s'échappe. C'est effectivement un apprentissage comme un autre... même si papa et maman n'aiment pas ramasser les dégâts. ;-) Josée XX
  51. Chantal 10 juillet 2018 à 10 h 53 min
    Bonjour, Ça fait du bien de voir que nous ne sommes pas seules! Quand le petit pot a fait partie de la routine officiellement, j'assoyais mon fils de 2 ans et demi sur le pot avec son piano devant lui. J'avais le temps de nettoyer la cuisine et de laver ma vaisselle et tout était fait... en chantant en plus! Toutefois, à l'aube de ses 3 ans, les siestes et la nuit, il porte toujours une pull up. Il réussit à l'occasion à ne pas la mouiller à la sieste, mais c'est rare... Alors les mamans, on ne lâche pas! On va y arriver un pipi à la fois! ;)
  52. Josée Bournival 10 juillet 2018 à 17 h 00 min
    Bravo pour la persévérance, Chantal! Pas facile de respecter le rythme des petits quand on aimerait que ce soit plus rapide. ;-) Vous faites du bon travail! Josée XX
  53. Julie Andree 10 juillet 2018 à 10 h 54 min
    moi j'ai laissé le petit pot dans le salon, à la vue de ma fille. Le fait qu'elle le voit, ça semble lui rappeler d'y aller. Elle peut y aller "SEULE" comme elle dit. Qu'en c'est l'heure du poupou, des fois c'est plus long et ça lui demande plus de patience, en plus de souffrir un peu de constipation. Alors j'ouvre la télé à un poste de dessin animé...ça aide à patienter.
  54. Josée Bournival 10 juillet 2018 à 17 h 04 min
    Bonjour Julie Andrée. J'ai essayé votre truc, mais ici ça a plutôt créé l'effet inverse. Je ne sais pas exactement pourquoi, mais je pense que Léonard préférait un peu d'intimité. Sans compter qu'il semblait préféré utiliser la salle de bain comme tout le monde. D'où l'importance du blogue: on y trouve les trucs de tous les parents et on essaye... en espérant trouver le bon. Merci de votre suggestion. Josée XX
  55. Dom 10 juillet 2018 à 10 h 58 min
    Mon garçon s'en allait vers ses 4 ans et ne montrait absolument aucun signe d'intérêt envers le petit pot. Il refusait d'y aller, la couche pleine de caca ne le dérangeait pas, mettre des petites culottes n'avait pas d'intérêt. Pourtant, tout d'un coup, il a décidé que c'était assez. Tous les cacas sur la toilettes et même la propreté de nuit, le tout en moins de deux semaines. On a juste eu à changer le lit quelques fois, mais tout est allé très vite. Il se lève la nuit tout seul pour aller aux toilettes et dans le jour, il ressent toujours le besoin de nous avertir qu'il va aux toilettes... Et pas question d'utiliser le petit pot, c'est la toilette des grands. Pour notre deuxième, l'expérience du premier nous a montré qu'il faut être patient. Le petit pot est là. Il montre de l'intérêt certains jours, d'autres pas. Il fait très rarement pipi sur le pot, fait caca sur commande ou presque sur le pot, mais n'a pas de contrôle dans le reste de la journée. Mais on ne s'inquiète pas... (on a assez de s'inquièter des pics de fièvres, du développement social, cognitif etc..). Pas facile de laisser faire, mais ça semble être la meilleure solution
  56. Josée Bournival 10 juillet 2018 à 17 h 05 min
    Bonjour Dom. C'est aussi ce que je constate: mieux vaut faire confiance à l'enfant et miser sur l'idée que tôt ou tard, l'apprentissage de la propreté se fera. Josée XX
  57. Eunice 10 juillet 2018 à 19 h 41 min
    Ma fille est propre de jour depuis l'âge de 2ans. Cependant à 4 ans et demi, elle mouille toujours sa pull-up pendant la nuit. Il arrive aussi des "accidents" comme elle les appelle pendant les siestes. On a décidé de rester patient et d'attendre que ça vienne d'elle mais ça me semble vraiment long à venir. Ce qui m'encourage, c'est que mon neveu et ma nièce ont fini par être propre de nuit à 7ans et 6ans respectivement. Patience maman, patience :-)
  58. Ericka 10 juillet 2018 à 22 h 50 min
    Mon fils a commencé à être propre à 22 mois et j’essai depuis qu’il en a 18. Après tout ma mère nous avait tous mis propre à 17 mois (nous sommes 3 enfants chez nous) alors je ne voyais pas pourquoi tarder. J’ai découvert « the liny potty training guide » qui m’a enfin fourni la bonne façon de m’y prendre et hop le tour était enfin joué. Je suis totalement en accord avec l’auteur qui met la faute de la propreté tardive des enfants sur le dos des compagnies de couches. Je pense aussi que les enfants naissent avec ce besoin d’être propre, après tout qui aimerait traîner sa couche-toilette portative souillée? Alors ce sont les parents qui doivent être prêts et les enfants emboîteront le pas ensuite.
  59. Marie-Josée Gouin-Rouillard 11 juillet 2018 à 09 h 51 min
    Étant maman et éducatrice à l'enfance, je me suis toujours tenu à jour sur les techniques d'apprentissage de la propreté. Quand ma fille est arrivée à 16 mois, elle montrait plusieurs signes comme alterner les pieds (ou plutôt les genous puisqu'à 16 mois ses petites jambes étaient trop petite pour monter debout) en montant les escaliers, sa couche était sèche en se réveillant et elle tentait d'enlever sa couche. J'ai fait la méthode des 3 jours, qui consiste à laisser l'enfant nu et des qu'il présente des signes d'un pipi/caca imminent ou qu'il commence à le faire, on l'amène sur le pot/toilette. Ça demande plus d'attention de notre part, oui il faut ramasser plusieurs pipi/caca au début mais au 3e jour ma fille était réellement propre :) elle a maintenant bientôt 2 ans dans 1 mois et elle choisi encore ses petites culottes le matin avec fierté :)
  60. Nathalie 12 juillet 2018 à 00 h 02 min
    Allo mon fils manque de tonus dans le bas du corps depuis sa naissance ! Il a 3 ans. Il veux rien savoir du pot et as deja reussi a sasoir sur la toilette mais il a rien fais ! Il parle pas et on est suivi pour du retard ! Il veulent que je l envois au demi heure mais je trouve que c est encore plus l écoeuré avec la propreté ! Moi je trouve qu il n est pas pres ! Je fais quoi ?
  61. Ericka 12 juillet 2018 à 21 h 55 min
    Salut Nathalie! Selon ce que j’ai lut pour mettre mon fils propre. De mettre un enfant souvent sur le pot ne lui apprends rien. Par contre s’il commence à faire pipi et que tu le diriges sur le pot. Alors, oui je suis pas mal certaine que ça va l’écœurer plus qu’autres choses. C’est ça qui vas lui faire comprendre que le pipi va dans la toilette. C’est la méthode que la fille qui a écrit juste avant toi en fait. Ça exige de le laisser nu 1-2 journée et de l´observer beaucoup. Dès qu’il commence à faire pipi tu l´amenes au pot pour le finir dedans. Puis tranquillement tu vas savoir quand il a envi ou il va carrément te le dire et tu pourras lui présenter le pot. Trop de pression c’est pas bon. Tu peux demander conseil sur la page HNI québec. C’est la que j’y ai dénicher mes trucs super efficaces! Bonne chance!
  62. Ericka 12 juillet 2018 à 21 h 58 min
    Aussi s’il ne parle pas peut-être pourrais tu juste lui apprendre les signes pipi et caca en language des signes, comme ça il pourrait t’exprimer ses besoins.
  63. Catherine 13 juillet 2018 à 15 h 35 min
    ouf!!!! 3 ans ici...il y va mais.... Il est bien avec sa couche ce qui me désespère. Certaines me disent : "Je mets un enfant propre en 3 jours!" Et bien bravo car je n'y arrive pas. Mais oh bonheur! Il aime faire ses selles à la toilette. On est sur la bonne voie. Il ne faut pas comparer nos enfants, mais ce n'est pas facile. Oui oui, chacun son rythme et cette étape, on n'a pas de contrôle. Pour une fois qu'ils peuvent contrôler quelque chose ;)

Laisser un commentaire



En cliquant sur Soumettre, vous acceptez nos modalités d'utilisation