Congé des fêtes en mode zen…

Congé des fêtes en mode zen…
Par Solène Bourque, Psychoéducatrice
15 décembre 2017
Célébrations avec la famille et les amis, bouffe, musique, cadeaux… On prend grand plaisir à préparer tout ça! J’ai aussi au fil des ans ressenti le besoin de passer du temps « zen » en famille.

Les congés des fêtes s’en viennent à grands pas! Deux semaines sans école pour les mousses, congé de garderie pour plusieurs aussi. Oui, bien sûr, il y aura les célébrations avec la famille proche et élargie ainsi qu’avec les amis. La bouffe, la musique, les cadeaux! On prend grand plaisir à préparer tout ça! Mais durant ce moment de l’année, j’ai aussi ressenti au fil des ans le besoin de passer du temps « zen » en famille.

Je me souviens de quelques périodes des fêtes, alors que les enfants étaient tout petits, où on courrait d’une fête à l’autre, entre Sherbrooke, Montréal et Québec, pour voir tout notre monde.

L’auto remplie avec bouffe, vêtements, parc des enfants, luges et compagnie. On commençait alors la nouvelle année plus épuisés qu’avant Noël. Puis à un moment donné, on s’est dit que pour le congé des fêtes, on avait aussi envie d’en profiter pour recharger nos batteries affectives en petit cocon familial.

On s’est alors improvisé des journées à notre rythme, à tout simplement flâner en pyjama à la maison, à regarder un film de Noël ensemble. À aller glisser ou patiner au parc du coin. À faire des biscuits en pain d’épices avec des emporte-pièces et à les savourer comme collation, avec un bon chocolat chaud! À jouer à des jeux de société à la chandelle - un rituel qu’on a adopté à la suite d’une panne d’électricité. À s’habiller chaudement en soirée juste pour aller faire des anges de neige et regarder les étoiles dans la cour arrière avant de filer au dodo.

Il y a tellement de façons de profiter pleinement de ce moment de l’année où notre routine est, de toute façon, désorganisée… alors vive l’improvisation! De notre côté, on a choisi d’alterner entre les fêtes planifiées en famille ou avec des amis, qu’on apprécie pleinement parce que mieux dosées, et les activités spontanées au quotidien, selon notre humeur ou nos envies.

Et vous savez quoi? On aime beaucoup ce rythme qui nous ressemble plus. Tellement que mes enfants, maintenant plus grands, me demandent bien souvent quels sont les jours de congé sans party, avant de se soucier des fêtes, parce qu’ils savent très bien qu’on verra nos familles et qu’habituellement, tout ça est planifié au quart de tour.

C’est leur temps libre en cocon familial qui les intéresse davantage. Profiter pleinement de ces congés pour refaire le plein d’énergie, ensemble. Peut-être parce qu’ils ont de toute évidence autant besoin que nous, adultes, de parfois se poser durant ce tourbillon de réjouissances!

Comment se passent vos congés des fêtes? Plein de partys? Ou avec des moments plus improvisés?

 

Photo : GettyImages/Kontrec

Solène Bourque, Psychoéducatrice
Psychoéducatrice et auteure, j'œuvre dans le domaine de l'intervention et de l'éducation depuis plus de 20 ans. Je suis aussi la maman de deux grands enfants.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (2)

  1. Aya 21 décembre 2017 à 10 h 13 min
    Bonjour, Merci pour le beau texte. Oui vous avez parfaitement raison. Durant l'année scolaire mes gosses sont occupés 7/7 à cause de leurs activités sportives, alors lors d'une journée pédagogique on passe notre journée en pyjamas, on se fait des activités calmes, on regarde un film, on se prépare des pop corns, ou un gateau. Bref on fait de notre mieux pour relaxer et se recharger les batteries. Et je pense que mes enfants adorent cette routine. Qui dit journée pédagogique dit repos chez nous. Joyeuses fêtes et puis bonne et heureuse année à vous et ❤à votre famille.
  2. Solène Bourque 21 décembre 2017 à 12 h 21 min
    Merci Aya pour le partage de vos moments "zen" en famille! Ça fait tellement de bien! Joyeux temps des Fêtes à vous aussi!

Partager