Alimentation: conseils de mamans pour préparer l'arrivée de bébé

Alimentation: conseils de mamans pour préparer l'arrivée de bébé
20 octobre 2017
Des mamans vous partagent leur meilleur truc en lien avec l’alimentation afin de vous aider un peu dans cette belle aventure.

par la Fondation OLO

La venue d’un enfant est un moment unique dans la vie des parents. Il apporte son lot de bonheur, magie et tendresse, mais aussi des moments de doutes ou de découragement. Si ce n’est déjà commencé, vous recevrez probablement beaucoup de conseils de toutes parts pour vous aider à vous préparer à son arrivée.

Bien que vous ferez vous-mêmes vos propres expériences et essais-erreurs, nous avons voulu donner la parole à d’autres mamans pour qu’elles vous partagent leur meilleur truc en lien avec l’alimentation afin de vous aider un peu dans cette belle aventure.

 

« Un conseil qu’on m’avait donné avant la naissance de ma fille et que j’ai sous-estimé : remplir le congélateur de mets préparés! C’est étonnant combien les premières semaines avec bébé sont prenantes, alors imaginer pouvoir cuisiner entre tout ça était impensable pour moi. Quand le congélo est plein, on a juste besoin de faire réchauffer les plats et le tour est joué! »

- Julie, maman d’une petite fille de 3 ans

« Lors de l’introduction des aliments, mes choix préférés étaient la banane et l’avocat. Pourquoi? Ils se préparent rapidement en purée ou en morceau et ils se mâchent facilement au départ. Un bon dépanneur quand bébé a trop faim et que ce n’est pas tout prêt. »

- Marie-Claude, maman de deux garçons, 4 et 6 ans

« Toujours avoir des collations pour bébé avec soi quand on quitte la maison. C’est très dépanneur quand on est retenu et que bébé commence à avoir faim! »

- Jacynthe, maman d’une petite fille de 9 mois

« Le meilleur truc que je donne (dans les deux sens du terme) aux nouvelles mamans autour de moi : avoir des collations maison en réserve! Des muffins, des galettes, des yogourts, des pains, etc. N’importe quoi pour être capable de manger rapidement lorsque bébé est au sein… même au milieu de la nuit. L’allaitement demande beaucoup d’énergie pour la maman et les fringales surviennent à tout moment. Il est important de s’écouter si on veut être capable de survivre au rythme des courtes nuits et des besoins de bébé. »

- Mylène, maman d’un petit garçon de 2 ans

« Au début, il était un peu compliqué de pouvoir s’asseoir tranquillement pour le souper. Pour pouvoir manger en famille, nous avons commencé à installer bébé sur un tapis à côté de nous ou même, directement dans son siège d’appoint sur la table (bien sûr de façon sécuritaire et toujours sous notre surveillance!). On pouvait ainsi l’avoir près de nous et manger notre repas ensemble! »

- Lauriane, maman d’un petit garçon de 2 ans

« Peu importe tout ce qui s’écrit et se dit… la règle fondamentale du bon sens s’applique. Être à l’écoute de soi, se faire confiance et surtout, ne pas hésiter à demander de l’aide. Depuis que le monde est monde que nous faisons des bébés… essayons de ne pas trop obséder à vouloir être une mère parfaite, car ça n’existe pas. Et surtout, surtout… profitez de chaque étape de ce début de vie! »

- Lucie, maman de 2 grands enfants de 21 et 25 ans

 

Avoir un enfant est une aventure d’une vie et nous vous la souhaitons la plus épanouissante possible!

 

Ce texte a été originalement publié sur le  site web de la Fondation OLO.

 

Photo : GettyImages/Drazen

Commentaires (1)

  1. Gaby 24 octobre 2017 à 23 h 26 min
    Et moi j'ajouterais : relaxer! C'est si facile de se laisser envahir par tout le stress entourant la parentalité. Les uns nous pressent de faire ceci, les autres s'affairent à nous 'montrer' comment faire, et d'autres veulent que nous adoptions leurs valeurs. J'ai eu deux enfants et bien qu'ils soient encore jeunes, je fais le constat suivant: depuis que je le monde est monde les femmes et les hommes ont des enfants et ils y arrivent! Faisons confiance aux futures mamans en particulier et laissons-les avoir du plaisir dans ce nouveau rôle! Et les papas aussi savent bien des choses d'instinct, ils ne sont pas idiots car ils ne portent pas la vie. J'aurais tellement aimé être moins stressée à mes débuts de maman, j'ai manqué plusieurs beaux moments car trop affairés à lire et m'informer alors qu'au fond, je sais ce qui est bon pour mes bébés.