C'est la faute à Léonard

C'est la faute à Léonard
Par Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
18 octobre 2017
Le garçon de Josée Bournival est un as des bêtises. Mais Josée ne croit pas qu’il soit coupable cette fois-ci…

Une marre de colle blanche liquide s’égoutte paresseusement du dessus de la table vers la chaise, et finalement sur le plancher. Sur son parcours, elle enjambe des morceaux de carton et quelques crayons.

Un véritable désastre artistique. Je jette un œil à la bouteille de colle flambant neuve : elle est à moitié vide.

Je ne touche à rien. Je ne me précipite pas pour ramasser avant que tout fige ainsi. J’appelle simplement les enfants.

- Qui a utilisé la colle liquide?

Ils sont muets comme des carpes. Parfois, je surprends un échange de regards furtifs.

Un peu plus tôt, c’est Clémentine qui a demandé la colle. Est-elle responsable?

- Je l’avais bien rangée, maman.

Ce dont je doute…

- Qui d’autre l’a utilisée après toi?

Les deux plus petites se regardent et finissent par admettre qu’elles ont collé des morceaux de carton sur la grande fresque commencée ce matin pour l’Halloween.

- Est-ce qu’une de vous deux a fait un dégât sans faire exprès?

J’utilise un ton mielleux. Habituellement, c’est suffisant pour que le coupable admette sa responsabilité. Avec sourire et douceur, les enfants comprennent que je ne vais pas les gronder malgré leur bêtise.

Pourtant, cette fois, personne ne veut porter le chapeau. Je sais bien que l’idée de ramasser cette colle gluante ne les enchante pas. Et c’est évidemment ce qui attend le responsable.

- C’est sûrement Léonard, conclut Clémentine appuyée par ses sœurs.

Je me tourne vers mon bébé qui me lance un sourire naïf. Mon garçonnet est dégourdi. C’est un as des bêtises. Mais je ne crois pas une seconde qu’il est coupable ce matin. Dévisser le bouchon de la colle demande beaucoup de force. Et si les filles ont vraiment rangé la bouteille comme elles l’affirment, la colle aurait été hors de portée pour fiston.

Ici, tout est la faute du plus jeune. Il est facile de l’accuser : il ne peut pas vraiment se défendre. Quelque chose disparaît : c’est la faute à Léonard! Je retrouve un jouet abimé : c’est Léonard qui l’a brisé! Quelqu’un a oublié de tirer la chasse après son numéro deux : c’est Léonard le coupable! (Je vous rappelle qu’il n’a pas encore 2 ans et qu’il porte des couches…)

Finalement, je comprends pourquoi les filles aimeraient qu’on aille un nouveau bébé à la maison…

Et vous? Vos enfants s’accusent-ils entre eux lorsqu’une bêtise est commise chez vous? Le bébé de la famille est-il victime de son jeune âge?

 

Photos : GettyImages/klosfoto et Mypurgatoryyears

Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
Je suis la maman de 3 petites filles et d’un bébé garçon. Je souhaite échanger avec vous sur une foule de sujets reliés à la vie de famille.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (12)

  1. Céline 18 octobre 2017 à 18 h 34 min
    Effectivement, mes enfants aussi accusent souvent la plus jeune, et je leur réponds toujours qu'on ne cherche pas de coupable, mais une solution. Cette phrase m'évite de gérer la délation et tout le monde fait un effort pour s'entraider. Ça l'air beau dit comme ça, mais ce n'est pas plus facile à gérer ;).
  2. Josée Bournival 20 octobre 2017 à 08 h 24 min
    Bonjour Céline. J'aime beaucoup votre approche. Elle rapproche les enfants au lieu de les diviser. Je vais essayer. ;-) Josée XX
  3. Julie 18 octobre 2017 à 20 h 56 min
    Ici nous avions un 4e enfants, il s’appelait S'pamoi et c'est lui qui faisait toutes les bêtises :)
  4. Josée Bournival 20 octobre 2017 à 08 h 25 min
    Ha ha ha!! J'adore, Julie! Je pense bien que cet enfant trouve refuge à l'occasion dans toutes les familles. ;-) Josée XX
  5. Mélissa 19 octobre 2017 à 09 h 05 min
    Ici ma grande ne met pas les bêtises sur le dos de sa petite sœur, pas totalement en fait. Quand je demande qui a fait une chose (dégât ou pourquoi la plus jeune pleure) elle répond presque toujours: c'est moi mais c'est pas ma faute, c'est a cause de ma sœur... C'est ma sœur qui a bouger la table et qui ma fait faire le dégât... Elle me poussait je l'ai taper ( quand la grande prend toute la place sur le divan sans en laisser à la plus jeune)... Avec 5 ans de différence entre les 2, c'est pas toujours facile, la jalousie aide pas, elle passe toute la journée avec toi et pas moi ( bientôt 4 ans va à la garderie 2 jours semaines et 9 ans va à l'école mais n'a jamais fréquenté la garderie).
  6. Josée Bournival 20 octobre 2017 à 08 h 28 min
    Bonjour Mélissa. C'est charmant comme tout. Ici aussi les plus grandes ont tendance à "excuser" leurs maladresses en expliquant en long et en large qu'en fait elles ne faisaient que réagir aux comportements des plus petits. On leur apprend tout de suite à se responsabiliser et à assumer. Après tout, ce ne sont que de petits accidents. Ce n'est pas la fin du monde! Josée XXX
  7. PigJoy 19 octobre 2017 à 11 h 29 min
    C'est la faute à Casper (oui,oui! Casper le fantôme). Plaidoyer d'un enfant unique...
  8. Josée Bournival 20 octobre 2017 à 08 h 29 min
    Pigjoy, je me roule littéralement au sol. Quelle merveilleuse imagination! J'espère que Casper est un ami imaginaire qui était aussi présent pour les jeux et le plaisir. Ou est-ce qu'il apparaissait juste en période de bêtises? Josée XX
  9. Katy 19 octobre 2017 à 20 h 55 min
    Mon garçon qui est maintenant un jeune adulte accusait les voisins (que je ne connaissait pas, bien que nous avons toujours habité notre petit quartier!) Il me disait: «Je suis sûre que c'est les Poirier qui ont fait ça!» ;)
  10. Josée Bournival 20 octobre 2017 à 08 h 32 min
    Allo Katy. Ça passe toujours quand il y a un trou de creusé dans la cour ou que le ballon de soccer est dégonflé; mais (à moins qu'ils soient venus jouer avec votre fils dans votre maison) ce n'est pas une super excuse pour le dégât dans la salle de bain ou le désordre dans la chambre. ;-) Josée XX
  11. Roxanne 24 octobre 2017 à 09 h 51 min
    Avec la mienne, c'est la faute de Kevin, son ami imaginaire... :D
  12. Vanessa l'espérance 24 octobre 2017 à 16 h 55 min
    Hihi vous me faites rire et pensez au miens. Mon plus vieux de 4 ans et demi accuse toujours non pas sa sœur parce qu'elle sait défendre son point mais plutôt mon petit dernier de 4 mois et demi . Plutôt cocasse quand je demande que c'est il passé avec la pâte à dents partout dans la toilette deviné la réponse . C'est pas moi, c'est Marty je l'ai vu . Ahahah mon dieu qu' il grandit vite, il fait déjà des gâchis à maman. Alors on va demander à. Marty mon bébé de 4 mois et demi mais il ne me fait qu'un grand sourire et là mon Jacob me dit "tu sais maman pourquoi il rit , c'est parce-que c'est moi ..