Aimer la lecture, ensemble!

Aimer la lecture, ensemble!
Par Solène Bourque, Psychoéducatrice
14 septembre 2017
J’ai commencé à lire avec mes enfants alors qu’ils étaient tout-petits. En fait, j’ai acheté le 1er livre cartonné de mon aînée pendant que j’étais enceinte d’elle.

J’ai commencé à lire avec mes enfants alors qu’ils étaient tout-petits. En fait, j’ai acheté le premier livre cartonné de mon aînée pendant que j’étais enceinte d’elle. Je m’amusais déjà à lui lire cette petite histoire pendant qu’elle était dans mon ventre.

Mes collègues de travail trouvaient ça plutôt rigolo et me taquinaient en me disant : « Et puis, as-tu lu l’histoire à ta petite Bulle hier soir? » Pour moi, c’était une façon de déjà créer un lien avec elle, qu’elle entende le son de ma voix qui lui racontait cette courte histoire touchante.

Un rituel familial

La tradition s’est poursuivie avec mes petits loups, dans la chaise berçante ou encore par terre au salon, à montrer des images, à tourner les pages.

Mais l’incontournable rituel familial était que tous les soirs, leur papa ou moi, en alternance, leur faisions choisir chacun un livre qu’on leur racontait. Parfois le même quatre soirs de suite, parfois des livres différents. Mais toujours deux livres chaque soir. Des histoires drôles, des histoires touchantes, des imagiers, certains soirs même leur livre de bébé dans lequel nous avions noté leurs premiers mots et souvenirs, qu’ils s’amusaient à réentendre, encore et encore.

Puis ils ont commencé à lire, avec fierté. On a poursuivi la lecture en famille. Certains soirs, c’était Choupinette qui faisait la lecture, puis tout doucement Petit Loup aussi. Chacun à son rythme. Quelques mots, une page, une histoire complète. Des fois une histoire inventée à partir des images quand ils ne connaissaient pas tous les mots. Mais toujours et encore, ensemble, tous les soirs.

Je me disais qu’avec le temps, leur intérêt à lire en famille s’estomperait. Qu’ils auraient envie de lire leurs livres, seuls dans leur chambre, avant d’aller au dodo. Et ils le font beaucoup! Mais la tradition de lire en famille demeure tout de même présente.

Une tradition qui évolue

Les albums illustrés ont fait place aux bandes dessinées, aux recueils de contes traditionnels du Québec et d’ailleurs, aux petits romans.

À certains moments, on a chacun notre livre et notre doudou et on lit collés les uns sur les autres, dans le silence. Mes enfants me parlent des livres qu’ils découvrent, ma grande vient d’ailleurs de me conseiller de lire un roman qu’elle vient de terminer. Bref, jamais je n’aurais imaginé que les petits moments de lecture qu’on a semés au fil des ans auraient pu autant développer ce plaisir et cette passion commune des livres!

Ça me rappelle que lorsque j’animais des ateliers d’éveil à la lecture avec des parents et leurs enfants de 2 ans à 4 ans, je disais souvent que l’important avec les livres, c’est de se créer des rituels qui nous ressemblent. Que c’est la meilleure façon d’y être bien et de faire durer la tradition et le plaisir de lire en famille.

Alors que ce soit au lit avant le dodo, sous une couverture avec une lampe de poche au salon, dans le bain avec des livres plastifiés, ou même en construisant votre propre livre d’histoire, avec des dessins de votre enfant, prenez plaisir à ce que les livres fassent partie de votre quotidien, à votre façon!

Vous avez des rituels autour des livres à la maison? J’aimerais bien que vous nous les partagiez!

 

Photo : GettyImages/Kontrec

Solène Bourque, Psychoéducatrice
Psychoéducatrice et auteure, j'œuvre dans le domaine de l'intervention et de l'éducation depuis plus de 20 ans. Je suis aussi la maman de deux grands enfants.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (11)

  1. Soso 14 septembre 2017 à 21 h 28 min
    La lecture est une passion pour moi. Depuis toute petite je dévore les livres; en fait je lis tout le temps et de tout. Lire est synonyme de bonheur pour moi et cela me nourrit énormément. Alors oui, j'ai initié très tôt mes enfants à la lecture. J'ai des photos de mon aîné, alors âgé de trois mois, assis dans mes bras, écoutant avec intérêt (!) un tout petit imagier! Il a d'ailleurs été à sa première heure de conte alors qu'il ne savait même pas marcher... Mon cadet, lui, a d'abord littéralement dévorer les livres au début, mais aujourd'hui il a besoin de sa lecture avant chaque sieste et chaque nuit. Nous lisons beaucoup, pas en famille, mais pour chacun des enfants, et ces derniers lisent aussi ensemble, ce qui m'émeut. Ils vont encore à l'heure du conte, pour le plaisir. Mes enfants sont donc choyés de ce côté: on leur a beaucoup lu d'histoires, ils vont souvent à la bibliothèque et je ne peux concevoir un anniversaire ou un Noël sans nouveau livre. Mais les autres? Des enfants qui ne lisent jamais ou rarement, qui entrent en maternelle sans connaître ce plaisir et pour qui les écrans prennent toute la place. Ouf!
  2. Solène Bourque 15 septembre 2017 à 21 h 23 min
    Bonsoir Soso! Merci du partage de votre expérience. Et oui, vous avez raison, c'est tellement émouvant de voir nos enfants lire ensemble. Je me souviens que ma fille faisait la lecture à son frère avant qu'il ne sache lire et elle en était bien fière. Et lui, comblé! C'est une magnifique richesse que les livres pour nos enfants. Et c'est tellement accessible (bibliothèques, bazars, dons, échanges).
  3. Andreanne 15 septembre 2017 à 11 h 46 min
    Votre billet tombe à point! Ce matin, j'ai dû refuser de lire une troisième histoire à mon plus jeune qui réclamait avec tout sa force de boutd'chou de deux ans la lecture de son histoire de raton! Mes deux garçons ont été mis en contact avec les livres dès 2-3 mois. Les images, la sonorité, la musicalité des histoires les absorbaient déjà. Aujourd'hui, ils aiment le moment que l'on prend à se coller dans notre lit, à lire leurs histoires préférées. Livres de camions (trop souvent!), d'animaux, histoires d'enfants, cherche et trouve...on varie! Notre routine préféré : une ou deux histoire dans le lit le matin, café à la main pour maman et papa, on prend le temps de se réveiller doucement!
  4. Solène Bourque 15 septembre 2017 à 21 h 27 min
    Merci Andreanne de votre commentaire. Vous avez transmis l'amour des livres à vos enfants et ça se sent! J'adore votre petite rituel matinal! Quel beau moment à partager avec eux! Et oui, les mêmes histoires sont redemandées encore et encore! L'avantage c'est qu'on rentabilise bien chaque livre avec les petits! On a des livres qui ont beaucoup de vécu ici aussi!
  5. Brigitte 19 septembre 2017 à 12 h 27 min
    Simplement souligner que ça existe des parents qui lisent beaucoup eux-mêmes et qui ont fait tout ce qu'il fallait quand leurs enfants étaient petits, mais que l'intérêt de la lecture ne vient malheureusement pas.Et c'est d'ailleurs un grand deuil et un moment donné, on lance la serviette pour plein de raisons.... C'est très difficile d'obliger un enfant à aimer la lecture.
  6. Solène Bourque 20 septembre 2017 à 19 h 05 min
    Il y a tellement de façons d'aimer les livres. On peut les lire, inventer des histoires et même faire des maisons avec des livres cartonnés dans le salon. L'important, c'est que les enfants soient en contact avec des livres, toutes sortes de livres, qu'on prenne plaisir à aller faire un tour à la bibliothèque du quartier, à participer à une heure du conte animée (nous y allions en pyjama tous les mardis soirs quand les miens étaient petits). À leur inculquer aussi qu'il n'y a pas de "bons" et de "'mauvais" livres, mais qu'il y en a pour tous les goûts. Mon fils n'a juré que par les bandes dessinées (dont certaines avec très peu de texte) pendant un bon deux ans. Il avait un livre dans les mains, il était heureux alors jamais je n'ai commenté son choix. Je suis de celles qui pensent que c'est important de semer... maintenant, la récolte, elle appartient à nos enfants! Alors oui, il pourrait délaisser la lecture un jour ou ne pas aimer. Mais j'aurai fait mon petit bout pour semer ce goût des livres chez lui!
  7. Imene 19 septembre 2017 à 21 h 46 min
    Je commence à devenir accro à tous ce que tu écris Solėne on dirait tu lis dans mon coeur, merci une autre fois pour tes superbes billets, j'ai juste une question pour ma petite Maria de 3 mois et demi qu'elle méthode je dois faire pour attirer son attention pendant que je lui lis un livre.?
  8. Naître et grandir 20 septembre 2017 à 15 h 27 min
    Bonjour Imene,
    Nous avons un article sur l'éveil à la lecture pour les bébés de 0 à 12 mois. Nous vous invitons à le lire. Voici le lien: Éveil à la lecture: 0 à 12 mois
  9. Solène Bourque 20 septembre 2017 à 19 h 12 min
    Bonsoir Imene! Ohhhh, votre commentaire est tellement gentil et apprécié! Merci! Je suis vraiment heureuse de savoir que mes écrits vous touchent. En effet, les stratégies sur le site de Naître et Grandir qui ont été mise en lien sont excellentes! Il y a aussi tout un dossier sur le sujet, que j'avais rédigé il y a quelques années, doublé de plein affiches et outils produits par Naître et Grandir en suivant ce lien: http://naitreetgrandir.com/fr/dossier/lire-aux-tout-petits
  10. Isabelle 25 septembre 2017 à 09 h 02 min
    Nous lisons aussi tous les soirs en famille, mais ce que je trouve le plus touchant c'est quand mes garçons font référence à des histoires dans leur quotidien. Quand mon bébé de 3 ans crie : "Je suis la reine du château" comme Marie Lou casse cou de Robert Munch ! Récemment mon grand de 6 ans a commencé à lire seul avec sa lampe frontale avant de s'endormir. J'en suis bien fière ! OUI c'est important de favoriser la lecture à la maison et c'est certainement payant pour les apprentissages. Merci de ce beau message.
  11. Solène Bourque 29 septembre 2017 à 15 h 24 min
    Bonjour Isabelle! Vous avez bien raison! Quand on constate au quotidien que les livres ont une influence sur nos enfants, que ça nourrit leur imaginaire, on se dit qu'ils font vraiment partie intégrante de notre vie de famille! J'adore le petit rituel de votre fils, de lire avec sa lampe frontale. :) Merci du partage!