Jeu maison pour inventer des histoires en famille!

Jeu maison pour inventer des histoires en famille!
24 mars 2017
Je vous propose un petit jeu qui pourrait vous aider ou aider votre enfant à libérer son imagination et à développer petit à petit son talent de conteur.

Mes filles ont toujours des histoires à raconter, toutes plus abracadabrantes les unes que les autres. Pour mon fils, par contre, c’est moins naturel; sans doute à cause de sa nature plus réservée. Il pense souvent (à tort) qu’il n’a rien à raconter. Il n’est pas le seul.

J’ai connu quelques parents qui se croyaient incapables d’inventer quoi que ce soit d’intéressant. Pour eux, c’était un livre sinon rien! C’est déjà très bien, mais en réalité, ce n’est pas si compliqué de créer des histoires. Il suffit de se laisser aller et, surtout, de ne pas avoir honte de ses idées!

Je vous propose un petit jeu qui pourrait vous aider ou aider votre enfant à libérer son imagination et à développer petit à petit son talent de conteur.

Fonctionnement du jeu

Vous et votre enfant inventez une histoire à partir d’images prises au hasard dans un pot ou un sac.

Pour une version améliorée, vous pouvez créer plusieurs contenants (voir Fabrication du jeu ci-dessous) qui correspondent à différentes catégories que l’on trouve habituellement dans un récit : héros, émotion, action, objet, méchant, lieu, etc. Vous prenez une image par catégorie pour composer votre histoire.

Si c’est votre enfant qui raconte, posez-lui des questions pour l’aider à enrichir son récit. De quelle couleur sont ses cheveux? À quoi ressemble son nez? Votre enfant ne sait pas quoi répondre? Pigez une image, par exemple dans la catégorie aliment, et riez ensemble de ce que vous trouvez. « Oh non! Regarde, son nez a la forme d’un brocoli! »

Durée : L’activité peut durer une minute ou une heure, tout dépend de l’inspiration des joueurs. Une chose est sûre, plus on y joue et plus l’imagination se libère, créant ainsi de belles histoires et de chouettes moments en famille.

À partir de quel âge : On peut commencer dès l’âge de 3 ans. Même si à cet âge leurs histoires sont moins détaillées, avec le temps, elles finiront par le devenir.

Variantes de jeu

  • Inventez une histoire en piochant les images au fur et à mesure du récit au lieu de les récupérer d’un seul coup.
  • Pigez plusieurs fois dans le même pot si vous manquez d’inspiration ou si vous avez envie, par exemple, d’avoir deux héros plutôt qu’un.
  • Cachez des images dans une pièce et demandez à votre enfant de les trouver. Une fois les images récupérées, inventez ensemble une histoire.
  • Pigez 6 images pour tous les joueurs. Chaque joueur doit inventer sa propre version et la raconter aux autres. Chacun peut voter pour sa préférée.
  • Créez une histoire collective en prenant une image à tour de rôle. Dès qu’un joueur manque d’inspiration, un autre prend le relai en pigeant une nouvelle image. C’est souvent plus amusant et plus reposant pour celui qui manque d’idée. Chez nous, on aime jouer à cette version à la fin du repas pendant le dessert.
  • Avant le dodo, demandez à votre enfant de choisir une image et d’aller la cacher sous son oreiller. Une fois la routine du soir terminée, récupérez-la et inventez-lui une mini histoire qui inclut l’élément.
  • À tour de rôle, choisissez au moins 4 images et désignez le joueur qui doit improviser une histoire!

Fabrication du jeu

Choisissez au moins 4 pots ou sacs en plastique ou en tissu que vous remplissez d’images. Chaque catégorie doit être identifiée à l’aide d’un dessin afin que votre enfant soit capable de les différencier. Exemples de catégories, au choix :

Personnage principal : petite fille, petit garçon, bébé, adulte, grand-mère, peluche, jouet, chien, chat, oiseau, coccinelle, poisson, fée, personne de votre famille, frère, sœur, etc.

Lieu : château, grotte, forêt, plage, île, ville, piscine, maison, chambre, salle de bain, aquarium, niche du chien, école, océan, etc.

Ami/e du héros: dinosaure, nounours, fourmi, bonhomme de neige, licorne, parent, etc.

Action : voler, perdu, courir, dormir, chanter, manger, se cacher, etc.

Méchant/e : pirate dangereux, vilaine sorcière, monstre qui pue, crapaud empoisonné, méduse collante, chien fou, etc.

Émotion : triste, joie, peur, surprise, gêné, fâché, etc.

Objet et aliment : téléphone, livre, valise, baguette magique, gâteau de fête, vélo, avion, auto, chaise, lit de bébé, couche, brocoli, ciseau, bonbon, baguette magique, pansement, etc.

Météo : soleil, nuage, pluie, orage, neige, vent, etc.

Chiffres et nombres : 100, 10, 15, 5, etc.

Magie: poussière de fée, baguette tordue, bouton explosif, banane volante, potion magique, muffin empoisonné, fil d’araignée super résistant, etc.

À vous de choisir avec votre enfant la méthode qui vous convient le mieux pour récolter des images : web, autocollants, illustrations de magazines, dessins, peinture, étampes, photos personnelles, etc. Si vous avez du temps, vous pouvez les coller sur un support rigide afin d’augmenter leur durée de vie (dé, rondelle, carton, galet, etc.). Au fil des mois et des histoires, vous pourrez en ajouter de nouvelles pour renouveler l’intérêt. N’hésitez pas à ajouter de vrais éléments qui traînent à la maison : mini jouet, coquillage, bague sans valeur, etc.

 

Je vous souhaite des histoires merveilleuses, drôles, palpitantes, captivantes, tendres ou complètement farfelues!

 

Photos : Catherine Goldschmidt (le jeu) et Anastasia Humphrey (l’enfant)

Catherine Goldschmidt
Je suis une drôle de maman qui adore dénicher ou inventer des jeux simples et peu coûteux pour amuser les enfants.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (2)

  1. Chantal Hébert 24 mars 2017 à 16 h 44 min
    Quelle formidable et riche idée! Même avec mon ado je saurai l'exploiter. Merci du fond du cœur !
  2. Sophie 2 avril 2017 à 21 h 32 min
    Superbe idée! Cela promet de beaux moments en famille. Pour les parents plus pressés (ou moins à l'aise en arts plastiques...), le jeu de société "Invente-moi une histoire" (éditions Gladius) peut très bien servir!

Partager