La joie en cadeau

La joie en cadeau
11 décembre 2016
La joie nous permet de maintenir une vision positive de la vie en nous gardant de bonne humeur. Voici des exemples d’activités pour la cultiver.

La joie nous permet de maintenir une vision positive de la vie en nous gardant de bonne humeur. En plus, elle nous permet de réfléchir plus clairement et avec plus de justesse. Hé oui! L’émotion positive modifie notre façon de réfléchir, elle nous permet de prendre du recul sur le réel. De là à conclure qu’elle nous permet également de prendre de meilleures décisions, il n’y a qu’un pas que je franchis à l’instant même!

Voici quelques exemples d’activités à réaliser le plus souvent possible.

  • Jouez aux dinosaures avec vos enfants : vous êtes un dinosaure et votre enfant vous court après, avec force, grognements et griffes tendues, pour vous chasser et vous abattre. (Le clou est évidemment votre agonie lente et bruyante!) Toutes les variantes sont possibles : jouer aux Orques, aux dragons, aux espions, alouettes!
  • Tiraillez-vous avec votre partenaire (ou n’importe qui d’autre!)
  • Empruntez un enfant si vous n’en avez pas et rendez-vous dans un endroit public avec lui. Jouez à inverser les rôles : vous faites l’enfant et il/elle fait l’adulte… Tenir au moins cinq minutes et répéter une fois par mois.
  • Invitez des amis à un souper… sans ustensiles! Tout avec les doigts.
  • Empruntez un ado si vous n’en avez pas et allez ensemble dans un magasin de musique. Demandez-lui de vous faire écouter les CD incontournables à son avis. Tenir au moins 30 minutes. Soyez aussi franc qu’ouvert, de façon à susciter la conversation…
  • Invitez-vous chez des amis musiciens pour faire un jam. Si vous ne jouez d’aucun instrument, apportez des cuillères.
  • Allez jouer au billard. Surtout si vous ne savez pas jouer.
  • Faites l’avion pour vous rendre dans le bureau de votre collègue.
  • Dans votre prochaine conversation avec des amis ou des collègues, proposez de remplacer les verbes et les adverbes par le mot « floutch ». Comme dans : Faudra floutcher le rapport au plus floutchant, mes amis!
  • Organisez une session d’échange de vêtements avec vos amis et allez porter les surplus dans la ressource communautaire la plus proche.
  • Sortez la gouache ou l’aquarelle, ou l’encre de chine et lâchez-vous lousse, sans essayer de « faire quelque chose »… juste jouer avec les couleurs et les formes. Répétez souvent.

 

Une bonne dose d’hormones
Je vous rappelle que toutes les activités décrites ici permettent au cerveau de libérer des hormones relaxantes et excitantes en même temps : la sérotonine (hormone de la bonne humeur), l’adrénaline (hormone de l’excitation), l’ocytocine (hormone du lien social). Dans la joie, le cortex somato-sensoriel va s’activer. C’est lui qui reçoit les informations sensorielles en provenance du corps. Sous l’effet de la joie, il est plongé dans un climat de plaisir et de bien-être ce qui provoque un ressenti tout particulier de notre propre corps. Un carburant fait fonctionner cette subtile mécanique du plaisir : la dopamine, un des neurotransmetteurs les mieux baptisés.

 

Ce texte a été originalement publié sur le blogue de  France Paradis.

 

Photo : iStock.com/FangXiaNuo

France Paradis
Orthopédagogue de formation, je présente des conférences et j’offre des ateliers en intervention psychosociale depuis de nombreuses années. J'aime aussi me définir comme une archéologue du sens des choses.
Tous les billets de l'auteur

Partager