Est-ce qu'il y a des toilettes?

Est-ce qu'il y a des toilettes?
Par Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
3 novembre 2016
L’été dernier, nous avons fait une sortie familiale dans un champ de lavande. C’était parfait! Jusqu’à ce que Blanche ait envie…

L’été dernier, nous avons fait une sortie familiale dans un champ de lavande. Le décor était magnifique; le temps, splendide; et l’odeur enivrante de la fleur mauve nous suivait à chaque pas. C’était parfait! Jusqu’à ce que Blanche ait envie…

À l’entrée du site, des toilettes chimiques avaient été installées pour les touristes. Je m’y suis donc dirigée avec ma fillette de deux-ans-presque-trois-hein-maman. J’avais à peine refermé la porte derrière nous que ma poulette s’est mise à crier. Jamais je n’ai été capable de l’apaiser. Elle criait tellement que je suis ressortie avec ma poulinette dans les bras, en crise.

Envolé le désir de se vider la vessie! Fini le projet de se rendre aux toilettes! Kapout le passage aux toilettes publiques. Remarquez, je la comprends. Moi-même je déteste ce lieu clos qui pue.

J’ai demandé la permission d’utiliser une toilette plus « conventionnelle ». Les « belles toilettes », comme les surnomme à présent Blanche.

Dans les jours et même les semaines qui ont suivi, chaque fois que nous quittions la maison, ma fille nous demandait s’il y avait des toilettes à l’endroit qu’on s’apprêtait à visiter. La pauvre a été traumatisée! Elle a raconté à tout notre entourage qu’elle a visité une toilette carrée avec de l’eau bleue et du caca. Lorsqu’on mentionne le champ de lavande, elle parle automatiquement de toilette.

Encore aujourd’hui, elle a besoin de se faire rassurer et redoute d’avoir envie de pipi dans un lieu public. Le bruit des chasses d’eau l’effraie.

Ça ne nous restreint pas dans nos choix de sortie, mais j’avoue que j’ai toujours le cœur serré quand elle demande invariablement : « Est-ce qu’il y a des toilettes? » J’espère que cette peur la quittera progressivement.

Et vous? Avez-vous vécu quelque chose de semblable? Est-ce que vos enfants fréquentent les toilettes publiques sans problème? Est-ce un casse-tête lors des sorties? Ou est-ce vous qui n’aimez pas accompagner un enfant à la toilette ailleurs qu’à la maison?

 

Photos : iStock.com/baona et Sylvie Bouchard

Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
Je suis la maman de 3 grandes filles et d’un petit garçon. Je souhaite échanger avec vous sur une foule de sujets reliés à la vie de famille.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (41)

  1. virginie 3 novembre 2016 à 11 h 06 min
    Moi systématiquement je fait faire pipi a ma fille a l'extérieur ce sera toujours plus propore que des toilettes publique couvert de batéries, on se cache derrière un buisson, on ouvre les deux portes de la voiture pour nous cacher on trouve des solution autres et ont fait pipi (ou autre) ou on veut
  2. Josée Bournival 3 novembre 2016 à 16 h 15 min
    Bonjour Virginie. J'essaye de ne pas éviter les toilettes. Ne serait-ce que parce qu'en vieillissant, il y a des moments où mes enfants devront s'y rendre. Quant aux besoins dans la nature, j'essaye de faire attention... question de décence, j'imagine. ;-) Josée XX
  3. PigJoy 3 novembre 2016 à 11 h 14 min
    Bonjour Josée! Personne n'«aime» les toilettes publiques! Il faut s'en accommoder. Je suis surprise que tu n'aies pas expliqué à Blanche ce que sont les toilettes chimiques: À moins qu'elle n'est ressentit ton propre dédain? Pour avoir déjà fait caca par terre dans un parc (quand j'étais enfant), une toilette chimique m'aurait bien dépannée cette fois. Le refus de les utiliser quand un besoin est pressant est clairement un caprice!
  4. virginie 3 novembre 2016 à 11 h 27 min
    je trouve le mot caprice un peu fort surtout pour des enfants de l'age de 2 ou 3 ans après je comprend et la fille et la mère mieux vaut rien que ces toilettes la
  5. Josée Bournival 3 novembre 2016 à 16 h 19 min
    Virginie, on sent bien votre "amour" de la toilette chimique. Et je le partage. ;-) Josée XX
  6. Josée Bournival 3 novembre 2016 à 16 h 18 min
    Bonjour PigJoy. Contrairement à vous, je pense que certains enfants peuvent se rendre malades à force de se retenir d'aller aux toilettes. Pour moi, ça va au-delà du caprice. Cela dit, le personnel sur le site a été compréhensif et nous a donné accès à une autre toilette. Tout est bien qui finit bien! Je pense qu'il faut s'adapter à chaque enfant en fonction de ses sensibilités. Blanche est kinesthésique, l'odorat est probablement son sens le plus développé. D'où son traumatisme, j'imagine. ;-) Merci d'avoir partagé votre opinion. Josée XX
  7. Véronique 3 novembre 2016 à 13 h 00 min
    Bonjour Josée Oh comme votre sujet touche une corde sensible chez nous. Lors d'un voyage en voiture pour se rendre en Virginie (environ 16h) ma fille de trois ans à l'époque à du aller aux toilettes dans un rest area. Alors qu'elle est assise et que je la tient, la toilette flushe seule d'elle même. Ma fille de cet âge pour elle la toilette venait de l'aspirer. Elle a maintenant 6ans, elle est en première année et c'est encore un combat de tous les jours. Elle est restée traumatisé de cette fameuse toilette noire qui flushe tout seule..... Elle a toujours eu un très bon retient mais maintenant c'est quasi dangereux. Elle peut facilement patienter 8h... Avec de la persévérance, on réussi doucement à l'amener si ce sont des toilettes au siège blanc qui ne flushe pas seule. Jamais j'aurais cru qu'une simple fois pouvait faire autant de dommage.
  8. Josée Bournival 3 novembre 2016 à 16 h 20 min
    Bonjour Véronique. Et il y a de plus en plus de toilettes munies d'un oeil magique et qui chassent l'eau au mauvais moment. Avec mes enfants c'est aussi une source de crainte dans les toilettes publiques. Josée XX
  9. Annie 3 novembre 2016 à 21 h 11 min
    Véronique, j'ai vécu exactement la même chose ! Dans un cinéma, la toilette automatique a flushé alors que ma fille de 5 ans etait assise dessus. On en a eu pour un an à combattre sa crainte des toilettes, qu'elle a généralisée à toutes les toilettes, même celles de la maison. Ca a même été un objectif fixé par son professeur de premiere année, d'aller aux toilettes de l'école : elle se retenait toute la journée et dans l'auto, elle se tortillait comme un petit ver tellement elle avait besoin de faire pipi. Maintenant elle a presque 8 ans, elle me demande toujours quand on va dans des toilettes publiques si elles sont automatiques ou non... Mais si elles sont automatiques, elle y va maintenant quand même -- à condition que j'y aille avec elle. Que de répercussions pour une histoire de toilette... !
  10. Josée Bournival 4 novembre 2016 à 06 h 25 min
    Bonjour Annie. Gageons que vous n'êtes pas les deux seules dans cette situation. Je suis certaine que l'inventeur de la toilette automatique n'a jamais pensé que son produit serait aussi désagréable pour une partie de sa clientèle. ;-) Josée XX
  11. Karine 3 novembre 2016 à 13 h 05 min
    Mon garçon était comme ça pour la première année de sa propreté ! En fait, pour lui, c'était clairement le bruit qui l'effrayait... nous avons fréquemment de la longue route à faire puisque nos familles sont éloignées, alors un arrêt pipi au mcdo (pour ne pas le nommer) était incontournable. Et s'il fallait par malheur que quelqu'un active le sèche - main.... pauvre minou! Autrement, il nous suppliait d'attendre d'être sorti de la cabine avant d'activer la chasse. Encore là, pauvre de lui d'être né à l'ere de la technologie.... et des chasses d'eau automatiques. Il a fallu développer le truque de la casquette à papa, qui consiste à cacher l'oeil magique avec la casquette pour éviter le declanchement automatique. Maintenant âgé de presque 5 ans, notre coco est très fier de nous souligner que les "toilettes publiques, ça me fait pu peur hein maman?! Je suis grand hein?!"
  12. Josée Bournival 3 novembre 2016 à 16 h 22 min
    Allo Karine. Bon truc que celui de la casquette. Merci de l'avoir partagé avec nous. Josée XX
  13. Laury 4 novembre 2016 à 06 h 41 min
    J'aurais pu écrire ces lignes: très grosse peur vers 2 ans d'une "flush" automatique et peur panique des séchoirs franchement trop bruyants. Depui ce temps, je met mon doigt devant l'œil magique. On ne sait d'avance ce qui les effraie, ce qui se passe dans leur tête d'enfant. Soyez indulgent et essayer de comprendre dès leur 3 pieds de haut
  14. Josée Bournival 4 novembre 2016 à 11 h 23 min
    Bonjour Laury. Un peu de compassion... je suis bien d'accord avec vous. ;-) Josée XX
  15. Paméla Bellefleur 3 novembre 2016 à 13 h 43 min
    Bonjour! Quel sujet d' actualité chez nous! Par chance, l' été et les festivals sont terminés, ces occasions seront plus rare. Cependant, des solutions existent! Premièrement, les grosses et grandes toilettes publiques. Tu as deux ans et demi et tu dois faire tes besoins alors que ta mère te tient pour ne pas que tu tombes. Joie! Et bien nous avons acheté ( dans un magasin de grande surface) un siège d' appoint de voyage, pliable en 4. Il se range dans le sac à couche. Il y a dessus des personnages qu' elle aime. Plus besoin de la tenir. C' était rendu un renforçateur pour elle d' aller aux toilettes (- Non, maman, pas les grosses toilettes! - Bien oui, sur ton petit siège Mickey! - Oooouuuuiiiiii! Pour le bruit, on averti, on bouche les oreilles et c' est fini. Elle le fait elle-même! Du reste, vaut mieux un pipi dehors que dans une toilette bleue, mais encore là certains festivals prennent soin de mettre des toilettes chimiques adaptées aux enfants. Elles sont plus petites, avec des images attrayantes, des escaliers pour monter seul sur le siège! Nous avons tout de même eu recours à une "récompense" ( sa collation) pour qu' elle accepte d' y aller. Ainsi, nous l' avons désensibilisée à ces toilettes nauséabonde. Le nanane, c' est toujours applicable! Lorsqu'on fait face à notre petit premier qui apprend la propreté, on réalise qu' on apprend en même temps que lui! Bonne chance les moms!
  16. Mélissa 3 novembre 2016 à 14 h 24 min
    J'en ai un aussi, mais il y a des princesses dessus. Pour le moment elle ne l'a pas utilisé encore, par contre dans une réception de baptême, une maman en a eu besoin pour sa fille qui ne voulait pas aller sur la ''grande toilette'' même si sa maman la tenait. Après plusieurs heures sans pipi, je lui ai prêté, sa fille l'a tellement aimé qu'elle m'a demander ou je l'avais trouver.
  17. Paméla 3 novembre 2016 à 14 h 45 min
    Tous parents doient connaître ce produit! Je me mettais à la place de ma fille. Une toilette beaucoup trop grande sur laquelle je n'arrive pas à me tenir en équilibre, je refuserais d'y aller aussi voyons! Vivement le siège d'appoint!
  18. Josée Bournival 3 novembre 2016 à 16 h 27 min
    Et où l'avez-vous trouvé, Mélissa? Ça pourrait aider d'autres parents... Josée XX
  19. Mélissa 5 novembre 2016 à 09 h 33 min
    Je l'ai pris chez walmart, voici le lien pour l'acheter sur leur site internet: http://www.walmart.ca/fr/ip/siege-de-toilette-pliable-et-protable-pour-enfant-les-b/6000130570461
  20. Josée Bournival 3 novembre 2016 à 16 h 23 min
    Bonjour Paméla. Que de trucs efficaces dans votre chapeau! Bravo! Je vais probablement mettre en pratique celui du siège portatif. Je pense que ça aiderait Blanche. Josée XX
  21. Paméla 3 novembre 2016 à 17 h 04 min
    Bonjour Josée. J'ai acheté le mien chez Walmart. J'imagine que ça peut se trouver ailleurs aussi! Bonne soirée
  22. Josée Bournival 4 novembre 2016 à 06 h 26 min
    Merci, Pamela! Josée XX
  23. Guylaine 3 novembre 2016 à 22 h 11 min
    Oh que c'est génial ça! Ma petite-fille adore Mickey, ça va sûrement m'aider pour l'amener dans les toilettes publics et même à la maison! Merci pour le tuyau! :)
  24. Annie 3 novembre 2016 à 14 h 16 min
    Ah mon doux, certain que ça me dit quelque chose!! Mon petit coco a été traumatisé par les toilettes "auto-flush" car il a été surpris par le bruit alors qu'il faisait son pipi... Encore aujourd'hui, un an plus tard (il a 3ans ), il craint les toilettes publiques et demande toujours si c'est une auto-flush...
  25. Josée Bournival 3 novembre 2016 à 16 h 29 min
    Allo Annie. Ici aussi TOUS les enfants sont sensibles au bruit de la chasse d'eau dans les toilettes publiques. Il faut dire que dans la majorité des toilettes il y a beaucoup d'écho... Josée XX
  26. Julie de Québec 3 novembre 2016 à 14 h 16 min
    Ohhh que ça me fait penser à ma dernière sortie aux pommes! Ma fille ne voulait en aucun cas faire pipi dans ces toilettes chimiques. J'ai tenté de me cacher avec elle dans un buisson et... elle ne voulait rien savoir également. On a fini par trouver une "toilette propre" dans une autre boutique. Mais OUI, j'avoue que je pense souvent "Est-ce qu'il y a des toilettes où je m'en vais?" Car même si on dit à notre enfant de faire pipi AVANT de partir, souvent il dit "Non, j'ai pas envie" et on ne peut rien n'y faire...
  27. Josée Bournival 3 novembre 2016 à 16 h 25 min
    Allo Julie. Je fais souvent face au même problème: des enfants qui n'ont pas envie avant de partir et qui veulent une toilette 5 minutes après le départ. ;-) J'avoue que, comme vous, j'y pense beaucoup dès qu'on a une sortie à faire. Merci d'avoir partagé votre histoire avec nous. Josée XX
  28. Mélissa 3 novembre 2016 à 14 h 42 min
    Ma fille aura 3 ans le 7 nov prochain, et je ne connais pas ce problème encore. Cette été j'avais entrepris de la mètre propre, et ça allait relativement bien, mais je n'avais pas beaucoup de support de son éducatrice à la garderie. J'ai du tout arrêté. Ça fait quelque fois qu'il dit qu'elle a un pipi, elle va à la sale de bain, descend ses pantalons, la pull-ups et s'assoit mais ne fais rien. Depuis quel que jours, elle assoit ses poupées et toutous sur le pot et dit: maman, fait pipi! Il y avait un de ses bébés qui avait une couche, récemment je lui ai enlever et quand elle l'a vu je lui ais dis: bien oui, ton bébé est redue une grande fille, elle fait des pipi pot maintenant. Si seulement ça pouvait la motivé. Plusieurs me disent d'attendre que ça va finir par venir d'elle, mais je ne vois pas ce jour encore. Quand est venue le temps des petites culottes avec ma grande, ça c'était fait tout seule. Puis on est aller à une parade ( celle de la galette ;)) mais comme il y avait pas vraiment de toilettes (maintenant ils mettent des ''boîtes bleu'' un peut partout) et que nous avions une mini van, on a mit une chaudière avec un couvercle, un sac de plastique, un siège d'appoint pour toilette et un rouleau de papier toilette. On avait aussi prévue un élastique à crochets et une couverte pour faire un rideau. On s'en ai servi pour ma grande et maman en a aussi profiter.
  29. Josée Bournival 3 novembre 2016 à 16 h 26 min
    Allo Mélissa. Je vous trouve très ingénieuse. Il ne me serait jamais venu à l'esprit de créer ma propre toilette portative. ;-) Je suis impressionnée! Gageons que ça inspirera d'autres mamans... Josée XX
  30. Guylaine 3 novembre 2016 à 21 h 24 min
    Moi non plus je n'aime pas trop les toilettes chimiques... Mais mon plus gros problème c'est lorsqu'on sort avec ma petite-fille, le bruit des chasses d’eau l’effraie, elle pleure et tremble même si je fais tout pour la rassurer en lui disant que je vais attendre avant de tirer la chaîne, mais parfois ce sont des toilettes automatiques et elle aime pas ça du tout! J'ai toujours peur de la traumatiser encore plus en insistant... Pauvre choupinette...
  31. Josée Bournival 4 novembre 2016 à 06 h 28 min
    Bonjour Guylaine. À mon avis, vous avez une bonne attitude en essayant de la rassurer. Certains enfants ont juste besoin de ça. Pour d'autres, il faut expliquer le phénomène. Comprendre d'où vient le bruit aide à le rendre moins épeurant. Josée XX
  32. Rachel 6 novembre 2016 à 15 h 16 min
    Bonjour Guylaine, j'ai aussi eu se problème avec mon fils (autre que les toilettes que partent toutes seules, voir mon histoire plus bas). Ce qui l'a aidé c'est de lui donner 'raison' en disant que moi aussi je trouvais que ça fait beaucoup de bruit. Qu'on devrait essayer d'inventer des toilettes plus silencieuses. Je lui disais qu'en attendant, il pouvait toujours se boucher les oreilles avec ses mains. Ça l'a beaucoup aidé, ça lui donnait du contrôle sur la situation je crois. Au cas où ça puisse aider votre petite fille :)
  33. Josée Bournival 7 novembre 2016 à 06 h 00 min
    Bonjour Rachel. Merci beaucoup d'avoir partagé votre truc. Je suis certaine qu'il sera utile pour plusieurs parents. Josée XX
  34. Caroline 4 novembre 2016 à 20 h 38 min
    Bonsoir, Pour ma part, nos deux plus grandes se chicanent presque pour aller faire pipi dans une toilette chimique ! Les quelques fois où elles ont eu à faire affaire avec une soi- disant ''Bécosse'' c'était rien de très jolie . Je pourrais pas vraiment dire pourquoi c'est pas un problème mais bon . À chacun ses mésaventures !
  35. Josée Bournival 7 novembre 2016 à 06 h 02 min
    Ha ha ha! Caroline, comme ça fait du bien de vous lire!! Contente de constater que c'est un sujet rigolo pour certains parents! Josée XX
  36. sophie 5 novembre 2016 à 21 h 06 min
    Truc: avoir un Post-It avec soit pour couvrir l'oeil magique des toilettes automatiques.
  37. Josée Bournival 7 novembre 2016 à 06 h 02 min
    Brillant!! Que dire de plus? Merci pour l'idée! Josée XX
  38. Rachel 6 novembre 2016 à 15 h 10 min
    J'ai vécu une histoire semblable (comme d'autres parents ça à l'air!). Mon fils qui avait à l'époque 3 ans, a été traumatisé par les toilettes du Zoo de Winnipeg. La toilette est partie toute seule avec un vacarme infernal alors qu'il était encore assis dessus. Par la suite durant des mois ça été bien compliqué de lui faire faire des pipis dans les toilettes publics. Impossible si elles se tiraient toutes seules....jusqu'à ce que ça grand-mère aille l'idée de mettre un collant sur l'oeil magique de la toilette ce qui l'empêche de détecter la présence d'une personne; plus aucun problème depuis ce jour. Maintenant, il a même hâte de savoir quel collant on va mettre sur l'oeil. Ensuite après qu'il ait fini ses petits besoins, on tire la chasse d'eau avec le petit bouton et on laisse le collant là....pour les autres enfants! Si jamais vous en envoyez, c'est sans doute nous qui sommes passés par là :)
  39. Josée Bournival 7 novembre 2016 à 06 h 04 min
    Rachel, je vous confirme que je ne suis jamais passée après vous dans une toilette publique. ;-) Josée XXX
  40. Julie 7 novembre 2016 à 12 h 43 min
    Moi j'ai vécu cette peur avec un des mes garçons, mais c'était la table à langer des endroits publiques. Un soir mon garçon était malade, donc soirée à l’hôpital, changement de couche oblige, nous sommes allés le changer, il ne s'est rien passé, mais il a eu peur et par la suite c'était la crise assurée si on voulais le coucher sur une table à langer d'un endroit publique. disons que par la suite tu redoutes les sorties.
  41. Christine 30 novembre 2016 à 21 h 09 min
    Avec mes garcons, c'est le problème inverse! Ils aiment les toilettes chimiques. Chaque printemps, la ville fait livrer des toilettes dans certains parcs dont celui près de chez nous. Et chaque fois, ils doivent aller l'essayer. J'essais tout de meme de limiter les visites de la dite toilette mais c'est difficile de refuser a un enfant qui dit avoir une envie pressante!

Partager