Leçons de parents

Leçons de parents
9 août 2016
Avoir un enfant nous change (en bien!) et transforme notre façon de voir les choses. Témoignage de 10 parents.

Avoir un enfant nous change (en bien!) et transforme notre façon de voir les choses. Les parents que nous avons rencontrés pour le 100e numéro du magazine, en avril dernier, en sont la preuve.

 

« Ma fille m’a révélé mon courage. Comme j’ai récemment immigré au Québec, je ne connais pas grand monde. Grâce à elle, je suis sortie de chez moi, j’ai commencé à aller au parc tous les jours et j’y ai rencontré d’autres mamans. J’ai aussi repris les études et j’étudie fort parce que je veux être un bon modèle pour elle. »

Nadia Elyandouzi, maman de Shems Addoha (4 ans), Montréal

 

« Je suis devenu plus patient, c’est sûr, mais j’ai surtout appris à m’amuser autrement, de façon plus simple. On peut juste courir ou se lancer un objet avec les enfants. Ce n’est pas obligé d’être organisé, compliqué ou éducatif. On peut simplement décrocher du quotidien et jouer ensemble. »

François Dussault, papa de Maeva (4 ans) et Mathis (2 ans), Lévis

 

« Après deux grossesses qui n’avaient pas fonctionné, mon estime de moi était à zéro. Ça m’a pris des années à m’en remettre. Accoucher de mon enfant m’a donné une bonne claque pour me dire que j’étais capable de réussir. Ça m’a apporté beaucoup de fierté et ça m’a beaucoup aidée à m’aimer. »

Nathalie Lebeau, maman de Maude (1 an), Saint-Félicien

 

« Devenir parent permet de redéfinir nos valeurs et de retrouver celles que nous avions perdues. Moi, j’ai eu ma fille à 21 ans. À cet âge-là, souvent, ce ne sont pas les enfants qui sont importants, mais plutôt la carrière, les amis, la fête… Avec elle, j’ai réalisé que ce qui était important, c’était la famille, les vraies relations. »

Valérie Thomas, maman de Holly (12 ans) et Evan (10 mois), Val-d’Or

 

« Depuis l’arrivée des enfants, j’ai appris que je ne pouvais pas toujours tout contrôler. Je pensais, par exemple, que mon garçon ne regarderait presque pas la télé et qu’il ne jouerait pas avec ma tablette, mais de petites périodes par-ci et par-là, j’ai fini par l’accepter. J’ai lâché prise sur le ménage de la maison. Je suis même rendue au point où j’aime ça voir les jouets traîner. »

Karine Galarneau, maman de Zack (2 ½ ans) et Maëlle (1 an), Saint-Félicien

 

« J’ai appris à suivre mon instinct, à écouter ma petite voix intérieure et à faire fi de la pression extérieure et des préjugés. Depuis, je n’ai plus de regrets, plus de "j’aurais dû", et ce, malgré ce que les autres peuvent penser. Je suis fière de ce que je fais et cela a des effets positifs sur ma confiance en moi. »

Audrey Lapointe, maman d’Elliot (3 ans) et Milo (1 an), Drummondville

 

« Ce que mon garçon m’a appris, c’est l’importance du moment présent. Comme tous les enfants, il vit pleinement dans le présent et non pas dans le futur ou le passé. Du coup, je suis plus conscient de ce que je vis en temps réel et cela me rend plus heureux. »

Xavier Chamoiseau, papa de Noah (5 ans), Montréal

 

« Quand je suis devenue mère, on me donnait plein de conseils. Au début, j’étais déstabilisée par le fait que les autres semblaient savoir mieux que moi comment s’occuper de mon enfant. Mais j’ai appris à me faire confiance et à m’affirmer. J’ai aussi appris à éviter la confrontation : j’écoute ce qu’on me dit, puis je fais ce que je pense être le mieux pour mes enfants. »

Sophie Guilbert, maman de Xavier-Simon (5 ans), Cédric (3 ans) et Louanne (2 ans), Mirabel

 

« Je suis enseignante et devenir maman a changé ma façon d’aborder certains aspects de mon travail. Je comprends mieux qu’avant les parents de mes élèves. Quand un enfant se fait mal ou a de la peine, mon côté maternel ressort aussi plus maintenant. Je suis également devenue plus tolérante avec les autres. Je ne juge plus personne quand je vois un enfant faire une crise à l’épicerie! »

Marie-Christine Grenier, maman de Marianne (6 ans) et Roxanne (6 mois), Lévis

 

« J’ai appris que je n’ai pas peur du ridicule. Mes filles suivent des cours de danse. De 18 mois à 2 ans, il s’agit d’un cours parent-enfant. La plupart du temps, je suis le seul père à apprendre les mouvements de danse en compagnie de sa fille. Et puis après? Je laisse faire le regard des autres et je continue! »

Simon Barrette, papa d’Anouk (7 ans), Maya (4 ans) et Nelly (2 ans), Québec

 

Et vous, comment le fait de devenir a parent a-t-il changé votre façon de voir les choses?

 

Source : Magazine Naître et grandir, 100e numéro, Avril 2016

 

Photos : Maxim Morin
Illustration : Catherine Lepage

Commentaires (2)

  1. Maryse 22 août 2016 à 15 h 18 min
    Je suis mère de 4 enfants et j'adore ça! La maternité m'a appris la profondeur du mot "AMOUR", la beauté de voir mon enfant marcher pour la première fois, la fragilité et la force réunis dans un petit bout de personne. Mes priorités ont changé et rien sur terre ne pourrait me convaincre de revenir à ma vie avant la maternité. C'est la plus belle aventure qu'une femme ne peut pas vivre. J'ai appris que mes enfants sont les seuls à me faire vivre toutes les émotions, quelles soient bonnes ou mauvaises. Ils mettent de la vie dans ma vie et ça, ça n'a pas de prix!
  2. Anne-Emma 23 août 2016 à 10 h 10 min
    Mes enfants viennent parfois pousser mes limites, mais lorsque je m'arrête, je vois dans leur regard toute leur innocence et leur quête d'affection et de présence. Cela me ramène à l'essentiel. Aussi, je suis impressionnée par le lien fraternel qui semble tellement naturel. Ma famille est vraiment devenue le centre de mes priorités (sans toutefois s'oublier soi-même!).

Partager