Un jour, la maternelle...

Un jour, la maternelle...
Par Geneviève Doray, Directrice, Naître et grandir
4 août 2016
Depuis que je suis maman, je ne compte plus les fois où d’autres parents m’ont dit: « Profites-en, ça passe vite. » Ils ont raison.

Depuis que je suis maman, je ne compte plus les fois où d’autres parents m’ont dit : « Profites-en, ça passe vite. » Ils ont raison. Ils n’ont jamais eu autant raison. En un claquement de doigts, ce petit bébé tant espéré qui tenait dans mes mains s’est transformé en une formidable grande fille.

Non, mais quand est-ce qu’elle a appris à marcher, à faire du vélo ou à faire des blagues? Quand est-ce qu’elle a su lire, argumenter, être autonome comme ça? Je n’arrive même plus à donner de réponses précises, tant tout défile dans ma tête à la vitesse de la lumière…

Pour ma fille, tout va trop lentement alors que pour moi, le temps passe si viiiiite!

Étrangement, même si le temps passe vite, on a l’impression que l’entrée à l’école est encore loin. Qu’on a bien le temps d’y penser. Mais, croyez-moi, avant même d’avoir pu le réaliser, vous serez rendu à magasiner les couleurs de duo-tang!

Alors, que votre tout-petit entre à la maternelle à la fin de l’été ou dans deux ans, notre dossier Bientôt à la maternelle est pour vous. Demain, ça commence aujourd’hui!

 

Photo : Nicolas St-Germain

Commentaires (1)

  1. Eloïse 4 août 2016 à 19 h 42 min
    Ma fille est née prématurée et pesait 4 lbs, elle aura 5 ans dans une semaine. Je ne suis pas prête! Elle oui, depuis bien longtemps. Les retards et les problèmes de santé annoncés par le corps médical n'ont pas eu lieu et elle a grandit merveilleusement bien, mais trop vite pour mon coeur de mère. N'empêche que je l'accompagne dans cette grande étape et je suis si fière d'elle. Même si on en profite, le temps ne s'arrête pas

Partager