Nos vacances en famille

Nos vacances en famille
Par Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
14 juillet 2016
Je passe tout l’été en compagnie des enfants. C’est un grand bonheur! Ou presque… J’avoue qu’à la fin juin, j’étais un peu angoissée.

Je passe tout l’été en compagnie des enfants. C’est un grand bonheur! Ou presque… J’avoue qu’à la fin juin, j’étais un peu angoissée. Il y a tellement de parents qui m’ont regardée avec pitié et qui ont poussé un soupir de découragement quand je leur ai annoncé que je passais la saison estivale avec mes 4 amours. J’avais peur de ne pas être à la hauteur. J’en étais presque venue à douter de mes capacités à passer deux mois avec mes propres enfants.

Je vous confirme que je n’ai pas de difficulté à m’endormir le soir venu. J’avoue également que je regrette à l’occasion le temps où tous les enfants faisaient une sieste d’après-midi. Mais chaque matin, quand Simone veut se faire confirmer qu’on est « encore » en congé, j’éprouve un bonheur immense à voir sa mine ravie et celle de ses soeurs.

Dans les jours qui ont suivi la fin des classes, j’étais légèrement déstabilisée. Mes enfants exigeaient de moi que j’organise constamment des activités, que je leur offre de la nouveauté quotidiennement, que je renouvelle mon arsenal de jouets estivaux et j’en passe! J’ai refusé.

Je rêvais d’un été relaxe dans la cour. Un été à se reposer et à mettre le nez dehors. Des vacances où une simple visite à l’épicerie pourrait faire office de sortie. Une saison à prendre le temps de vivre, à manger ensoleillé et à se baigner. Je souhaitais que mes filles fouillent l’herbe à la recherche des insectes, qu’elles se salissent les mains dans un bac de boue, qu’elles farfouillent dans le bosquet de framboises à la recherche des fruits murs. Bref, j’avais envie qu’elles passent un été semblable à ceux que j’ai connus quand j’étais enfant.

Honnêtement, ça aura pris plus de deux semaines avant qu’elles acceptent mon pas d’escargot. Se mettre au rythme des vacances a été long… Ça me prouve à quel point elles avaient besoin, comme moi, de décrocher de l’horaire scolaire.

Je suis gênée de l’admettre, mais j’ai parfois l’impression de ne pas bien connaître mes enfants. Leurs goûts changent, leur personnalité se transforme et j’ai envie de profiter de l’été pour les redécouvrir.

Je ne sais pas si je pourrai toujours conjuguer mes occupations professionnelles avec un été complet en famille. Peut-être que l’an prochain les enfants devront être en garderie et au camp de jour. Mais une chose est sûre : je suis très heureuse de ma situation actuelle.

Et vous? Passerez-vous plus de temps avec les enfants cet été? Est-ce que ça vous angoisse ou si c’est un grand bonheur?

 

Photo : Collection personnelle, Josée Bournival

Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
Je suis la maman de 3 grandes filles et d’un petit garçon. Je souhaite échanger avec vous sur une foule de sujets reliés à la vie de famille.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (32)

  1. Aglaë 14 juillet 2016 à 10 h 00 min
    Bon matin Josée! Ayant un enfant/adulte, ton sujet ne me concerne pas vraiment... Cependant, je tenais à te dire que tes enfants sont très photogéniques! Te suivant depuis longtemps, c'est Blanche qui change le plus à chaque photo. Je te souhaite un excellent été avec tes enfants: Ma mère était à la maison et mon père travailleur autonome. J'ai toujours apprécié les étés en famille empreints de liberté... Je suis sûr que ça fait du bien à tes enfants aussi!
  2. Josée Bournival 15 juillet 2016 à 06 h 39 min
    Bonjour Aglaë. Contente de vous lire. J'espère que vous passez un bel été. Je suis d'accord avec vous, Blanche se métamorphose. En 2 ans, elle est passé de bébé-avec-pas-un-poil-sur-le-caillou à fillette-à-la-chevelure-frisée. Je vous jure qu'elle ne mène large notre belle enracinée. ;-) Josée XX
  3. Valerie 14 juillet 2016 à 11 h 03 min
    Cet été, je profite de mon congé de maternité pour garder les garçons à la maison une journée par semaine. Les autres jours, je tiens à les conserver pour me concentrer uniquement sur le bébé, pour avoir avec ma fille le même temps relaxe qu'avec les garçons au meme âge. Je songe parfois aux étés de mon enfance en me disant que ça pourrait être chouette pour mes enfants de vivre deux mois à la maison, en congé de tout. Par contrée, je me souviens à quel point je passais la moitié des vacances à avoir juste hâte que l'école recommence pour voir mes amies qui habitaient loin de chez moi. Ça serait un peu la même chose pour mes garçons: quand bien même ils seraient en congé tout l'été, dans la mesure où leurs amis sont à la garderie et au camp de jour, ils se retrouveraient seuls à se chicaner entre eux plutôt qu'à s'amuser. Au final, entre les jours avec moi, ceux chez les grands-parents et les vacances en famille, ils sont souvent en congé malgré durant la période estivale, assez pour décrocher de la routine et avoir hâte de retrouver ladite routine ;)
  4. Josée Bournival 15 juillet 2016 à 06 h 41 min
    Bonjour Valérie. Vous semblez avoir trouvé un équilibre parfait pour votre famille. Tant mieux. L'été est encore jeune. Pour l'instant, ici, ça se passe plutôt bien, mais peut-être qu'à la mi-août mes grandes auront hâte de prendre le chemin de l'école (ce qui ne sera pas une si mauvaise chose dans le fond). Je vous tiendrai au courant. Bon été avec poulette!! Josée XX
  5. Vanessa 14 juillet 2016 à 11 h 04 min
    Bonjour Josée, Tu as vraiment une magnifique famille :) j'ai la chance d'être maman a la maison, ayant 5 enfants rapproché ( 6 1/2ans, 5ans, 3 1/2ans, 2ans et 9 1/2mois) c'est idéal pour moi :) Ma plus grande était a la maternelle et ma 2e en prématernelle, ce qui fait qu'elle sont en grandes vacances d'été yé :) Nous on ne prévoie pas trop les activités, on y va au jour le jour. Je décide souvent le matin même d'aller au parc, au jeux d'eau, simplement se promener ect. Les amis viennes a la maison avec leurs petits. Mes enfants ont la chance d'avoir un papa bricolleur alors on a un méga module de jeux dans la cour, la porte de la maison est toujours ouverte alors sa passe la journée a entrer et sortir, ils sont libres de jouer dans la cour ou de rentrer jouer a la maison. Ils s'invente des jeux, trouve des insectes, joue dans la petite piscine, bref, ils s'ennuie pas, ils sont toujours tout sale lol et je trouve sa génial, ils en ont asser a faire pendant leurs année scolaire alors ce petit lousse ou ils vive vraiment leurs vie d'enfants me plait beaucoup. Je suis heureuse de pouvoir leur permettre cette vie sans trop de contraintes et de stress :)
  6. Josée Bournival 15 juillet 2016 à 06 h 47 min
    Bonjour Vanessa. J'adore ce que je lis. J'aimerais avoir un lâcher-prise aussi présent que le vôtre. J'ai tendance à être un peu "maitresse d'école" avec mes enfants. Il me semble que je passe mes journées à corriger leur façon de manger, de parler, d'interagir les uns avec les autres. Ça se soigne, vous pensez? ;-) Josée XX
  7. Veronique 14 juillet 2016 à 11 h 38 min
    Ici aussi, c'est comme toi ! Quatre enfants dans les mêmes âges que les tiens et tous à la maison. Nous sommes également au pas d'escargots et mes enfants y trouvent leur compte. Ça fait du bien !
  8. Josée Bournival 15 juillet 2016 à 06 h 49 min
    Bonjour Véronique. Avez-vous prévu des activités? Des sorties? On a quelques escapades à venir comme la ronde, des champs de lavande et une journée à la plage. Mais sinon, c'est la cour arrière et la piscine. Et vous? Josée XX
  9. Cynthia 14 juillet 2016 à 12 h 39 min
    Je suis totalement d accord avec vous. J ai la chance de passer l été avec mes enfants (je suis enseignante) et pour moi c est du temps précieux. Ils grandissent si vite qu il faut profiter de chaque instant. Les journées sont occupées et épuisantes mais ce sont ces souvenirs qu on va se rappeler. Je crois que les enfants tout comme les adultes ont besoin de décrocher.
  10. Josée Bournival 15 juillet 2016 à 06 h 50 min
    Allo Cynthia. Peut-être même qu'ils ont besoin de décrocher davantage que nous. Parce qu'ils ont moins d'outils pour y parvenir par eux-mêmes et qu'ils ne savent même pas qu'ils sont sous tension pendant l'année scolaire. Josée XX
  11. Cynthia 14 juillet 2016 à 12 h 41 min
    Je suis totalement d accord avec vous. J ai la chance de passer l été avec mes enfants (je suis enseignante) et pour moi c est du temps précieux. Ils grandissent si vite qu il faut profiter de chaque instant. Les journées sont occupées et épuisantes mais ce sont ces souvenirs qu on va se rappeler. Je crois que les enfants tout comme les adultes ont besoin de décrocher.
  12. Maude 14 juillet 2016 à 15 h 15 min
    Bonjour Josée! Moi aussi je passe l'été avec ma fille comme je suis en congé de maternité et j'aime beaucoup :) Nos journées sont plutôt tranquilles comme elle n'a que quatre mois. Nous faisons une longue promenade tous les matins sauf quand le mercure a déjà trop grimpé, nous nous amusons alors au frais à l'intérieur. Il fait chaud à Toronto l'été! Enceinte je m'imaginais pouvoir profiter de ses siestes pour m'allonger sur une chaise longue au soleil ou jardiner mais mademoiselle ne dort que dans mes bras ou le porte-bébé... Alors bon, ce sera pour mes vacances l'été prochain! En passant vos enfants sont très mignons!
  13. Josée Bournival 15 juillet 2016 à 06 h 52 min
    Bonjour Maude. Merci pour le gentil commentaire à propos de mes enfants. Dans l'oeil d'une maman, ce sont toujours les plus beaux, n'est-ce pas? Dites-moi, vivez-vous une grande période de chaleur à Toronto comme il y a présentement que le Québec? L'humidité est insoutenable en plein jour. Josée XX
  14. Maide 15 juillet 2016 à 08 h 58 min
    Bonjour Josée! Oui, nous avons une vague de chaleur à Toronto depuis plus d'une semaine déjà! Le mercure grimpe à chaque jour au-dessus de la barre des 30 degrés mais avec l'humidex ça monte jusque dans les 40. Même en matinée il fait déjà trop chaud pour sortir. D'habitude j'adore cette chaleur mais avec un poupon qui en plus a un problème cardiaque je redouble de prudence et nous restons à l'intérieur, le climatiseur bien en marche :)
  15. Isabelle 14 juillet 2016 à 16 h 08 min
    Bonjour Josée ! Je travaille à temps plein, mais dès qu'on est en vacances ou que papa est en congé, la plupart du temps les enfants restent à la maison. Nous avons eu nos vacances dès la fin des classes et ça a fait du bien. Les gars ont été 3 jours sur 14 au camp de jour, ils voulaient rester à la maison et ça a fait du bien à tout le monde. Pas de routine, pas besoin de se lever avec un cadran. C'est vrai que si j'avais à rester tout l'été avec eux ça m'angoisserait un peu à savoir comment je vais les amuser ou quelle activité je ferais avec eux, mais je pense que nous nous cassons peut-être trop la tête. Je crois que les enfants aiment la simplicité, juste aller se baigner ou aller jouer au parc ça les rend heureux. Profitez bien de votre été avec vos enfants, ce sont des moments très précieux. Bonne journée.
  16. Josée Bournival 15 juillet 2016 à 06 h 54 min
    Allo Isabelle. Vous avez tellement raison! Juste l'idée de préparer des cornets de crème glacée qu'on va déguster à l'extérieur, assis sur des serviettes, et la moitié de l'après-midi est passé à "jouer à la plage". Une idée simple et l'imagination des enfants fait le reste. Josée XX
  17. Vero 14 juillet 2016 à 16 h 10 min
    Pareil, pareil ici: 4 petites tornades de 3 à 10 ans tout l'été en vacances! C'est le bonheur d'enseigner et d'avoir une garderie flexible. Je l'avoue ce n'est pas tous les jours faciles avec un pré-ado qui tolère mal les plus jeunes et mini qui déplace de l'air sans bon sens, parfois j'ai besoin d'une pause et je me sauve à l'épicerie quand l'homme revient du boulot! Mais on y arrive et surtout, on en profite!
  18. Josée Bournival 15 juillet 2016 à 06 h 56 min
    Allo Véro. Je me reconnais dans votre commentaire. J'apprécie d'aller faire une course quand mon chum est présent. D'être seule dans ma voiture le temps d'une bonne chanson. ;-) Avec les enfants à la maison à temps plein et un bébé allaité encore très fusionnel, les moments de solitude se font rares... Josée XX
  19. Nancy 14 juillet 2016 à 23 h 41 min
    Bonjour Josée! Je pense que c'est tout à fait génial ce que vous faites! Mais qu'en même temps ça ne devrait pas l'être tant que ça... On dirait qu'on est devenue des extraterrestres dès qu'on s'occupe nous même de nos enfants... Alors que j'aimerais être celle qui se sera occupée le plus d'eux! Ma maman était à la maison et j'en garde de précieux souvenirs de ces étés d'enfance! Pour moi mon grand de six ans et mon bébé de presque 9 mois sont complètement à la maison cet été et mon 2e de bientôt 4 ans va à la garderie 2 ou 3 jours par semaine (il faut pouvoir garder sa place) et cela facilite quand même les sorties aux commissions! J'aime la flexibilité de déjeuner tranquillement, faire des activités sans prévoir trop d'avance. J'ai d'ailleurs du dire à mon plus grand que je ne voulais pas qu'il passe son temps à me demander "maman qu'est-ce qu'on fait?" Car ça ne faisait pas 48 hres qu'il était en congé et j'avais entendu la fameuse question 6 fois... On a donc fait une liste d'activité qu'il aimerait faire cet été et ça nous satisfait tous les deux d'avoir l'été pour les faire! Un été où nous sommes privilégiés d'avoir ce temps en famille grâce au congé de maternité!
  20. Josée Bournival 15 juillet 2016 à 06 h 59 min
    Bonjour Nancy. Ici aussi on essaye de prendre ça relax. On a 3 "grosses sorties" qu'on a promis de faire pendant l'été et c'est tout. Le reste du temps on improvise en fonction de la température et de nos envies du moment. Jusqu'à présent, c'est la formule parfaite. Josée XX
  21. Genevieve Guevin 15 juillet 2016 à 09 h 08 min
    C'est aussi le choix que moi et mon conjoint avons pris. Je me suis fait offert d'animer le camp de jour du village à 50 heures semaine et presqu'au salair minimum. Mon conjoint m'a fortement conseiller de rester a la maison. De plus que je devais inscrire mon plus vieux au camps.
  22. Josée Bournival 20 juillet 2016 à 08 h 15 min
    Bonjour Geneviève. Pour avoir fait une recherche sur le sujet, j'avoue que le coût de certains camps est un grand incitatif à rester à la maison avec les enfants. À moins d'avoir un emploi très payant, ça ne couvre pas la dépense. ;-) J'espère que vous passez un bel été. Josée XX
  23. Audrée-Jade 15 juillet 2016 à 13 h 02 min
    J'ai gardé mes 3 garçons l'été dernier durant 5 semaines. Nous avons tous trouvé l'adaptation difficile. Ils avaient la même attente envers moi que je les organise et moi j'avais l'attente de pouvoir un peu profiter de l'été en ayant du temps pour moi. Attentes incompatibles !! Je garde les garçons de la fin à la reprise des classes cet été. Outre le fait qu'ils ont 1 an de plus, je crois qu'ils se souviennent de notre rythme de l'été dernier. L'adaptation se fait beaucoup plus aisément. Ils entrent et sortent à leur rythme, jouent ensemble ou seul, invitent ou non des amis. On décide le matin ce que nous avons envie de faire et tentons de convenir à tous (beau défi). Nous avons trouvé un air de croisière pas mal confortable. Lorsque je couche le plus jeune, c'est un moment d'écran pour les grands ce qui me permet d'avoir un petit moment à moi pour sommeiller, lire, reprendre mon retard, etc. J'adore ces étés à la maison et je nous souhaite d'en avoir encore bien d'autres !!!! Je me félicite pour cette idée un peu folle en apparence de retirer tout le monde de la garderie. J'apprend à les connaître en profondeur. Les interactions et la dynamique familial se modifient, s'approfondissent aussi. Je me trouve chanceuse de pouvoir nous offrir cela cet été encore !
  24. Josée Bournival 20 juillet 2016 à 08 h 18 min
    Bonjour Audrée-Jade. Votre commentaire m'encourage. Certaines journées sont plus difficiles que d'autres (c'est le cas ce matin ;-)) et l'adaptation n'est pas toujours à point. Je suis souvent étonnée par la multitude de sujets de discorde entre mes filles. C'est fou!!! Mais ça ne m'empêcherait pas de recommencer une autre année. Josée XX
  25. Mélissa 17 juillet 2016 à 15 h 20 min
    Bonjour Josée! Belle famille! Comme je suis maman à la maison, je dis souvent à la blague que les vacances de ma grande (8 ans en sep) commence et que les miennes se termine. Ma grande a un grand besoin d'attention, soit elle veut que je m'occupe d'elle ou qu'elle invite des amies. Ça ne me le dit pas toujours d'avoir cette intrusion dans notre vie privée. Ma plus jeune (qui aura 3 ans en novembre) va au cpe 2 jours semaines. Je l'ai quand même gardé avec moi vendredi dernier (elle y va le mardi et le vendredi) pour aller à l'expos de Trois-Rivières. On doit mener une bonne vie parce que malgré le déluge reçu par 2 fois, on a pas reçu une seule goûtes. La première fois nous venions d'entré à l'intérieur et la deuxième fois on venait tous juste de reprendre la route de la maison. C'étais, malgré tout, un très bbel après midi pour mes 2 puces. C'était aussi la première fois que ma plus jeune fessait des manèges. C'était drôle parce qu'elle avait une ''poker face'' pendant les tours de manèges, quand elle avait fini son tour je lui demandais si elle voullait recommencé et j'avais droit à un oui et un gros sourire... Petit suivi de son apprentissage de la propreté: J'ai plus ou moins de soutien de son éducatrice. Une autre maman qui est à la même étape que mois avec son fils m'a dit que ça allait bien avec l'éducatrice (la même que ma fille) qu'elle avait du temps. Pis quand je lui ai décrit les signes à surveiller pour voir quand ma fille a envie de pipi (à 2 jours semaines ça peut prendre du temps); j'ai eu droit à : j'ai pas juste ça à faire la surveiller! J'ai hâte aux vacances de mon conjoint, je vais garder ma cocotte 2 semaines. J'espère pouvoirs la laisser en petites culotte le plus souvent possible. Pour le moment je me concentre sur les petites victoires et oublie les accidents. Bonne vacances à toute ton petits monde et toi aussi ;)
  26. Josée Bournival 20 juillet 2016 à 08 h 21 min
    Bonjour Mélissa. Les vacances seront effectivement un bon moment pour solidifier les acquis de votre poulette. Bravo pour la persévérance! Et tant pis si le soutien n'est pas à la hauteur de ce que vous aimeriez en garderie. Malgré tout, votre fille a le désir de rester les fesses au sec et elle y arrivera grâce à vos efforts, même si ça prend un peu plus de temps. Josée XX
  27. marie-eve 19 juillet 2016 à 10 h 13 min
    De mon côté, je donne des vacances partielles à mon plus jeune( 4 ans) de la garderie car il y va 3 jours par semaine au lieu de 5. Je prend mes lundis et vendredis de congé cet été, au lieu de deux semaines en ligne...j’avais beaucoup trop peur qu'il pleuve durant mes uniques semaines de vacances et que ce soit finit pour l'année! ha ha! Ado lui est en vacances/travail étudiants et est plus ou moins heureux que son ptit frère soit là 4 jours sur 7. Nous sommes un peu des sans abris de notre maison car nous y faisons des rénos majeures et vivons à 4 dans une roulotte de camping pour tout l'été! En mode vacances c'est super mais quand tout le monde se marche sur les pieds, se lève à 6 heure, attend son tour dans la minuscule toilette de roulotte et ne sait plus quoi faire de son corps après trois jours de pluie de suite...c'est une autre histoire. Mais on cumule quand même de beaux moments et on sera surement ravis de retourner dans notre maison poussiéreuse mais agrandie! Merci pour vos articles si humain et proche de nous, c'est un plaisir de vous lire...bon été!
  28. Josée Bournival 20 juillet 2016 à 08 h 24 min
    Bonjour Marie-Ève. Vous avez très bien imagé votre situation. Ici aussi, les rénovations ont été pénibles (ça fait plus de 5 ans, mais j'ai l'impression que c'était hier). On agrandissait aussi le 2e étage de la maison. 2 mois difficiles, mais que du bonheur depuis. Je vous en souhaite autant!! Josée XXX
  29. Andréanne 19 juillet 2016 à 16 h 06 min
    Ici, nous avons fait un compris pour l'été. Comme ma fille rentre à l'école en septembre et que mon fils vient de finir une grosse année d'école, nous avons décidé de diviser l'été en deux. Dès la fin de l'école, nous avons eu les 4 semaines de camps de jour et garderie mais ils n'y vont pas le vendredi (j'ai le privilège de travailler 4 jours semaine) et à partir de jeudi le 21 juillet, ils seront à la maison. Mon chum étant travailleur autonome, il s'occupera 3 jours des enfants et moi, je prendrais la relève les 4 autres jours. On se croise les doigts que cette arrangement tienne la route et si tout va bien, on recommencera l'an prochain. En passant, tes enfants sont vraiment beau.
  30. Josée Bournival 20 juillet 2016 à 08 h 26 min
    Bonjour Andréanne. Merci pour le compliment concernant mes enfants. Je suis évidemment de votre avis puisque ce sont mes bébés. ;-) Vous avez trouvé une formule intéressant pour le mois d'août. J'ai bien hâte de vous relire sur le sujet à la fin de l'été pour voir comment ça se sera déroulé pour votre famille. Profitez-en bien!! Josée XX
  31. Charlotte 25 juillet 2016 à 15 h 19 min
    Ton beau texte arrive juste à point dans ma vie. Je suis à la maison depuis 3 ans avec 3 beaux enfants de 6 ans, 2 1/2 ans et 11 mois. Le gros défi de l'été est la bouffe (tsé toujours avoir des dîners sous la main) tenter de faire des activités avec les plus grands en respectant les siestes du bébé et enlever la culpabilité de toujours avoir l'impression de "trimballer" le bébé partout et non de passer le temps de qualité jai pu donner aux 2 autres. Voilà....mais j'essaie de me dire tout les jours que ce temps avec eux est une grande chance et qu'ils grandiront beaucoup trop vite alors j'en profite! Bon été :-)
  32. Nancy 25 juillet 2016 à 22 h 17 min
    J'ai demandé un sans solde pour passer l'été à la maison avec les 3 enfants (6 ans, 4 ans et maintenant 20 mois). Avant que "les vacances" débutent, j'angoissais... Qu'est-ce que j'avais fait? Mon doute m'a fait foncer. Ce sont mes enfants, je devrais pouvoir relever "le défi"!?!?! Dès la fin mai, j'ai retirer les deux plus jeunes de la garderie puis à la fin des classes, la plus grande nous a rejoint. Le défi a débuté. L'été passe vite tout de même. Je sens souvent que ma plus grande aurait besoin de plus de contact avec "des ami-e-s" de son âge. Malgré tout, c'est un peu plus facile que ce que j'imaginais, mais j'avoue que j'ai dû apprivoiser le fait que chaque journée ne m'apparaisse pas magique, à prime à bord du moins. Je remercie la vie d'avoir pu garder les enfants à la maison avec moi cet été. Je sens que la magie de cet été ensemble se révélera plus tard...