Le pain tranché sous la loupe

Le pain tranché sous la loupe
Par Stéphanie Côté, Nutritionniste
12 juillet 2016
Que ce soit en sandwich ou en rôtie, le pain tranché a régulièrement sa place sur la table. Quels sont les critères à surveiller pour faire un bon choix ?

Que ce soit parce qu’il fait trop chaud pour ouvrir le four ou parce qu’il y a un pique-nique à l’horaire, on aime les sandwichs! Et qui dit sandwich, dit pain tranché. Pas toujours, bien sûr, parce qu’on aime varier avec les tortillas, le pain pita, les mini bagels, la baguette et autres pains, mais je dois dire que le pain tranché a régulièrement son tour. Sans compter les rôties du matin. Ça vaut donc la peine d’en choisir un nourrissant. Voici des conseils pour vous aider à… trancher!

Critères à surveiller

Si vous voulez retenir un seul critère pour choisir parmi les meilleurs pains tranchés, je vous suggère de regarder la liste des ingrédients. Optez pour un pain dont le premier ingrédient est de la farine de blé entier (ou une autre céréale que le blé), de la farine de blé intégrale ou de la farine de grains germés. Si un pain contient plusieurs sortes de farines, elles devraient idéalement toutes être de grains entiers. Attention, de la « farine de blé », c’est de la farine blanche. Il faut absolument retrouver le mot « entier », « intégral » ou « germe ».

Le premier intérêt d’avoir un pain fait de grains entiers est d’abord qu’il comble la faim plus longtemps que le pain blanc. Puis, les grains entiers contribuent à entretenir la présence de bonnes bactéries (qu’on appelle le microbiote intestinal) dans les intestins de votre enfant, ce qui est bon pour son système immunitaire et pour sa santé, de multiples façons.

Vous aurez plus de chances de choisir les meilleurs pains en jetant aussi un coup d’œil au tableau de valeur nutritive. Recherchez ceux qui ont, par portion de 50 g :

  • au moins 2 g de fibres;
  • pas plus de 230 mg de sodium.

Vous voyez du sucre dans la liste des ingrédients et le tableau de valeur nutritive, et c’est normal. Le sucre fait partie de la recette de base pour faire du pain. On en met même quand on fait du pain maison! Un peu de sucre est nécessaire pour nourrir la levure, qui fait lever le pain. Bien sûr, certains fabricants en ajoutent davantage, question de goût. Mais c’est rarement problématique. Cela étant dit, tant qu’à avoir les yeux sur le tableau de valeur nutritive, vous pouvez comparer les teneurs en sucre afin de choisir parmi les plus faibles.

Ne soyez pas étonné de voir qu’une portion varie de 25 g à 70 g d’un pain à l’autre. J’admets que ça complique la décision que d’être forcé à sortir la calculatrice! Avant que ça le devienne, comparez simplement deux ou trois pains dont les portions sont similaires, et optez pour celui qui a le plus de fibres et le moins de sodium.

Heureusement, il y a plusieurs pains tranchés qui répondent à ces critères de qualité. Il y en a certainement à votre épicerie. Autre bonne nouvelle : vous en trouverez au même prix que le pain blanc. Des aliments plus nourrissants qui ne coûtent pas plus cher, c’est plus fréquent qu’on le pense!

Apprendre à aimer le pain à grains entiers

Ce n’est pas tout de sélectionner un pain nourrissant, encore faut-il le manger. Votre enfant s’habituera naturellement au pain de grains entiers et il l’aimera si vous lui en offrez dès qu’il commence à manger du pain. Il vous regardera également en manger, et votre choix influence ce qui devient son pain de base à lui aussi. Si toutefois il ne connaît que le pain blanc, vous gagnerez peut-être à faire une transition graduelle vers celui de grains entiers. Préparez par exemple des sandwichs composés d’une tranche de pain blanc et d’une à grains entiers. Parfait aussi pour les adultes qui désirent l’apprivoiser. Petit train - et petit pain - va loin!

D’ailleurs, votre bébé peut manger du pain dès l’âge de 6 mois. Mais pas de n’importe quelle façon! Il est très important de faire griller le pain avant de l’offrir à un bébé, car sinon, la mie se mélange à la salive et peut former une boule compacte avec laquelle votre bébé risque de s’étouffer.

Oui ou non aux additifs?

En tournant les yeux vers la liste des ingrédients, vous serez sans doute étonné par la longueur de la liste et par celle de certains mots. Les additifs ajoutés au pain ont pour mission de prolonger sa conservation, de le rendre moelleux, de lui donner de la saveur, etc. Ces additifs sont sans danger pour votre enfant. Si vous souhaitez toutefois des pains plus naturels, sachez que ceux d’une boulangerie artisanale le sont généralement.

Choisir un pain nourrissant, c’est la première étape pour avoir des sandwichs et des rôties nourrissantes. Reste ensuite à les garnir. Là aussi, le choix est vaste!

 

Photo : iStock.com/HughStonelan

Stéphanie Côté, Nutritionniste
Nutritionniste et maman de 2 enfants, j'ai un intérêt particulier pour l'alimentation des petits. Conseils enrichissants et anecdotes savoureuses sont ici au menu chaque mois!
Tous les billets de l'auteur

Partager