Céréales dans le biberon: pas une bonne idée...

Céréales dans le biberon: pas une bonne idée...
Par Kathleen Couillard, Journaliste scientifique
18 novembre 2015
Est-ce qu’on vous a déjà suggéré de mettre un peu de céréales dans un biberon pour aider votre enfant à dormir?

Est-ce qu’on vous a déjà suggéré de mettre un peu de céréales dans un biberon pour aider votre enfant à dormir? Même si l’espoir d’une bonne nuit de sommeil peut rendre cette proposition alléchante, il ne s’agit vraisemblablement pas d’une bonne idée. En effet, l’Académie américaine de pédiatrie (AAP) est formelle : mettre des céréales dans un biberon n’est pas recommandé.

Tout d’abord, cette stratégie ne fonctionne pas. Plusieurs études ont révélé que les bébés qui reçoivent des céréales avant l’âge d’introduction des aliments solides ne font pas leurs nuits plus rapidement que les autres.

Ensuite, il y a la question d’âge. La recommandation actuelle sur l’âge d’introduction des aliments solides est d’attendre aux environs de 6 mois. Avant cet âge, le système digestif de l’enfant ne serait tout simplement pas assez mature. De plus, offrir des aliments solides trop tôt pourrait aussi augmenter le risque d’allergies dans le futur. Comme les céréales sont un aliment solide, il est préférable de ne pas les introduire trop tôt, même dans un biberon.

Cependant, prévenir l’obésité est la principale raison, selon l’AAP, pour éviter de mettre des céréales dans un biberon. En effet, lorsqu’on ajoute des céréales dans le lait du bébé, on ajoute aussi des calories. Le lien entre les céréales dans le biberon et l’obésité est d’ailleurs connu depuis au moins les années 1970.

Et pour le reflux?
On recommande parfois aux parents d’un bébé souffrant de reflux gastro-oesophagien de mettre des céréales dans le biberon pour épaissir le lait. Certaines études ont en effet démontré que l’ajout d’un agent épaississant au lait peut réduire les régurgitations. Cette diminution serait toutefois minime, soit à peine 0,6 régurgitation par jour. L’épaississement du lait semble toutefois favoriser une certaine diminution de l’acidité du contenu de l’estomac et un gain de poids pour ces bébés qui en ont souvent besoin.

Cependant, selon certains professionnels, ajouter des céréales dans un biberon peut être dangereux pour le bébé. En effet, un bébé ne contrôle pas encore très bien sa respiration lorsqu’il avale. Lorsqu’on épaissit le lait, on augmente alors le risque que le bébé aspire le mélange dans ses poumons. Même si cette hypothèse n’a pas encore été prouvée par des études, certains chercheurs ont tout de même noté que les bébés qui recevaient du lait épaissi avec des céréales de riz toussaient davantage.

En résumé, l’ajout de céréales dans le biberon n’est vraiment pas recommandé pour la majorité des bébés. Si votre enfant souffre de reflux, il est préférable d’en discuter d’abord avec un médecin qui pourra évaluer s’il s’agit d’une bonne idée ou non.

 

Kathleen Couillard est aussi l’auteure du blogue Maman Éprouvette.

Kathleen Couillard, Journaliste scientifique
D'abord microbiologiste, je suis maintenant journaliste scientifique et maman. Je concilie donc, pour mon plus grand plaisir, science et maternité.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (2)

  1. Claudia Montambault 23 novembre 2015 à 08 h 15 min
    Une étude récente aurait fait tomber la recommandation d'attendre un certain âge avant de donner des aliments communément allergènes aux bébés. Est-ce que votre recommandation de ne pas donner des aliments solides trop tôt est basée sur une/des étude(s) antérieures ou ultérieures à celle-ci? Il serait intéressant d'avoir accès à vos sources. Merci.
  2. Kathleen Couillard 23 novembre 2015 à 09 h 17 min
    Vous avez raison. Des études semblent indiquer qu’il n’est pas nécessaire d’introduire les aliments allergènes plus tard que les autres aliments. Nous en avions d’ailleurs parlé dans une de nos actualités : http://naitreetgrandir.com/fr/nouvelles/fiche.aspx?doc=20150304-exposer-enfants-arachides-bas-age-previendrait-allergies. Cependant, ces résultats ne modifient pas pour autant l’âge recommandé pour l’introduction des solides en général, c’est-à-dire autour de 6 mois. Des études semblent d’ailleurs faire un lien entre l’introduction des solides avant l'âge de 17 semaines et le risque de développer des allergies alimentaires. Si vous désirez en savoir plus, je vous invite à lire mon billet sur le sujet : http://www.mamaneprouvette.com/2014/09/aliments-solides-et-allergies-avant.html

Partager